Trois outils pour donner une touche sexy à vos compte rendus un peu ternes !

Avez-vous parfois eu des données à communiquer dans le cadre de votre travail ? Vous êtes-vous demandé comment les présenter de manière attractive alors que vous n’êtes pas un professionnel du graphisme ? Alors les infographies sont faites pour vous !

lesinfographies Trois outils pour donner une touche sexy à vos compte rendus un peu ternes !

Les infographies sont un moyen créatif de présenter des informations intégrées dans une illustration. Depuis 2007, leur utilisation sur internet a progressé de 9900% ! Le point fort des infographies : elles donnent la possibilité dans le milieu professionnel de communiquer de manière plus attractive. Elles font appel aux émotions, ce qui permet de mieux faire passer un message afin de pouvoir le mémoriser plus facilement. Utile quand on est comme la plupart d’entre nous victime d’infobésité : saviez-vous que nous recevons aujourd’hui 5 fois plus d’informations qu’en 1986 ?  

Quel est votre besoin ?

Grâce à cet article, vous allez découvrir 3 outils utiles pour faire des infographies. Mais avant de passer à l’action posez-vous les questions suivantes :

- Objectif : Quel est votre objectif ? Informer ? Sensibiliser ? Éduquer ? Innover ?

- Message : Quel message voulez-vous faire passer ?

- Fil rouge : Quelle ligne directrice allez-vous choisir ? Allez-vous présenter vos informations  de manière thématique ? Chronologique ? Ou sous forme d’un flowchart, c’est à dire un diagramme de flux avec des flèches différentes selon la décision ?

- Focus : Quelle est l’information clé que vous souhaitez mettre en valeur ? Les statistiques ou les citations sont de bons candidats car ils seront plus facilement mémorisés par vos lecteurs puis éventuellement repris sur les médias sociaux.

- Multilingue : Est-ce que vous allez prévoir une version de votre infographie dans une autre langue ? Si oui, vous pouvez commencer par intégrer la langue avec généralement les mots les plus longs pour ne pas avoir de problème de place lorsque vous intégrerez la seconde langue.

Une fois que vous avez une idée claire de ce que vous souhaitez réaliser, quitte à griffonner un schéma sur un morceau de papier, vous pouvez vous lancer !

Quel outil choisir ?

Il existe de nombreux outils pour réaliser des infographies. Trois d’entre eux ont été sélectionnés parmi ceux qui ont été testés :

Piktochart

piktochart Trois outils pour donner une touche sexy à vos compte rendus un peu ternes !

Cliquez ici pour accéder à l’outil

Piktochart vous permet de réaliser des infographies et d’y insérer des images proposées dans l’outil ou bien vos propres images. Vous pouvez aussi intégrer des diagrammes afin de présenter des données que vous intégrerez via un tableur, et même de la vidéo ! Les templates et les styles de couleurs prédéfinis vous aideront à respecter une certaine cohérence graphique. Vous pouvez sauvegarder votre infographie en jpg, png ou en html s’il y a une vidéo. Vous avez la possibilité d’utiliser l’outil gratuitement : vous aurez ainsi accès à 7 thèmes et vos infographies comporteront le logo de Piktochart. Pour avoir accès à plus de thèmes, pouvoir exporter en meilleure résolution et sans logo, vous pouvez opter pour la version payante, à partir de 14 dollars par mois.

Easel.ly

easelly Trois outils pour donner une touche sexy à vos compte rendus un peu ternes !

Cliquez ici pour accéder à l’outil

Easel.ly met à votre disposition une douzaine de thèmes que vous pouvez utiliser comme base pour vos infographies. Libre à vous ensuite d’ajouter icones, cartes, paysages, personnages, et caetera pour customiser votre infographie. Petit regret pour les francophones : il n’est pas possible d’utiliser des accents dans les textes. Une fois réalisée, l’infographie est téléchargeable au format jpg et peut être intégrée à un site web via un code html. Point appréciable : easel.ly n’appose pas son logo sur votre infographie quand vous l’exportez !

Infogr.am

infogram Trois outils pour donner une touche sexy à vos compte rendus un peu ternes !

Cliquez ici pour accéder à l’outil

Infogr.am offre sensiblement les mêmes fonctionnalités que Piktochart et Easel.ly. Vous avez la possibilité de choisir entre 6 templates différents puis vous pouvez adapter le contenu de l’infographie selon votre envie. Infogr.am permet également de télécharger des données Excel afin de réaliser ses propres graphiques. Une fois votre infographie créée, vous pourrez la diffuser sur les réseaux sociaux ou l’intégrer à une page de votre site web grâce au code html fourni. L’enregistrement en format image n’est pas possible. Vos infographies comporteront la signature Infogr.am. Il existe aussi une version « pro » de l’outil, payante, qui vous permet d’avoir plus de liberté dans la conception et dans l’export de vos infographies.

Vous avez fini votre infographie ? Vérifiez que la qualité de l’image est correcte par rapport à la diffusion que vous voulez en faire, et vous n’avez plus qu’à publier votre création. A noter que vos infographies peuvent être utilisées dans l’outil Prezi : si vous avez une présentation orale à faire, cet outil vous permettra de facilement sauter d’un point à l’autre.

Et si vous êtes contaminés par le syndrome infographie, voici en bonus encore quelques outils à essayer. Pour présenter votre CV sous forme visuelle, vous pouvez utiliser Kinzaa, CV Gram ou Vizualize.me. Les fanas de réseaux sociaux se tourneront quant à eux vers Get about me, What about me, Visual.ly ou encore Vizify.

Pas encore rassasié ? Vous pouvez aussi créer votre infographie directement dans un powerpoint. C’est à vous de jouer !

10 commentaires

  1. C’est ce que je fait en temps normal, fidèle comme je suis Power point est mon seul ami, :-) quand dite vous pour le slogan, ça le fait non ?!!

  2. Infogr.am est un chouette outil, j’en parlais déjà ici : http://goo.gl/IvrhaK l’an passé et c’est très facile à utiliser. Ça a bien évolué depuis même si c’est limité dans les templates.

    Merci pour Easel.ly, je vais essayer.

  3. J’ai essayé 2 d’entre eux. Ma préférence irait pour Easel.ly !
    Un autre idée pour des rapport originaux : en BD avec Pixton – http://www.pixton.com/fr/‎ -
    Sinon restons dans le thème de l’article en proposant :
    - Visual.ly : ce service de création d’infographies automatisé permet de visualiser et comparer des données statistiques extraites de Twitter et Facebook
    - Many Eyes : ce site permet de télécharger ses propres données et propose de très nombreux types de graphes.

  4. alexandragiroux

    Crack-net : Merci pour ton feedback. Piktochart a aussi un un petit lifting récemment, il est dorénavant plus agréable à utiliser.
    Fanny : Quand on connait bien Photoshop, on peut pousser encore plus loin les possibilités, c’est top !
    Sébastien : Merci pour les conseils ! Je les ajoute à Pocket pour tester ces outils !

  5. Je ne connaissais pas du tout ! Jusque maintenant j’utilisais Fireworks avec un modèle acheté dans une banque d’images mais un outil, pourquoi pas en effet. Je vais tester Piktochart dans un premier temps.

  6. Bonjour

    Alexandra : avec Photoshop, surtout, on fait ce que l’on a en tête et on n’est pas orienté vers un graphisme qui ne ne représente pas, car il faut quand-même dire que la plupart des infographies se ressemblent quand elles sont construires avec ces outils, et souvent, je trouve ça carrément moche…

    mais bon, j’ai testé un peu et c’est vrai que c’est assez pratique d’avoir les icones sous la main tout de suite, les graphiques, etc… c’est quand-même très personnalisable, mais ça m’a bloqué le fait de devoir remplir des cases existantes… Du coup, au lieu de construire l’infographie en ayant déjà le résultat en tête, qui pour ma part va plus vite sur photoshop car je crée au lieu de remplir, on est orienté vers une présentation qui peut déstabiliser un peu quand on n’a pas l’habitude que je n’ai pas encore de ces outils.

    Bonne journée

  7. alexandragiroux

    Nathalie : Amuse toi bien avec cet ouil :)
    Fanny : Oui je comprends, cela peut être déstabilisant en fonction du fait que l’on aime commencer par le big picture ou par les détails. :)