Tumblr active les mentions pour favoriser les interactions entre les utilisateurs

Tumblr permet désormais de mentionner n’importe quelle personne disposant d’un compte sur le service, à l’image de ce que proposent depuis quelques temps Twitter, Facebook et Google+.

Tumblr a vu le jour en 2007, sous l’impulsion de David Karp. Et s’il ne comptait que 170 000 utilisateurs en 2008, il a dépassé les 100 millions de blogs l’année dernière, avec plus de 44.6 milliards de billets publiés depuis sa création. C’est précisément ce qui a poussé Yahoo à investir 1,1 milliard de dollars pour acquérir la plateforme en mai 2013.

Mentions Tumblr

Contrairement à WordPress, Dotclear, SPIP et bien d’autres, Tumblr a toujours misé sur les interactions entre ses membres pour développer sa plateforme. Chaque personne peut ainsi suivre les profils de son choix et tous les contenus publiés sur les sites du réseau peuvent être facilement relayés et reblogués, un peu à l’image ce que propose Twitter avec les « retweets » ou Facebook avec les partages.

Désormais, il va donc nous permettre de mentionner n’importe quelle personne disposant d’un compte sur le service, à l’aide d’un simple caractère, un caractère que tout le monde connait forcément puisqu’il s’agit de l’arobase. Difficile là encore de ne pas penser à la plateforme à l’oiseau bleu.

Pour utiliser cette nouvelle fonction, il faut tout d’abord se rendre dans l’éditeur de l’un de nos blogs et lancer la création d’un nouvel article. Les mentions ne pouvant pas être intégrées aux titres de nos billets, nous devrons nous placer dans le champ dédié à son contenu, et taper simplement un « @ » suivi de quelques lettres. Tumblr va alors afficher différentes propositions dans une liste, des propositions variant en fonction des caractères saisis. Lorsque nous aurons trouvé le nom de la personne de notre choix, il ne nous restera plus qu’à cliquer dessus pour valider la création de la mention.

Après publication de l’article, l’utilisateur visé verra apparaître une notification de son côté et il n’aura alors plus qu’à cliquer sur le message affiché pour accéder à notre contenu et savoir de quoi il en retourne.

Simple, efficace et rapide, que demander de plus ?

(Source)


Comments are closed.

Send this to friend

Lire les articles précédents :
L’hoverboard n’existe pas encore mais on s’en rapproche fortement avec Onewheel

Vous aussi, virevoltez à toute vitesse sur votre planche Onewheel. Ce projet, s'il ne permet pas de planer, est peut-être...

Fermer