TwitchPlaysPokemon, faut-il choisir l’anarchie ou la démocratie pour devenir le meilleur dresseur ?

L’expérience de jeu participatif Twitch Plays Pokemon a introduit des notions de démocratie et d’anarchie au sein du jeu vidéo. Comment ? Pourquoi ?

Il y a quelques jours, je vous parlais de Twitch Plays Pokemon, un véritable phénomène sur Internet. Si vous êtes passé à côté du sujet, je vous recommande vivement de lire le premier article. Au moment où j’écrivais ces lignes, j’avais remarqué que les choses avaient changé depuis le premier jour de lancement de ce stream, mais je n’y avais pas fait attention. Ce que je ne savais pas, c’est que le jeu intégrait les composants d’anarchie et de démocratie, deux termes qui semblent pourtant bien éloignés de l’univers de Pokemon.

L’anarchie et la démocratie

Lors de son lancement, le stream était en mode ‘anarchie‘. Qu’est-ce ? Tout simplement un mode dans lequel le jeu va exécuter toutes les commandes inscrites sur le chat, suivant l’ordre dans lequel elles ont été entrées (First-In First-Out). Puis, le jeu participatif est passé en mode démocratie : toutes les commandes entrées sont collectées sur une période de temps X, la touche qui a été la plus citée sur le chat est ensuite entrée et le cycle recommence. Le problème du premier mode, c’est que le héros a tendance à faire un peu n’importe quoi et que les trolls (ces odieux personnages !) s’amusent à ruiner les efforts de ceux qui veulent vraiment faire progresser la partie. Le second mode, lui, gêne par sa lenteur : il fallait attendre 20 secondes entre chaque mouvement – la période semble avoir été réduite depuis -.

TwitchPlaysPokemonAnarchieDemocratie TwitchPlaysPokemon, faut il choisir lanarchie ou la démocratie pour devenir le meilleur dresseur ?

Le choix des joueurs

Le passage de l’anarchie à la démocratie a fait tiquer les joueurs de la première heure qui avaient réussi à gagner des combats d’arène malgré des ordres contradictoires. Cependant, avec le succès de la chaine Twitch Plays Pokemon, la démocratie semblait s’imposer pour éviter le grand n’importe quoi. Suite à des plaintes des joueurs et à de nombreux débats sur Internet, les responsables de la chaine ont donc décidé de laisser le choix aux joueurs : ceux-ci peuvent taper les commandes ‘anarchy‘ et ‘democracy’ pour faire pencher le curseur d’un côté ou de l’autre.

Bataille d’idéologies

Autant dire que, désormais, le chat est devenu un lieu impitoyable dans lequel les dresseurs de Pokemon anarchistes luttent contre les démocrates ! D’ailleurs, les deux camps passent tellement de temps à tenter d’instaurer leur idéologie que le jeu stagne, cela fait une demi-heure que Roucarnage n’a pas infligé un seul coup à son adversaire, Fantominus. Avec un pic à 100.000 joueurs simultanés, le chat défile à une vitesse folle. Le jeu Pokemon aura donc, grâce à cette expérience, fait intervenir des notions d’idéologie dans la manière de jouer. Des débats passionnés à ce sujet ont même eu lieu sur la toile, pour déterminer quel mode devait être adopté.

Et vous ? Vous jouez à Pokemon de manière anarchique ou démocratique ?

 

Un commentaire

Et si vous mettiez votre grain de sel ?

Lire les articles précédents :
Fujitsu, un gant intelligent pour contrôler les machines d’un claquement de doigt

Fujitsu teste actuellement un gant connecté qui pourrait permettre de remplacer les tablettes et autres smartphones dans certains métiers de...

Fermer