Pour une poignée de férus d’informations fraîches sur les dernières actualités du monde high-tech, l’agrégateur Summify faisait partie de l’arsenal de veille. La startup canadienne – fondée par deux immigrants d’origine roumaine – avait mis en place un service original : partant du constat que nous sommes inondés d’un flux d’informations démentiel avec une forte

Pour une poignée de férus d’informations fraîches sur les dernières actualités du monde high-tech, l’agrégateur Summify faisait partie de l’arsenal de veille.

summify01 Twitter acquiert Summify... et ferme le service

La startup canadienne – fondée par deux immigrants d’origine roumaine – avait mis en place un service original : partant du constat que nous sommes inondés d’un flux d’informations démentiel avec une forte redondance, Summify tentait d’apporter une solution en proposant un résumé quotidien par email ou sur son application iPhone des 5 faits marquants du jour, fondés sur le nombre de fois où ils étaient repris notamment par vos amis sur les réseaux sociaux.

Twitter vient de racheter Summify pour une somme non dévoilée, et cette fois ce n’est pas pour renforcer ou développer le service… mais pour le fermer. Dans l’annonce envoyée à ses abonnés, Summify explique que diverses options sont déjà désactivées et que d’autres suivront progressivement.

summify02 Twitter acquiert Summify... et ferme le service

En fait il s’agit donc d’une absorption des compétences et de l’algorithme mis en place par Summify au profit de Twitter, qui permettront au réseau social d’information en temps réel d’améliorer son propre programme. Un bel hommage aux deux créateurs de Summify, mais un service en moins pour les utilisateurs. C’est ainsi que le web se « consolide », ou se centralise…