Twitter est en train de tester un système d’actions rapides dans Gmail et pour certains internautes.

actions rapides twitter Twitter : bientôt des actions rapides dans Gmail

Gmail a déployé en mai dernier des actions rapides afin de permettre aux internautes d’effectuer certaines actions sans avoir à quitter leur boite mail, et même sans avoir à ouvrir certains de leurs messages. Le tout avec une des outils de développement permettant aux développeurs tiers d’exploiter cette fonction si pratique. Des outils qui ont visiblement beaucoup inspiré Twitter.

Ces actions rapides sont exploitées par plusieurs services, dont Google Agenda. Si un internaute reçoit une invitation à un événement créé par son entremise, il a la possibilité d’afficher une boite de dialogue constituée de plusieurs éléments comme sa date, son heure ou même sa localisation. Plus bas, il trouvera également trois boutons permettant de déclencher une réponse automatique qui sera transmise à l’organisateur du rendez-vous. Simple et rapide, que demander de plus ?

Après plusieurs mois de développement, Twitter a décidé de franchir le pas en mettant en place ses propres actions rapides. Ces dernières ne sont pas encore disponibles pour tous les internautes mais plusieurs personnes ont eu la surprise de les voir apparaître dans leur boite, des personnes résidant aux Etats-Unis, en France ou même au Royaume-Uni. Un lancement global, donc.

Il semblerait que ces actions rapides concernent certains messages en lien avec les mentions et les notifications de suivi. Des actions qui permettent soit d’ouvrir le tweet associé, soit de suivre une personne en retour.

Attention cependant car les actions rapides de Twitter ne fonctionnent visiblement pas sur le même principe que celles de Google Agenda. En cliquant sur le bouton associé, le navigateur ouvrira une nouvelle fenêtre pour afficher le contenu associé. Il n’est donc pas (encore ?) possible de répondre à un tweet directement depuis Gmail, pas plus que de suivre un utilisateur du service de micro-blogging. Du moins pas sans extension dédiée.

Si le sujet vous intéresse, sachez que Google a mis en place une documentation complète à destination des développeurs, une documentation que vous pourrez trouver à cette adresse.

Via