C’est en toute discrétion que le plus célèbre des sites de microblogging, Twitter, vient d’ajouter une nouvelle langue à son interface : le lolcat (ou LOLCATZ).

Outre son gain de mémoire de la semaine passée, Twitter a glissé parmi les nombreux langages disponibles dans ses paramètres utilisateurs un petit nouveau, un peu particulier : le lolcat (ou LOLCATZ).

Cette nouvelle langue, basée sur l’anglais, se rapporte en fait à ces images rigolotes (comportant de préférence un chat) se répandant comme une traînée de poudre sur le web et les réseaux sociaux et qui ont la particularité d’être subtilement légendée. Selon Urban Dictionary, cet élément essentiel de la culture web se compose d’abrégés classiques (exemple : « ur » pour « your »), d’erreurs de frappe (« teh » à la place de « the »), ou de fautes d’orthographe volontaires (« cheeze » pour « cheese »). Un langage SMS à vocation ironique, en quelque sorte.

twitter lolcatz language lolcat kthxbai twittr languuj Twitter parle désormais le lolcat

Les modifications sur l’interface de Twitter se résument pour l’instant en la mise en majuscules de tous les mots, la réécrire en phonétique avec quelques « Z » placés ici et là, ainsi que « KTHXBAI » que l’on retrouve à divers endroits, signifiant « Ok, thank you. Goodbye ». Petit florilège de ce nouveau dialecte :

  • « HUM », pour « Home »
  • « VIEW MAH PROFILE PUJ », pour « View my profile page »
  • « DIRECT MESSUJS », pour « Direct Messages »
  • « HOO 2 FOLLOW », pour « Who to follow »
  • « EMAIL NOTIFICASHUNS », pour « Email Notifications »

Pour activer le LOLCATZ (en beta, tout n’est pas encore lolcatifié), rendez-vous sur la roue dentée en haut à droite, dans « Paramètres », puis dans le menu déroulant « Langue » et cliquez enfin sur « Sauvegarder les modifications ». Ou bien sur https://twitter.com/?lang=lolc pour avoir un aperçu rapide.

Notons que ce type d’easter egg est également disponible chez Facebook, avec l’anglais façon « Pirate » ou « Leet speak » (activables sur cette page).

(source)