Twitter rachète MoPub, spécialisé dans la pub sur mobile

Hier, Twitter a annoncé l’acquisition de MoPub, une plate-forme de gestion des annonces publicitaires pour la monétisation d’applications mobiles.

 

Cette annonce illustre concrètement l’importance croissante de la publicité sur mobile pour les réseaux sociaux. Comme Facebook, Twitter estime que les publicités sur mobile peuvent représenter une source de revenus très intéressante. MoPub propose une multitude de solutions aux éditeurs d’applications et de sites web. Mais il y en a deux qui ont certainement attiré particulièrement l’attention la plate-forme de microblogging.

Tout d’abord, il faut savoir que, selon les rumeurs, Twitter préparerait une entrée en bourse pour 2014. Aussi, la plateforme doit consolider sa notoriété en matière de publicités, et notamment sur mobile. Elle doit aussi faire croitre ses revenus issus des annonces. Rappelons que les pubs sur mobile ont contribué à la récente montée de l’action de Facebook.

MoPub permet aux annonceurs d’enchérir les espaces publicitaires des applis mobiles en temps réel et ce de manière relativement simple. Cette technologie pourra être utilisée par Twitter pour faciliter l’automatisation des négociations d’espaces publicitaires de sa plate-forme. D’autre part, Twitter pourra également améliorer le ciblage.

Mais la plateforme sera aussi en mesure de développer le concept MoPub et devenir un acteur encore plus important pour le monde de l’e-marketing. Ce serait alors la première fois que Twitter gagne des revenus autre-part que sur sa plate-forme de microblogging.

Dans sa publication de blog, Twitter a d’ailleurs précisé qu’il allait investir et améliorer le cœur de métier de MoPub : la vente d’espaces publicitaires sur d’autres applications sous Android et iOS. Donc, ne vous étonnez pas si, sur vos prochains jeux, les niveaux sont sponsorisés par des annonceurs.

De son côté, MoPub a précisé que son engagement envers les éditeurs ne changera pas et évoque même des améliorations du service.

Le prix de cette acquisition n’est pas connu, bien qu’une source du New York Times (proche du dossier), ait révélé que celui-ci se situerait aux alentours des $300 millions.

(Source)


Un commentaire

  1. C’est pas étonnant que Twitter mette ses billes dans Mo-Pub quand on sait qu’environ la moitié du chiffre d’affaires généré par Twitter en 2012 provient des plateformes mobiles, c’est clairement l’avenir pour eux (comme pour la majorité des grands acteurs d’ailleurs).

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Google refuse d’exclure la page d’accueil de Pirate Bay de son index

Ayant reçu une requête de la BPI (British Phonographic Industry), Google refuse de ne plus afficher la page d’accueil du...

Fermer