Twitter sur les traces d’Instagram avec des filtres photos ?

Twitter pourrait prochainement ajouter des filtres pour photos directement dans ses applis mobiles. Une nouvelle orientation pour le site de microblogage qui envisageait d’acheter à Instagram avant que Facebook ne surenchérisse.

Twitter s’intéressait à Instagram. Le site de microblogage avait envisagé d’acquérir la startup derrière le célèbre site de partage de photos. Jack Dorsey, le co-fondateur de Twitter, avait d’ailleurs pour habitude de poster sur le site de partage de photos. Il a ensuite cessé puisque c’est la société dirigée par Mark Zuckerberg qui a fait la meilleure offre et a acheté Instagram pour un milliard de dollars (en numéraire et en actions).

Ensuite, Twitter a envisagé de trouver une alternative à Instagram mais n’a alors pas trouvé la perle rare. On ne sera donc pas surpris d’apprendre que la société, qui traite 70 millions de ces messages de 140 caractères par jour, a décidé de créer de toute pièce des fonctionnalités de filtres applicables aux photos. Parmi ceux-ci, on trouverait les classiques et populaires filtres sépia et Noir et blanc. Ces filtres s’intègreraient dans les applis mobiles de Twitter et arriveraient dans quelques mois.

Twitter logo Twitter sur les traces dInstagram avec des filtres photos ?

C’est le site Web du New York Times qui indique cette information citant des sources internes à Twitter.

De nombreux mobinautes utilisent Instagram avant de tweeter leurs photos. Avec ces fonctionnalités, Twitter capterait ainsi une partie des utilisateurs du service de partage de photos.

Depuis juin 2012, Twitter a initié un partenariat avec le site se stockage de photos Photobucket et stocke actuellement des photos sur ses propres serveurs. En jalonnant ainsi le terrain, Jack Dorsey avait peut-être déjà en tête ces futures nouveautés.

Au delà de ces filtres à la Instagram, Twitter aurait d’autres nouvelles fonctionnalités dans son escarcelle avec en particulier la possibilité d’uploader et d’éditer directement des vidéos depuis la plate-forme.

Pour l’heure, Twitter s’est refusé à tout commentaire.

(source)

3 commentaires

  1. Développer quelques filtres, ça coûte un peu moins d’un milliard de dollars.

    Et sinon, il y a toujours g’mic qui est gratuit et qui fait beaucoup plus que du sépia et du noir et blanc :D
    Il y a même une version en ligne depuis peu.

  2. Si on ajoute cela aux récentes déclarations suggérant l’instauration du « like » en lieu et place des favoris actuels et l’ajout récent de la publicité, on sent que Twitter souhaite concurrencer frontalement Facebook !
    C’est d’ailleurs très étonnant qu’ils n’aient pas développé ce type de fonctionnalités plus tôt.
    Merci pour cet article.

  3. Disons qu’avec ça ils auront les fonctionnalités d’Instagram. Mais pas la base d’utilisateurs! (Cela dit je pense que la majorité des instagrammers sont sur twitter deja…)