Uber explique à vos amis pourquoi vous êtes en retard

La société de transport Uber a ajouté deux nouvelles fonctionnalités à son application mobile : la possibilité de partager sa localisation en temps réel et l’heure à laquelle vous devriez arriver à destination.

Uber vient d’ajouter deux fonctionnalités intelligentes à son application mobile. Et s’il ne s’agit de rien de révolutionnaire, c’est le genre de petites choses qui font la différence pour un service sur un marché aussi concurrentiel. Ce genre de situation est certainement déjà arrivé à tout le monde : vous êtes attendu pour dîner et votre rendez-vous vous demande si vous arrivez bientôt. Le premier souci, c’est que vous ne savez pas toujours dans combien de temps vous allez arriver. Alors vous dites ce que les gens veulent entendre : « dans 15 minutes ». Et cela, c’est si vous arrivez à trouver le temps d’appeler ou envoyer un message, et que la personne va vous croire (malgré les nombreux retards de 15 minutes qui se sont transformés en heure).

Grâce à cette nouvelle fonctionnalité de Uber, une fois que le chauffeur a démarré, il suffit de taper sur « Share My ETA » (Estimated Time of Arrival = Estimation de mon heure d’arrivée), préciser la destination et choisir la personne avec laquelle vous voulez partager. Une fois cela fait, ces personnes pourront surveiller votre trajet via une carte en temps réel et connaitre précisément votre heure d’arrivée.

Ces nouvelles fonctionnalités devraient encore plus augmenter la compétitivité de la société qui fait déjà grogner les syndicats et coopératives d’un peu partout. Rappelons également qu’Uber a dernièrement bénéficié d’un investissement de 192 millions d’euros par Google Venture.

Actuellement, la société est présente dans plus de 40 villes (18 pays) du monde, après avoir fait son entrée sur le continent asiatique. Dernièrement, elle est arrivée en Inde, dans la ville de Bangalore.

(Source)


2 commentaires

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Guerre sur les réseaux sociaux : le gouvernement turc recrute 6.000 e-militants

Pour faire face à l’opposition en Turquie, le parti au pouvoir a décidé de recruter et de former 6.000 e-militants...

Fermer