UberEATS : Uber livre désormais des plats à domicile

Uber vient de dévoiler une nouvelle plutôt importante, surtout pour les parisiens, qui auront la chance de pouvoir utiliser les premiers le service UberEATS, un service de livraison de repas à domicile.

Uber lancer UberEATS

Pour le moment l’application UberEATS ne permet de livrer des repas que dans la capitale, mais l’application sera rapidement déployée dans d’autres grandes villes françaises en 2017. Après le transport de personnes via son célèbre service de VTC, Uber s’attaque désormais à la livraison de repas à domicile en un temps record. Même si le marché est ultra concurrentiel, cela n’effraie pas Uber qui peut se reposer sur sa notoriété et sa capacité à faire des liens entres les personnes ou les entreprises.

Uber lance UberEATS et s’attaque à la livraison de repas à domicile

Seulement 6 mois de tests ont été nécessaires pour confirmer le potentiel d’UberEats en France. La société Californienne a donc décidé de proposer ce service à Paris intra-muros pour s’ancrer rapidement dans le quotidien des français et des touristes de passage. Uber va se retrouver face à face avec de nombreuses start-up qui comme lui, cherchent à tirer leur épingle du jeu. On notera par exemple : AlloResto, Take Eat Easy, Foodora ou encore Deliveroo par exemple.

Uber a toutefois fait savoir qu’il disposait déjà de deux atouts qui rendront son service unique par rapport à la concurrence. L’instantanéité, dans un premier temps ! En effet, l’entreprise a expliqué : « Nous avons mis au point l’option ‘Livraison Instantanée’ qui propose un choix de quatre repas livrables en 10 minutes, mais seulement entre 11h30 et 14h30 ». Vous l’aurez compris, il ne sera pas nécessaire d’attendre très longtemps pour se mettre à table grâce à cette option.

Hors de ce service particulier, le temps d’attente sera comme ce que propose la concurrence entre 15 et 30 minutes.

UberEATS : la livraison de petits plats à domicile

UberEATS reposera sur le service de VTC d’Uber

Le second atout et non des moindres pour rapidement percer, la livraison pourra s’effectuer via les sociétés de VTC, qui travaillent déjà avec Uber. UberEats dispose donc déjà d’une très importante flotte de chauffeurs en voiture, à vélo, en scooter, etc.

Côté tarif, UberEATS reste assez abordable, puisqu’il ne sera facturé que 2,50 euros de plus que le prix du repas affiché sur la carte du restaurateur. De son côté, Uber prélèvera une commission de 30% sur la facture du restaurateur. Les restaurateurs devraient voir d’un bon œil ce service, car cela leur permettra d’augmenter leurs ventes, sans perdre leurs tables !

VIDÉO : UberEATS, c’est quoi ?

Source

Source 2

Un commentaire

  1. Très bons débuts mais à éviter dorénavant. Client fidèle et récurent depuis le lancement, je suis récemment passé à la concurrence et ne le regrette vraiment pas. Beaucoup plus de choix de restaurants et bien meilleur SAV. Eats est victime de son succès et n’arrive plus à suivre. Commandes incomplètes, application qui plante et annule les commandes après 1 heure d’attente… Livreurs très désagréables qui critiquent constamment Uber … Injoignable par téléphone, réponse aux mails trop tardives voire inexistantes. Bref, à éviter!

Lire les articles précédents :
Periscope
Periscope : 110 ans de vidéos publiées chaque jour

Periscope, l’application qui est passée sous le giron de Twitter il y a quelques mois, a fêté son anniversaire il...

Fermer