Un algorithme permet aux smartphones d’indiquer où vous serez dans 24 heures

Des chercheurs de l’université de Birmingham ont mis au point un algorithme qui, intégré dans un smartphone, permet de prédire où vous serez dans 24 heures avec une précision élevée.

Si les données de tracking GPS des smartphones permettent de savoir où vous étiez, elles ne disent pas où vous serez. Des chercheurs britanniques ont pourtant développé un algorithme utilisant ces données qui peut prédire vos déplacements à venir.

Les chercheurs Mirco Musolesi, Manlio Domenico et Antonio Lima de l’Université de Birmingham ont gagné le Nokia Mobile Data Challenge 2012 pour leurs travaux.

Les données de tracking GPS collectées par les smartphones sont riches d’enseignements mais elles sont relatives aux déplacements passés. Des algorithmes ont toutefois déjà été mis au point afin de prédire les déplacements futurs. Ils s’appuient sur le fait que les déplacements sont liés, pour leur plus grande part, au train train quotidien. Mais achetez un billet pour Jakarta et ils ne seront pas en mesure de prédire que vous serez dans la capitale indonésienne dans 24 heures.

Les chercheurs britanniques ont résolu ce problème en combinant les données de tracking GPS collectées plus d’autres données de mobilité provenant de votre téléphone et celles provenant des smartphones de vos amis présents dans vos contacts (les numéros de téléphones, l’historique des appels et des SMS ainsi que l’historique des connections WiFi et Bluetooth). L’algorithme s’articule autour de l’interdépendance des mouvements humains et des liens sociaux entre les personnes.

Il arrive dès lors à prédire les déplacements futurs avec une précision et un taux de réussite élevés.

Des recherches passionnantes mais aussi inquiétantes quand on se souvient des polémiques liées à la collecte des données de tracking par Apple, Google ou encore Microsoft.

Le .pdf de l’article publié se trouve sur research.nokia.com.

(source)

Invité
14 août 2012

Je demande à voir les précision, mais il est déjà sûrement possible d’être pointu rien qu’ avec les statistiques.

Invité
14 août 2012

Il se peut même que ces données collectées par nos smartphones soient mises à la vente pour ce genre de recherches…qui a dis que la vie privée existe encore ??

Invité
14 août 2012

Ok alors en gros le machin il lit tes emails, si tu dis à un de tes potes « je vais en russie », il va prévoir cela.
Super, tu parle d’un algorythme ;(

Invité
adel
14 août 2012

@tayo, on le savais deja que les polices pouvais le faire c’est enfin notre tour :)
ps: un peut comme le passe navigo qui vend tes trajet au publicitaire (TOUJOURS VALIDEZ SON PASSE :))

Invité
14 août 2012

Dans le genre n’importe quoi et inutile…

Invité
14 août 2012

ca va interesser les marchands…
on s’approche de 1984

Invité
14 août 2012

Ça commence à bien faire tout ça je me demande si ces chercheurs sont contentes de leurs trouvaille ? Ne se sont-ils pas demandé rien qu’une fois s’ils pouvaient un jour devenir la victime de leur algorithme, je pense qu’on commence à atteindre les limites du normal en ce moment avec cette violation régulière de la vie privée des gens ce n’est pas croyable tout ça.

Invité

[...] Source (Via) [...]

Invité
14 août 2012

Retour vers le futur peut aller se rhabiller avec ce qu’on voit en technologie de nos jour !
Bon sinon, c’est quand même n’importe quoi ce truc…

Invité

@ Tayo

;-) c’est exactement ce que je me suis dit.

Et moi qui pensais en lisant le titre de l’article qu’on allait droit vers Minority Report

 
Lire les articles précédents :
Frommers_Wiley_Google-Presse-Citron
Google pourrait acquérir Frommer’s, le spécialiste des guides de voyage

Aux Etats-Unis, Frommer's est aux guides de voyage ce que Zagat est aux guides gastronomiques. Une complémentarité qui n'a pas...

Fermer