Un cinquième membre du groupe pirate IMAGINE écroué

Javier Ferrer, membre du groupe pirate IMAGINE, a hier été condamné à 23 mois de prison ferme. C’est la cinquième membre du collectif à être condamné par la justice.

Javier Ferrer, 41 ans, a reçu une peine de 23 mois de prison ferme à la prison fédérale plus trois ans de liberté conditionnelle et 15 000$ d’amende. Il avait plaidé coupable en 2012 pour « conspiration pour violation criminel du copyright ». Rappelons que le leader du groupe IMAGINE, Jeramiah Perkins, avait lui déjà été condamné à 5 ans de prison en janvier.

Le collectif pirate IMAGINE a été qualifié comme « le premier groupe à diffuser en avant première les films encore uniquement diffusés dans les salles ». De Septembre 2009 à Septembre 2012, le groupe enregistrait les films qui passaient au cinéma. Pendant qu’un des membres utilisait une caméra pour filmer, l’autre récupérait le son grâce à un micro.

Department of Justice

Ils ne faisaient ni plus, ni moins que des « screeners », ces films enregistrés en salle à la qualité plus que douteuse mais qui permettent de voir illégalement un film dès sa sortie. Leur particularité est qu’ils retravaillaient le son et l’image avant de mettre leurs fichiers en ligne. Ajoutons à cela qu’ils allaient parfois dans des salles pour malentendants qui peuvent proposer des systèmes d ‘écoute individualisés, afin d’avoir un meilleur son pour leurs enregistrements.

Pour citer des exemples, le groupe a notamment diffusé, via son système de torrent, Les chèvres du Pentagone ou encore La colère des Titans. Oui, il ne s’agit pas de grands films, loin de là, mais la justice américaine semble vouloir faire des exemples en punissant sévèrement ces pirates plus ou moins célèbres.

(source)


2 commentaires

  1. Rakotondrabe Martin on

    Du leader au simple membre, le groupe IMAGINE se plit sous le poids de la justice avec ceux qui sont acculés à la prison. Les interventions musclées sur le piratge ont toujours apporté leur fruit. Mais cette pratique s’arrêtera-t-elle un jour ? Non, car les méthodes de piratge sont nombreuses comme les pirates eux-mêmes. Et les nouvelles générations grandissent dans la culture de nouveaux talents.

  2. 5 ans de prisons… ça doit être a peu près 2 fois plus qu’un acte d’attouchement sur mineur. C’est beau la puissance des lobbys.

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Chrome 27 dispo en beta pour Android
Chrome 27 disponible en beta pour Android

Une semaine après le lancement de la version 26 stable de son navigateur pour Android, Google a publié la version...

Fermer