Un clavier supercrypté pour déjouer les hackers ?

La société Matias propose un clavier sans fil que les hackers mettraient des années à infiltrer.

clavier

Vous en êtes-vous déjà rendu compte ? Votre clavier est un vivier d’informations sur vous. A l’ère du numérique, celui qui lit dans votre clavier en sait sur vous plus que n’importe qui. Et attention, celui-ci est souvent pris pour cible pour voler des mots de passe, des identifiants ou tout simplement lire des messages.

Il existe des logiciels appelés keyloggers qui sont capables d’enregistrer toutes les touches saisies par un clavier et de les envoyer au « hacker ». Plus d’un geek a déjà utilisé ce type d’application. Pour éviter que leurs clients se fassent avoir via ces keyloggers, la plupart des banques ont déjà adopté le clavier virtuel qui évite la saisie des codes sur le clavier.

Mais outre ces logiciels espions, il y a une autre vulnérabilité liée une nouvelle génération de hardware : les claviers sans fils. En effet, qui vous dit qu’il n’y a pas quelqu’un qui est en train d’intercepter (pour une raison ou une autre) le signal qui relie votre clavier sans fil à votre ordinateur ?

Avec son clavier Secure Pro, la société Matias revendique pouvoir offrir à l’utilisateur une meilleure protection contre les éventuels hackers qui pourraient intercepter ce signal. Elle met notamment en avant le niveau de cryptage de l’information puisque le clavier utilise une connexion cryptée avec le standard AES (Advanced Standard Encryption) 128 bits. D’après Matias, cracker ce clavier prendrait des milliards d’années, même avec un ordinateur superpuissant.

Une charge permet au clavier de tenir entre 6 et 12 mois. Et accessoirement, ce clavier sécurisé peut également servir à donner un peu de jus à votre smartphone.

Mais le coût de cette « protection supplémentaire » est assez élevé puisqu’il faudra débourser dans les environs de 170 dollars. A ce prix-là, autant revenir au bon vieux clavier filaire. En tous cas, nous voyons ici, encore une fois, une société qui essaye de tirer profit du climat de méfiance qui règne actuellement dans le monde numérique.

(Source)


2 commentaires

  1. Le problème, c’est qu’il faut faire confiance dans ce fournisseur de clavier. Rien ne prouve que ce clavier n’envoie pas secrètement les données saisies à son Maître…

Send this to friend

Lire les articles précédents :
La NSA serait aussi capable d’accéder aux ordinateurs déconnectés !

Pensiez-vous qu’en déconnectant son ordinateur d’internet, il était possible de fuir la NSA ? Détrompez-vous…

Fermer