Un drone contrôlé par la pensée [Vidéo]

Un drone contrôlé par la pensée qui vole à travers des anneaux… Non vous n’êtes pas dans le prochain film de science-fiction mais bel et bien dans la réalité.

L’idée parait complètement folle et irréalisable au premier abord. Une fois de plus, et je le répète assez souvent, la frontière entre la science-fiction et la réalité s’amincit. C’est une équipe d’étudiants de l’Université du Minnesota menée par le professeur Bin He qui s’est lancé dans ce projet. Le but, faire voler un quadcopter (une sorte de drone hélicoptère) et le commander tout ça sans bouger le petite doigt. Comment alors ? Par la pensée !

Pour que ce genre de commande fonctionne, il faut tout de même mettre en place un certain dispositif. Le pilote doit être équipé d’un joli casque qui va récupérer les données envoyées par son cerveau et des ordinateurs sont nécessaires pour transcrire ces données en ordres de pilotages envoyés au drone. Pour transmettre les données de l’ordinateur au drone, c’est le Wi-Fi qui est utilisé.

RobotPensée

En fait, le système fonctionne de la manière suivante. Quand on pense à faire un certain mouvement, par exemple lever le pied gauche, notre cerveau réagit d’une certaine manière, caractéristique à ce mouvement. Ainsi, en définissant des mouvements bien précis les chercheurs ont pu faire correspondre à chaque pensée un ordre de pilotage. Par exemple, si le porteur du casque pense à serrer la main gauche, le quadcopter va tourner à gauche. S’il pense à serrer les deux mains, le robot va s’éloigner du sol.

Ainsi le drone connait quelques tours qui correspondent aux mouvement prédéfinis. Il peut notamment tourner (à droite et à gauche), monter, descendre et bien sûr avancer. Les étudiants ont essayé le dispositif en faisant voler la machine à travers des anneaux constitués de ballons. Plus loin que le contrôle d’un petit robot, l’équipe d’étudiants pense pouvoir étendre son système aux personnes déficientes physiquement. Celles-ci pourraient par exemple commander de manière efficace leur fauteuil roulant ou prothèse.

Certes, la technologie n’est pas complètement nouvelle et des projets ont déjà été menés dans ce sens mais cette recherche permet de la remettre en avant. Une fois parfaitement maitrisée, elle pourra permettre des applications complètement folles, si tant est que l’on n’est pas gêné de porter un casque ridicule sur la tête.

Ci-dessous, la vidéo de présentation du projet :


6 commentaires

  1. Graphaddict on

    Excellent ! J’adore lorsque la SF rejoint la réalité 🙂 c’est parce que je suis « pressé » d’avoir mon Jetpack pour aller au bureau ! ^^

  2. à la première lecture, je me suis demandé si on était pas le 1er Avril ^^

    C’est absolument génial mais un peu flippant non ?

  3. C’est du très beau travail! Graphaddict, tu me preteras ton Jetpack alors pour aller au bureau :D!
    Hônnetement quand je vois des progrès technologiques tels que celui la, je n’ose même pas imaginer ce qu’on aura dans un futur proche…
    Bientôt on pourra travailler par la pensée!
    Merci pour cette actualité vraiment intéressante, je viens de découvrir votre site internet et je trouve vraiment pertinents et bien écrits tous les articles que j’ai lu pour le moment!

  4. C’est juste énorme! Vivement la prochaine étape! Il est vrai que les technologies sont développées de plus en plus vite et comme tu le dit : « la frontière entre la science-fiction et la réalité s’amincit » .

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Modèle AirBnB.com et régime juridique des hôteliers amateurs : le ver dans le fruit viendra-t-il de la « Grosse Pomme » ?

La récente condamnation à New York d'un particulier qui louait son appartement via le site Internet Airbnb.com relance le débat...

Fermer