Un « espion » arrêté pour téléchargement illégal de films et contenus pornographiques

Bo Jiang, un ancien chercheur chinois de la NASA a été accusé d’espionnage. Faute de preuve, il a été finalement condamné pour du contenu pornographique sur son ordinateur.

Le 20 Mars, des agents fédéraux arrêtaient Bo Jiang, un ancien chercheur de la NASA au Centre de Recherche de Langely à Hampton. Ces derniers accusaient le ressortissant Chinois d’avoir transmis des données confidentielles au gouvernement chinois lors de son voyage de Washington à Pékin. L’accusé avait en effet gardé son ordinateur portable lors de son séjour.

Faute de preuves, la justice a donc décidé de ne pas condamner Bo Jiang. « Le contenu de l’ordinateur que Jiang a tenté d’amener au PRC  [République Populaire de Chine] le 16 Mars 2013, n’était ni des informations classées secrètes, ni des informations contrôlées à l’export, ni des informations propriétés de la NASAA » expliquait une déclaration de faits issue de la cour fédérale de Virginie. L’homme ne pouvait donc pas être un espion, a déclaré le juge Groene, chargé de l’affaire.

Spy

Cependant, ses détracteurs n’ont pas abandonné l’affaire. Notre homme a été condamné hier pour violation des règles de sécurité sur les ordinateurs de la NASA. En cause : lors des recherches de preuves sur l’ordinateur portable au cœur de l’enquête, des films téléchargés illégalement et du contenu pornographique ont été retrouvés.

Loin des accusations d’espionnage, le ressortissant Chinois aura tout de même été condamné, comme quoi, il est difficile d’échapper à la justice lorsque des grandes institutions ont décidé de vous condamner.

(source)

Image: ‘James, I think your cover’s blown!
http://www.flickr.com/photos/23912576@N05/2962194797
Found on flickrcc.net


Nos dernières vidéos

6 commentaires

  1. Merci pour cet article! L’accusé de téléchargement illégal à la place d’espionnage est fort! Les preuves sont minces mais oui cela montre bien que les grandes institutions ont tout les pouvoirs!

  2.  » comme quoi, il est difficile d’échapper à la justice lorsque des grandes institutions ont décidé de vous condamner » : c’est la seule conclusion que je tire de cette affaire malheureusement =/ Je n’en connais pas les détails, mais si l’homme en question est innocent, il doit être enragé.

Envoyer à un ami

Lire les articles précédents :
[Yahoo!] « Le jour où Marissa Mayer m’a empêché de partir »

Rencontre avec Jay Rossiter (Executive Vice-President of Plateforms at Yahoo! Inc).

Fermer