Un groupe de hackers craque le DRM anti-piratage Denuvo

Le dispositif anti-piratage Denuvo avait la réputation de faire partie des DRM inviolables dans le domaine des jeux vidéo, pourtant un hacker vient de faire tomber cette réputation en contournant cette protection.

Piratage du DRM Denuvo

Ce dispositif anti-piratage est reconnu sur le marché et de grands éditeurs de jeux vidéo y ont recours pour protéger leurs titres. La société autrichienne Denuvo Software Solutions vient pourtant de déchanter, car la réputation de son DRM Denuvo vient d’être mise à mal par un hacker se faisant appeler Voksi.

Des pirates font tomber le DRM Denuvo

Ce pirate a publié des patchs offrant une manière de contourner le dispositif de protection de nombreux jeux récents et populaires qui utilisent le DRM Denuvo, en exploitant une vulnérabilité située sur la plateforme Steam. En tout, près de 600 000 pirates ont réussi à profiter des jeux proposés par la plateforme sans les acheter, le weekend dernier.

27 jeux populaires utilisent la protection anti-piratage Denuvo, tels que Doom, Rise of the Tomb Rider, Just Cause 3, Anno 2205, Lors of the Fallen, Dragon Age Inquisition, Mad Max, ou encore FIFA 16. Le crack de Voksi faisait croire que le joueur était sur la démo du jeu, alors qu’il jouait en réalité illégalement au jeu vidéo en question. La faille a été corrigée, mais un second groupe de hackers est déjà parvenu à contourner une nouvelle fois le DRM Denuvo. De quoi, refroidir les éditeurs de jeux vidéo pour les futurs titres. Le piratage a de nouveau de beaux jours devant lui !

source


Répondre

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Facebook : combien valez-vous pour le réseau social
Facebook veut s’attaquer aux logiciels antipubs

L’omniprésence des publicités sur internet a conduit de nombreux internautes à faire l’usage d'un bloqueur de publicités, perturbant quelque peu...

Fermer