Un hôpital américain totalement paralysé par un piratage depuis une semaine

Le personnel de l’hôpital Hollywood Presbyterian Medical Center en Californie est contraint à utiliser uniquement du papier pour travailler depuis près d’une semaine, suite à un piratage informatique.

Un hôpital et ses patients otages de hackers

Les soucis engendrés suite à ce piratage d’envergure, ne finissent plus de perturber le fonctionnement de l’hôpital, aussi bien pour le travail d’administration ou de secrétariat, que pour les soins des patients ou au niveau des blocs opératoires. Un grand nombre de patients ont d’ailleurs été transférés vers d’autres hôpitaux, afin d’être pris en charge.

Un hôpital pris en otage par des pirates informatiques

La raison de cette pagaille au sein de de l’hôpital Hollywood Presbyterian Medical Center est une attaque informatique perpétrée par des hackers sans scrupules, qui mettent la vie de plus de 400 patients en danger, pour une simple rançon. C’est en effet en ayant recours à un ransomware, que les pirates ont totalement bloqué le réseau informatique de cet hôpital. Pour faire revenir les choses à la normale, les hackers réclament la somme de 9000 bitcoins, soit tout de même 3,3 millions de dollars.

Le FBI, une équipe de la police scientifique spécialisée dans les cyberattaques et le Los Angeles Police Department sont chargés de l’enquête. En attendant, les médecins doivent tout écrire à la main et les scanners, les laboratoires, la gestion du stock des médicaments, etc. ne fonctionnent plus.

Le piratage d’hôpital est devenu une inquiétante réalité

De plus en plus d’hôpitaux sont victimes de piratages ou d’attaques informatiques dans le monde. Une information qui ne fait pas toujours la « Une » de l’actualité comme aujourd’hui, mais qui dévoile une inquiétante réalité. Certains hackers ont compris que certains hôpitaux ont les moyens financiers de payer des rançons et n’hésitent plus à perturber les systèmes informatiques, jusque dans les salles d’urgence…

Les responsables des hôpitaux se retrouvent devant un cruel dilemme « payer des centaines de milliers de dollars et prendre le risque de la surenchère ou prendre le risque de voir des patients mourir et subir des procès ». D’autres hackers ont également compris que les données informatiques des hôpitaux étant confidentielles, elles ont une importante valeur marchande. De nombreuses sociétés seraient ravies d’en savoir plus sur leur clients (assurances, banques, mutuelles, e-commerce, sociétés pharmaceutiques, etc.) pour réduire leur risque ou pour vendre des produits ou des services. Espérons que ces attaques virtuelles ne se solderont pas un jour par des morts bien réels eux…

source

Comments are closed.

Lire les articles précédents :
Adwords App for iPhone
L’application Google Adwords enfin disponible sur iPhone et iPad

Jusque-là réservée aux utilisateurs d'Android, l'application officielle permettant de gérer des campagnes Adwords débarque enfin sur iOs et permet à...

Fermer