Un nombre peut-il ĂȘtre illĂ©gal ? [VidĂ©o]

Pourquoi un nombre peut-il ĂȘtre illĂ©gal ? Comment peut-il l’ĂȘtre ? Ce sont des questions philosophico-mathĂ©matiques auxquelles la chaine Youtube Numberphile a tentĂ© de rĂ©pondre.

La question peut paraitre saugrenue et il semble Ă©trange de se la poser, un nombre, en apparence, ne semble pas pouvoir ĂȘtre lĂ©gal ou illĂ©gal. Et pourtant, James Grime, mathĂ©maticien, explique comment et pourquoi il faut faire gaffe avec eux. Tout d’abord, le postulat est annoncĂ© : toutes les donnĂ©es numĂ©riques sont codĂ©es sous formes de 0 et de 1 (ce qu’on appelle le langage binaire ou algĂšbre de Boole). Ainsi, une image ou un nom de marque (lettres) peut ĂȘtre transformĂ© en une longue sĂ©rie de 0 et de 1.

A partir de ce constat, on peut donc estimer que toute donnĂ©e numĂ©rique est reprĂ©sentĂ©e par un nombre. La question qui se pose est, si j’Ă©cris et diffuse 00011010010… et que cette suite de chiffres est en fait la traduction informatique d’une photo de la Joconde, suis-je dans l’illĂ©galitĂ© ? En allant plus loin, ce langage binaire peut ĂȘtre retranscrit en langage ‘hexadĂ©cimal’ (allant de 0 Ă  9 et de A Ă  F) donnant ainsi un chiffre diffĂ©rent. Celui-ci est-il alors Ă©galement illĂ©gal ? En allant encore plus loin, il est possible de faire correspondre Ă  chaque groupement de chiffres Ă©crit en hexadĂ©cimal une couleur. Ainsi notre photo pourra ĂȘtre retranscrite en une autre image : Bleu, Vert, Jaune +43D. Donc cette suite de couleur deviendrait-t-elle Ă©galement illĂ©gale ?

CléPlaystationCouleur

Sous cette explication un brin compliquĂ©e se cachent de vraies questions de droit. Ainsi, par exemple, une clĂ© de sĂ©curitĂ© de la Playstation 3 ont Ă©tĂ© partagĂ© sous la forme de l’image ci-dessus. Ces codes Ă©tant secrets, diffuser cette image devenait ainsi illĂ©gal. James Grime essaie d’expliquer que les chiffres et les nombres doivent rester vierges de toute lĂ©galitĂ© ou illĂ©galitĂ©, essayer d’Ă©tablir le contraire contraindrait nos libertĂ©s.

Voici la vidĂ©o de Numberphile qui explique assez clairement la chose en prenant l’exemple de leur propre nom. Si jamais vous n’avez pas compris une partie du texte Ă  cause des diffĂ©rents langages n’hĂ©sitez pas Ă  me le signaler en commentaire.


15 commentaires

  1. Si Numberphile avait existĂ© quand j’Ă©tais encore au LycĂ©e, j’aurais eu certainement beaucoup, beaucoup plus d’entrain pour les mathĂ©matiques. Une chaĂźne formidable.

  2. Julien F. on

    « Pourquoi un nombre peut-il ĂȘtre illĂ©gal ? Comment peut-il l’ĂȘtre ? Ce sont des rĂ©ponses philosophico-mathĂ©matiques auxquelles la chaine Youtube Numberphile a tentĂ© de rĂ©pondre. »

    Des questions plutĂŽt non ?

  3. La chaĂźne Youtube Numberphile est juste une tuerie.
    Leurs vidĂ©os sont passionnantes et accessibles pour qui s’intĂ©resse un tant soit peu aux mathĂ©matiques.
    Celles sur le fonctionnement d’Enigma et comment les anglais ont rĂ©ussi Ă  casser le code
    sont Ă  voir absolument. Ils abordent vraiment tout, Le chiffre 42, 666, pi, la division par zero, google et googleplex…un vrai bonheur…

    Ca vaudrait le coup d’avoir des bons sous-titres en français, car les sous-titres automatiques de youtube sont un peu anarchique.

  4. Je suis un peu au boulot donc je regarderais la chaine plus tard.
    Cet article m’a fait penser Ă  un Ă©pisode de Person of Interest rĂ©cent ou Harold explique que dans les dĂ©cimales du nombre pi se trouve (ou se trouve probablement) tous les autres nombre qu’il est possible d’Ă©crire.
    Ainsi si publier ou utiliser un nombre Ă©tait illĂ©gal, pi serait trĂšs probablement illĂ©gal. Pas de bol, c’Ă©tait bien pratique :\

  5. « si j’écris et diffuse 00011010010 » => Ca reviendrait a Ă©crire « 11010010 », vu que les 3 premiers 0 ne servent Ă  rien :p

  6. sebastien on

    Si je dis « la CIA cache la vĂ©ritĂ© quant aux extra-terrestres, car il y a longtemps que la CIA les a rencontrĂ©s », je dis peut-ĂȘtre un truc vrai, pour autant est-ce illĂ©gal ? Non.
    Tout ce qui sera dit, que ce soit sous forme de chiffres ou sous toute autre forme ne peut ĂȘtre illĂ©gal que si c’est transmis dans le but de l’ĂȘtre.
    Au mĂȘme tire, si je dĂ©coupe une photo de la Joconde dans Telerama et que je l’offre Ă  un ami, est-ce illĂ©gal ? Non. Si maintenant je lui offre la mĂȘme image sous forme de chiffres, pourquoi serait-ce davanatge illĂ©gal. C’est juste plus ridicule, mais certainement pas plus illĂ©gal.

    L’illĂ©galitĂ© est dans l’acte, pas dans la forme. Qu’on utilise des chiffres, ou des lettres, ou des images etc… ce qui fait qqu’on sera dans l’illĂ©galitĂ© n’est pas le support.

  7. Sujet trĂšs interessant !
    Nous pourrions donc Ă©tendre ce sujet a toute donnĂ©e retranscrite en chiffres : donnĂ©es GPS, …

  8. …Et je suis totalement en phase avec Sebastien.
    Excellente analyse Monsieur !

  9. sebastien on

    Merci rikos.
    En fait, si on suit la logique de cet article, on devrait rendre illĂ©gal l’utilisation des lettres, puisque, mises bout Ă  bout, elles pourraient potentiellement exprimer des infos confidentielles…

  10. En effet SĂ©bastien,
    Penser reste encore légal (tant que ça reste une pensée !)

  11. Merci pour cet article! VidĂ©o trĂšs intĂ©ressante, cela inquiĂšte un peu mais je suis d’accord avec SĂ©bastien, l’illĂ©galitĂ© est justifiĂ©e que si l’action Ă©tait rĂ©ellement mal intentionnĂ©e.

Send this to friend

Lire les articles précédents :
hp-0205
[Infographie] : Comment consommons-nous la musique ?… C’est l’Hebdo Musique & Web

Comment consommons-nous la musique ? Voici une belle question à laquelle seule une étude complÚte pourrait répondre.

Fermer