Un nouvel acteur pour les entrepreneurs avec L’Accélérateur

Le but de L’Accélérateur est d’aider les startups à décoller avec des cycles de 4 mois pendant lesquels ils travaillent à rendre les sociétés les plus « sexy » possible. L’objectif est de présenter les projets devant une audience constituée de Business Angels et de Capitaux Risqueurs en prenant exemple sur le « Y Combinator » de la Silicon Valley.

Le but de L’Accélérateur est d’aider les startups à décoller avec des cycles de 4 mois pendant lesquels ils travaillent à rendre les sociétés les plus « sexy » possible. L’objectif est de présenter les projets devant une audience constituée de Business Angels et de Capitaux Risqueurs en prenant exemple sur le « Y Combinator » de la Silicon Valley.

accelerateur Un nouvel acteur pour les entrepreneurs avec L’Accélérateur

Le coaching est assuré par les 4 fondateurs de l’Accélérateur (Michel de Guilhermier, Juan Hernandez, Jonathan Lascar et Guillaume Truttmann) qui accompagnent tout au long du parcours les startups « accélérées ». Ils investissent aussi de l’argent (15K€) dans chaque entreprise (contre quelques parts du capital bien sûr) pour permettre aux entrepreneurs de se consacrer à leurs projets.

Le programme est gratuit, l’intérêt pour eux se retrouve dans les 10 à 15K€ investis – contre 8 à 15% du capital en fonction de la maturité de la société – qui seront revendus à chaque tour de financement. L’Accélérateur n’est pas un « incubateur » physique et les sessions se déroulent dans leur siège dans le quartier de Saint Lazare.

C’est d’ailleurs pour ça que les startups sélectionnées ont déjà leurs propres locaux : « pour être focus sur leurs business » selon Guillaume Truttmann, un des fondateurs de l’Accélarateur. C’est surtout une porte d’entrée très efficace dans l’écosystème français et peut être un réel atout pour des entreprises peu implantées et dans tous les cas pour les pousser à se dépasser.

 La seconde session vient tout juste de commencer pour prendre fin début juillet et s’adaptent aux besoins des startups qui réservent elles-mêmes les créneaux horaires pour les séances de coaching. Une réunion/dîner est aussi organisée toutes les semaines où un grand entrepreneur (ou un VC) est invité.

L’Accélérateur est notamment soutenu par des acteurs du secteur comme OTC, Partech, Isaï ou Jaïna Capital qui laisse présumer des avantages que l’on peut tirer de l’organisme. Une bonne occasion d’accélérer votre startup à prendre en compte et une porte d’entrée efficace pour intégrer le milieu entrepreneurial français.

Les huit startups sélectionnées sont :

  • Vinivi, un TripAdvisor à la française.
  • Dolmen Technologies, proposant des solutions de CRM sur tablettes tactiles.
  • ZeNanny, une plateforme de mise en relation entre parents et babysitters.
  • The French Talents, un outil simplifié de diffusion du catalogue des créateurs et artisans sur les places de marché et sites e-commerce.
  • 1001Menus, guide gastronomique et outil de communication sociale et mobile pour restaurateurs.
  • FioulReduc, un site proposant du fioul domestique à prix réduits en Rhône-Alpes et bientôt en France.
  • Comitam, organisation d’obsèques.
  • Gear Network, plateforme de diffusion d’émissions autour du jeu vidéo.

7 commentaires

  1. Pingback: Un nouvel acteur pour les entrepreneurs avec L’Accélérateur | Applications du Net | Scoop.it

  2. Pingback: Un nouvel acteur pour les entrepreneurs avec L’Accélérateur | Pierre-André Fontaine | Scoop.it

  3. Pingback: Un nouvel acteur pour les entrepreneurs avec L’Accélérateur | Developpement d'affaires – Pierre André Fontaine

  4. Pingback: Un nouvel acteur pour les entrepreneurs avec L’Accélérateur | NTIC Entreprises "Choisissez un prestataire à la hauteur de vos ambitions ! " | Scoop.it

  5. Pingback: Guillaume Truttmann nous parle de l’Accélérateur | Maddyness

  6. 8 a 15% c’est vraiment n’importe quoi… YC c’est 2-10% avec un median a 6%, et c’est d’un autre calibre (en sus des 100K convertible)! Techstars offre un endroit physique en plus des services pour 6%, comme la plupart des « accelerateurs » dans le monde…

  7. 15k€ n’apporte aucun réel soutien à une start-up surtout si les locaux ne sont pas fournis.
    15% est disproportionné par rapport à l’apport