Un robot-ver pour soigner les tumeurs situées dans le cerveau

Un petit robot pourrait bien aider les chirurgiens à retirer plus facilement des tumeurs placées dans le cerveau. Cette machine prend la forme d’un ver.

Nous allons une fois de plus parler de robots inspirés d’animaux. La machine du jour, c’est un ver mécanique qui sera utilisé dans le domaine médical. Il a été créé par une équipe de scientifiques de l’Institut National de l’Imagerie Biomédicale et de la Bio-ingénierie. Comme tous les robots utilisés dans le cadre de la médecine, ce petit ver permettra aux chirurgiens de se faciliter la tâche sur des opérations délicates. Ici, le ver servira à brûler les tumeurs cérébrales et à aspirer les tissus cancéreux, le tout tout sans affecter les tissus en bonne santé.

Souvent, pendant une opération destinée à supprimer les tissus cancéreux, ceux-ci se déplacent pendant qu’ils sont retirés, ce qui les rend difficiles à enlever de manière propre et efficace. Ce ver mécanique proposera donc une précision redoutable qui devrait lui permettre, en se couplant avec un scanner IRM, de mener des opérations sans risque d’abimer les tissus non tumoraux.

RobotTumeurCerveau

Avant toute chose, il faut insérer le ver dans le corps du patient. Ensuite, celui-ci va entrer dans le scanner IRM. Puis, le robot va pouvoir se déplacer grâce à un système de poulies et ressorts. Guidé par le chirurgien qui peut avoir les résultats du scanner IRM sous les yeux, le ver va aller jusqu’aux tumeurs puis effectuer son travail : cautériser la tumeur et aspirer les tissus infectés. Le scanner IRM renvoie des images en temps réel, ce qui permet de localiser précisément la tumeur et les tissus tumoraux à chaque secondes. Grâce à cela, l’opération est plus précise, moins risquée et des tumeurs situées dans des endroits difficiles d’accès peuvent être atteintes.

Pour l’instant, une telle technologie est encore à l’état de test, seuls des cochons et des cadavres humains ont pu l’éprouver. Le ver va encore nécessiter une batterie de tests supplémentaires avant d’être utilisé sur un quelconque être humain vivant. Si ce robot est adopté, ce sera encore un pas en avant dans le domaine de la médecine. Même si l’idée d’avoir un ver se promenant dans notre cerveau n’est pas la plus réjouissante qui soit…

(sources [1], [2])

 


Un commentaire

Send this to friend

Lire les articles précédents :
GTA V distribué en avance, Rockstar gronde
GTA V distribué en avance, Rockstar gronde

Certains distributeurs ont déjà fait parvenir les jeux GTA V à leurs clients. Une manœuvre qui ne plait pas du...

Fermer