Des scientifiques ont décidé de mesurer la joie sur la planète en recueillant les mots utilisés sur Twitter. Alors, quel est le jour le plus heureux depuis 2008 ?

Dans un premier temps, on peut avoir du mal à penser la « joie » comme une donnée quantifiable. Des chercheurs ont pourtant décidé de prendre le contrepied de cette idée pour lancer un outil qui mesure la joie dans le monde.

Depuis 2008, une équipe de scientifiques de l’Université de Vermont et de Mitre Corporation ont travaillé sur un logiciel appelé Hedonometer (« compteur de joie »). Menés par Chris Danforth et Peter Dodds, deux mathématiciens, les chercheurs récoltent un échantillon de 10% des Tweets quotidiens grâce à Twitter Garden Hose, outil qui permet de récupérer un certain pourcentage de publications publiques.

Hedonometer Un outil qui mesure la joie dans le monde

 

Avec ces données, l’équipe scientifique récupère les mots clés consignés dans une liste de 10.000 mots, classés en deux catégorie : positifs et négatifs. Par exemple, les mots « fête » ou « gagner » sont considérés comme optimistes alors que « triste » et « non » sont considérés comme pessimistes. Grâce au service Mechanical Turk d’Amazon, environ 100 millions de mots sont traités chaque jour. Avec ces données, les chercheurs déterminent donc quels sont les mots positifs et négatifs les plus utilisés et quelle est leur progression.

Actuellement, le jour le plus triste sur la Twittosphère est le 15 Avril 2013, jour des attentats de Boston avec comme mots les plus utilisés « triste», « malade», « victimes », « blessés»… Le plus heureux est lui le 25 Décembre 2008 où les « Joyeux Noël » ont fusé. La seule limite de cet outil est qu’il ne prend en compte que les messages rédigés en anglais, difficile donc de juger de juger de la « joie globale ».

Si vous souhaitez faire un tour sur le graph de la joie, c’est ici.