Ne partez pas, le geek sait aussi être amour et sensualité, qu’est-ce que vous croyez. On avait déjà entendu parler de trucs à base de sextoys télécommandés via le web qui permettaient de simuler plein de sensations avec des partenaires distants, mais comme tout commence généralement par un baiser, autant prendre les choses par le bon bout.

Ne partez pas, le geek sait aussi être amour et sensualité, non mais qu’est-ce que vous croyez. On avait déjà entendu parler de trucs à base de sextoys télécommandés via le web qui permettaient de simuler plein de sensations avec des partenaires distants, mais comme tout commence généralement par un baiser, autant prendre les choses par le bon bout.

frenchkiss Un vrai baiser (avec la langue) par internet ? Cest possible !

C’est ce qu’a pensé cet étudiant de l’université d’Electro-Communications de Chofu City, près de Tokyo, qui a inventé une machine à embrasser à distance rendant hommage à sa façon au fameux french kiss : il suffit de tourner sa langue autour de la paille (il aurait pu trouver autre chose pour simuler une langue mais bon) pour que le mouvement se répercute sur une autre machine, aussi moche et peu évocatrice que la première, qui sera elle-même goulument happée par le ou la correspondante élue.

Un premier prototype qui ne devrait pas en rester là : selon son créateur, les prochaines versions de la machine à baiser (mmmh c’est bon pour le SEO cette expression non ?) seront dotées de capteurs simulant le goût, la respiration et l’humidité de la langue.

C’est bien, mais espérons que le génie japonais s’arrêtera là : on se passera de l’haleine. C’est vrai, quitte à reproduire la sensation d’un baiser passionné, autant ne garder que le meilleur, sans les inconvénients.