Une application qui permet de noter et partager tous les objets et scènes de la vie courante ! Ou pas.

Vous ne pouvez plus vivre sans votre smartphone, sans partager des trucs tout la sainte journée en indiquant au passage où et avec qui vous êtes. Vous êtes SoLoMo.

Même si vous ne vous en êtes pas encore aperçus, nous sommes entrés de plain pied dans l’ère du SoLoMo. Du quoiiii ? Bon d’accord, l’acronyme n’est pas très heureux mais il désigne la tendance actuelle : Social, Local (ou localisé) et Mobile[1].

jotly Une application qui permet de noter et partager tous les objets et scènes de la vie courante ! Ou pas.

Bref, vous ne pouvez plus vivre sans votre smartphone, sans partager des trucs toute la sainte journée en indiquant au passage où et avec qui vous êtes en train de picoler. Ne râlez pas, j’exagère à peine. Vous voulez que je vous reparle de Twitter, Facebook, Instagram, Foursquare et de votre iPhone ou ça ira comme ça ? Bon.

Du coup nombre de startups se ruent sur le créneau en espérant devenir le nouveau {voir ci-dessus}, ce qui entraîne une petite surenchère de promesses traduites souvent par des clips de présentation un peu bisounours qui finissent par tous se ressembler. Non pas qu’ils soient désagréables à regarder, loin de là, mais bon au bout de la journée on finit par confondre un peu tout ce petit monde.

Et quand quelque-chose finit par devenir répétitif, généralement la parodie n’est pas loin. C’est ce qu’ont fait les éditeurs de Nosh, une (vraie) application de recommandation de restaurants, y voyant une bonne opportunité de buzz. En créant une fausse application nommée Jotly,  qui permet de tout noter et tout partager, du glaçon au fond de son verre au parcmètre, accompagnée de sa super vidéo virale complètement fake et du joli site plein de promesses aussi alléchantes que fallacieuses, ils se moquent du milieu mais aussi d’eux-mêmes puisqu’ils admettent avec une bonne dose d’auto-dérision que leur vraie appli a toutes las caractéristiques de la fausse.

Reste à savoir combien de millions de faux dollars ils lèveront avec ça…

[1] C’est le thème du Web11. J’y reviendrai.

5 commentaires

  1. Éric,
    Affaire à suivre mais la concurrence avec les gros acteurs que vous avez cité me semble bien rude pour un nouvel entrant sans plus-value significative.
    Le mantra SoLoMo se prête merveilleusement bien au tourisme, j’avais rédigé un billet sur ce thème dont je vous invite à la lecture et au partage éventuel ;-)
    http://www.blog-etourisme.com/.....obile-3846

  2. Pingback: Une application qui permet de noter et partager tous les objets et scènes de la vie courante ! Ou pas. | e-reputation and more | Scoop.it

  3. Comment pensez-vous que ces petites startups proposant des services du style facebook mais sur iPhone réussissent à monétiser leurs services ? La pub ciblé ? La revente des informations des membres ? En tout cas en France les services de géolocalisation (à par Google Map) ne sont pas nombreux.

  4. Pingback: SoLoMo : juste maintenant !

  5. Pingback: Le SoLoMo futur enjeu du web? « tourisme et développement

Lire les articles précédents :
Le Gmail nouveau arrive

Le grand lifting graphique et ergonomique entrepris par Google sur l'ensemble de ses services depuis le début de l'été 2011...

Fermer