Une autre raison pour laquelle certaines de vos applications préférées ne sont pas encore sur Android

Cette entreprise a analysé 6 projets et constaté qu’il y a généralement plus de lignes de code sur une application Android, et que développer celle-ci prend plus de temps, par rapport à une appli iOS.

Android PIxabay Robot

Android a peut-être la plus grande part de marché, mais selon de nombreuses études, il serait plus facile pour un développeur de gagner de l’argent avec une application iOS. Par exemple, une étude menée par App Annie au premier trimestre 2015 a montré que les revenus de l’App Store étaient 70 % plus élevés que ceux de Google Play.

De ce fait, on est tenté de se dire que si on a l’impression que les développeurs s’intéressent plus à iOS qu’à Android, c’est parce que c’est plus facile de générer des revenus via la plateforme d’Apple. Pourtant, il n’y a pas que cela.

En effet, coder une application pour iOS coûterait aussi (a priori) moins cher

Cela, certains le savaient peut-être déjà. Cependant, pour le prouver, l’entreprise Infinum, qui développe des applications mobiles, a comparé les nombres de lignes de code et le temps passé par les développeurs pour chaque application, dans le cadre de six projets qui consistaient à coder la même application pour iOS et pour Android.

Pour ces six projets analysés, une application Android contiendrait en moyenne environ 40% plus de lignes de code par rapport à une appli iOS. Cependant, cela peut être une bonne chose et ne reflète pas forcément le coût d’un projet.

Code ANdroid iOS

Mais cette petite analyse a aussi montré que coder une appli Android prend plus de temps que coder une appli iOS. Là-dessus, Infinum a constaté qu’en moyenne, une application Android nécessite 30% d’heures de travail en plus par rapport à la même application sur iOS.

Code ANdroid iOS

Bien entendu, comme il s’agit d’une petite étude, il ne faudrait pas généraliser ces statistiques. Mais via ces résultats, Infinum a voulu mettre une chose en exergue : développer une appli Android, ça met plus de temps (et le temps c’est de l’argent !).

Pour expliquer cela, l’entreprise évoque les faits que Java (qui est utilisé pour coder les applis Android) requiert généralement plus de lignes de code par rapport à Objective-C ou Swift, que les émulateurs Android sont plus lents, qu’Android est très fragmenté (donc, il y a plus de tests à faire) et enfin que lorsqu’on développe une application Android, les techniques WYSIWYG (What You See Is What You Get) sont moins utilisées.

« […] aujourd’hui, nous considérons qu’une application Android va prendre 20 % à 30 % plus de temps dans toutes les estimations que nous faisons », explique Infinum dans une publication de blog.

En substance, si certaines applications sortent d’abord sur iOS, puis plus tard (peut-être) sur Android, ce n’est pas uniquement à cause des revenus qui tendent à être plus élevés sur l’App Store, mais aussi à cause des coûts supplémentaires qu’une application Android peut avoir.


11 commentaires

  1. Emmanuel Bouillon on

    Ils ne prennent pas en compte le temps de créer les certificats, de se bagarrer avec Apple pour soumettre son application…? 😀

    • Tout à fait. Un mois de validation par Apple au niveau de la non rebntabilité ça compte.
      Autre point, la plupart des décideurs en entreprise ont désormais des…… Iphone, si cela ne compte pas sur le choix de savoir sur quoi on va développer en 1er…
      Enfin, si les applications Android sont plus complexes c’est aussi car elles s’affichent sur des devices avec des affichages très différents. Sur Iphone, certaines applications ne sont plus maintenues pour des iphone en dessous du 5 ce qui fait 4 format d’affichage. Alors que pour Android, il y en a beaucoup plus.
      Et par qui a été commandée l’étude ?

      • Lorsque l’on développe sur iOS, tout le design est relatif par rapport à la taille de l’écran. La construction de l’interface se fait entièrement en WYSIWYG, pas de XML. Il n’y a donc aucun format d’écran sur iOS, tout s’adapte à l’écran et gère tout seul la densité dudit écran.

        • Trexprom: il y a aussi un éditeur WYSIWYG dans Android Studio, il faut vous renseigner!

      • Une mois c’est exagéré … C’est en moyenne 7 jours. Et c’est aussi un gage de qualité minimum pour l’utilisateur final.
        Pour ce qui est du format d’affichage le développeur ne choisi pas résolution par résolution comment disposer son interface. Des groupes d’interface sont créés et le comportement est automatique. Sous iOS comme sous Android.
        Bref, ce commentaire est peu convaincant …

        p.s : iPhone 5 / iPhone 6 / iPhone 6+ : 3 formats
        p.s bis : @Trexprom, sous iOS c’est aussi du XML derrière le WYSIWYG. Android Studio fonctionne de la même façon. Quand on sait pas on vérifie …

        • Hmmm… Ca dépend : parfois, on a besoin de mettre en ligne une appli à dispo d’une entreprise particuliere (pas du public), et on est obligés de passer par l’appstore… Et Apple refuse l’application pour X ou Y raison… Pas acces de contenu, ou simplement la présence des termes « Android » ou « Play Store » dans l’application… -_-

          Les iUsers doivent rester des moutons qui ignorent la présence des concurrents :p

  2. Souvent les applications sortent d’abord sur Android puis sur l’iPhone . D’ou tenez vous vos sources car dans les faits je remarque l’inverse.

  3. Bel article à troll…

    Avec une trentaine de % de lignes de code en plus, on touche 3.000 téléphones chez Android contre 5 chez la pomme, si le temps ets de l’argent, c’est bien plus vite rentabilisé!

    Ensuite, je suis développeur Android et iOS, et les projets sont en général beaucoup plus faciles chez Android avec la support library (http://developer.android.com/t.....es.html#v7) mais l’auteur de l’article semble plus intéressé à générer du traffic qu’à fournir des informations objectives!

    • Patos le fourbe on

      On a donc une société qui réalise des apps mobiles (et qui présente des fenêtres Mac et des iPhone de partout sur son site), qui réalise une étude (petite comme c’est précisé ceci dit) sur 6 projets, pour en tirer des statistiques.
      Je vais donc développer une appli iPhone, une appli Android, et faire les mêmes stats généralisés, en me basant sur des fonctionnalités natives d’iOS qui n’existent pas sur android et que je devrais donc coder lors du portage, histoire que l’écart soit encore plus important…

      Plus sérieusement, si on ne peut pas nier le fait qu’il y a plus de lignes de code sur un projet Android que sur iPhone du fait de la techno utilisée (Java propose une palanquée de frameworks multi-couches qui augmentent artificiellement le nombre de lignes de codes générés), tirer des conclusions sur un éventail aussi faible, sans préciser le type de projets développés, et en omettant le fait que concevoir une appli n’a rien à voir avec celui de porter une appli conçue pour un autre système et avec un autre langage.

      Pour conclure, je dirais qu’il est courant dans le monde du dev informatique que certaines technos nécessitent des coûts de développement plus élevées que d’autres, mais cela n’est clairement un critère dimensionnant, sinon Java et .Net ne seraient bien loin derrière PHP et Python en terme de technos présentes dans les SI.

    • Eric

      Bien sûr, quand un article ne flatte pas l’égo des Android fanboys, c’est forcément un troll fait pour générer du trafic. Ça vole très haut au niveau argumentation, surtout quand on sait que l’auteur de l’article possède un Android…

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Tor Messenger
Le réseau anonyme Tor lance sa propre messagerie instantanée cryptée

Le réseau Tor vient de dévoiler sa nouvelle messagerie instantanée en version Bêta, une information qui sera particulièrement bien accueillie...

Fermer