Une batterie rechargeable en 30 secondes

Une étudiante américaine a présenté une batterie qui se charge en 30 secondes, la batterie de demain ?

Une jeune étudiante indo-américaine a terminé deuxième d’un prestigieux concours réunissant plus de 1600 concurrents provenant de 70 pays différents. Son invention : une batterie qui pourrait se recharger en 20 à 30 secondes. Eesha Khare, 18 ans, a en fait construit un super-condensateur qu’elle a ensuite testé sur un système d’éclairage LED.

Voici sa description du projet : « Avec le croissance rapide de l’électronique portable, il est devenu nécessaire de développer des moyens efficaces de stockages d’énergie pour suivre ce développement. Alors que les batteries sont actuellement utilisées pour le stockage d’énergie, elles souffrent d’un temps de chargement long et d’une durée de vie courte. […] Le but de ce travail est de concevoir et synthétiser un super-condensateur avec une densité d’énergie augmentée tout en maintenant une densité de puissance et un long cycle de vie. » Autrement dit, grâce à son invention les batteries se chargeront plus vites et gagneront une augmentation de leur durée de vie.

batterieRapide

Eesha Khare a gagné un prix de 50.000$ suite au concours. Rien ne dit l’usage qu’elle va en faire mais elle pourrait très bien utiliser cette argent pour pousser sa recherche encore plus loin. Ce qui l’a motivée : « La batterie de mon téléphone meurt tout le temps« . Et c’est justement une question qu’on peut se poser : sa batterie miracle va-t-elle se retrouver dans le téléphone de demain ?

Techniquement, ça semblerait possible au vu de la taille du super-condensateur qui s’intègrera sans grande difficulté. Après, il faut quand même être conscient que les test de sa batterie ont été effectués sur un petit éclairage LED et qu’on est encore loin du téléphone. Ensuite, le véritable problème viendrait de la transition des laboratoires à l’usage de masse. Le principal défaut de cette batterie serait le prix, comme la technologie n’est encore qu’à ses débuts, il faudra un long développement avant de parfaitement la maitriser et de la rendre accessible. Par exemple, comme cette batterie se charge très vite, elle peut se décharger aussi vite, c’est un point qui demande à être stabilisé.

Cette invention vaut donc la peine d’être connue et elle pourrait être le renouveau de la batterie de demain, rapide à charger et durable. Mais pour l’instant, elle risque de rester dans les laboratoires pour un petit moment avant d’atteindre un usage grand public.

(sources : [1], [2])

 


23 commentaires

  1. La technologie est connue depuis quelques années mais n’est pas prise en compte car cela réduirait le marché des batterie et la durée de vie de téléphone. Du coup, cela deviendrait moins rentable.
    source

  2. Merci pour cet article! Belle invention! Cette batterie serait révolutionnaire et adieu les longs moments de charge ou bien encore le décès de sa batterie! Bien sur c’est sur que cela va demander du temps mais cette étudiante a eu une superbe idée! Bonne recherche et espérons qu’elle sera la batterie de demain à un prix abordable pour le large public.

  3. Pour une bonne durée de vie, il faut un chargement lent des batteries… C’est moche pour les détenteurs de téléphones n’ayant pas la possibilité de changer la batterie facilement… Un petit troll anti Apple et d’autres 😉

    • Axel-Cereloz on

      Justement, selon cette chère étudiante, son ‘rechargement rapide’ permettrait au contraire d’obtenir une durée de vie au final plus longue.

  4. Stéphane on

    @Valentin. En même temps avant qu’elle soit flinguée, il s’écoule plusieurs années. De plus les batteries Apple sont de bonne qualité. La batterie de mon iPad 2 tient toujours 7 à 8h après 2 ans, celle de mon iPhone 3GS est toujours à 60-70% de sa capacité initiale.
    Quand la batterie est flinguée on change d’appareil, ne serait ce que pour avoir un OS à jour. Et le problème n’est pas spécifique à Apple, autour de moi plusieurs personnes ont des téléphones Android qui ont 2 ans et incapables de passer ne serait-ce qu’en Android 4.0 !!
    😉

  5. Stéphane on

    Mon iPhone 3GS est sous iOS 6 alors qu’il a plusieurs années 😉

  6. Rien de nouveau sur les tropics cela fait longtemps que de prestigieux laboratoires cherchent à utiliser les supra conducteur comme batterie mais eux ils cherchent à faire des batteries pour nos voitures et nos autres appareils électroniques très gourmand !! Il est dommage au final d’utiliser un supra pour alimenter un led cela revient à utiliser un effort surdimensionné pour un si petit besoin.

    Après on peu me traiter de pragmatique ….

  7. En fait, l’article (l’original, pas celui de presse citron qui n’est qu’un relais) ne dis rien, ou presque.

    Si on regarde le rapport, on voit que l’étudiante a reussi à produire un « CONDENSATEUR » (et pas une batterie) plus efficient.

    Pour faire simple, je vous laisse le soin de chercher sur Google la différence entre un condo et un accu, mais même en ayant optimisé a MORTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTT son condo, on arrive pas aux dixième des capacités d’un accu de taille équivalente.

    Parce que, ce que ne dis pas l’article, ni les autres publications, c’est la durée pendant laquelle est resté allumé la led (sachant qu’une led ne consomme RIEN ou presque).

    Allumer une led avec un condo, n’importe qui peut le faire, vous branchez le condo a la pile, puis le condo à la led et elle s’allume 20 secondes.

    • Axel-Cereloz on

      Oui enfin, il est bel et bien précisé dans l’article qu’il est question d’un super-condensateur.
      De plus, je ne veux pas trop m’avancer étant donné mes modestes connaissances dans le domaine des batteries et autres, mais si cette étudiante a terminé deuxième à un concours relativement important (capable de donner 50.000$ à la deuxième personne du podium, quand on regarde les autres participants on voit bien que c’est quelque chose de très sérieux) c’est tout de même que son invention, ou son optimisation si vous préférez, est un minimum intéressante et présente des perspectives d’avenir.

  8. Je n’ai jamais dis que ce son invention était inutile.

    Multiplier par 4 (ou plus) le rendement d’un condensateur, c’est juste génial, tout comme multiplier par 10 sa durée de vie. d’ou les 50.000$.

    Maintenant, quand je regarde le titre de l’article « Une batterie rechargeable en 30 secondes », je continue de dire qu’il y a un monde (voir un univers) entre ce qu’il sous entend, et la réalité.

    A titre d’exemple, un condensateur haut de gamme, tres cher actuellement, et tres gros, genre pour la sono ou les gros flash, serait capable de fournir 0.05A (en 3v) pendant 60 secondes. Elle a reussi a multiplier les perfs par 4. On encaisse donc 4 minutes, faudrait qu’elle multiplie les perf par 800 pour que ça devienne acceptable. Et encore … je ne tiens pas compte de la conso de nos smartphone.

    Donc, innovation ? Oui. Importante ? Oui (les domaines d’utilisations des condos sont trés variés). En rapport direct avec la durée de vie de ce qu’on entend courrement par « batterie » ? Clairement pas.

  9. @Axel-Cereloz : Si c’est un concours important alors pourquoi n’est-il pas cité ? L’émission des inventeurs sur M6 est capable de donner 100 000 € à son gagnant est ce que cela veut dire pour autant que c’est une invention très sérieuse comme tu dis ? Sinon on écrit « supercondensateur » c’est mieux 🙂

  10. Je lis beaucoup d’approximations dans les commentaires. Donc rectifions un peu.
    une batterie, en fait un accumulateur électrochimique, « stocke » l’électricité de façon chimique (oxydo-réduction) selon une réaction réversible (sinon ça recharge pas).
    Un condensateur c’est deux armatures électrique en regard et séparées par un diélectrique (isolant électrique). Il y a une armature en « excès » d’électron par rapport à l’autre. Si vous rétablissez la conduction électrique entre les deux armatures il y a circulation d’électron et donc électricité. La capacité d’un condensateur est exprimé en Farad et est généralement très très faible.
    Un super condensateur est un condensateur qui a une capacité de stockage de l’énergie électrique proche de celle d’un accumulateur électrochimique, tout en ayant les avantages et les inconvénient des condensateurs. Par exemple il peut stocker et délivrer plus vite l’énergie que pour une batterie mais se déchargera tout seul plus facilement.
    Les super condensateurs existent déjà, c’est juste qu’ils sont chers et encombrants.
    L’intérêt ici c’est d’avoir un étage intermédiaire entre la prise secteur ou usb et la batterie. On chargerait le super condensateur très rapidement (car pas de réaction électrochimique) qui ensuite irait recharger la batterie.
    Peut-être qu’un jour les super condensateur se suffiront à eux même.

  11. C’est une belle invention. Maintenant entre le concept et la mise en production, je pense qu’on va encore recharger nos smartphones le soir avant d’aller se coucher pendant quelques années encore 🙂

  12. Comme l’a dit le premier commentaire

    « La technologie est connue depuis quelques années mais n’est pas prise en compte car cela réduirait le marché des batterie et la durée de vie de téléphone. Du coup, cela deviendrait moins rentable. »

    C’est évidemment pour ça qu’on en a pas entendu parlé…le marché !

  13. C’est clair qu’on est loin d’en avoir fini avec nos problèmes de batteries de téléphones, de laptops et de tablettes. Mais bon, c’est quand même une avancée et il faut lui tirer son chapeau pour une telle invention vu son jeune âge.

  14. Tristement, je me demande si à l’ère de l’obsolescence programmée, une batterie plus fiable, avec une meilleure durée de vie, intéresserait vraiment les industriels.

    En tout cas, il y a de quoi être impressionné par son talent….

  15. Super concept, avec des appareils portables de plus en plus gourmand, il est tout à fait logique d’aller vers ce genre de technologie. En utilisation soutenu de son smartphone, la charge tient à peine la journée… Nostalgie des premiers portable qui pour le coup tenaient plusieurs jours sans besoin d’être rechargés…

  16. Ce concours gagné est l’équivalent de la star ac’ bref rien à cirer. Et en plus elle dit que son téléphone ne tient pas ni sa batterie bizarre moi j’ai un téléphone qui date de 2009 avec sa batterie d’origine qui tient 1 à 2 jours (utilisation moyenne, voix et internet surtout), mais il est normal que dans notre société de con-sommateurs on « offre » aux neuneu des produits de moins en moins fiables pour les inciter (facilement vu leur niveau de réflexion) à les renouveler (en leur disant que c’est gratuit alors qu’ils payent ça fort cher sans réfléchir!)

  17. Kaosphere on

    Connu depuis des années ! Le problème n’est pas de se servir d’un condensateur en décharge lente mais de produire un modèle suffisamment petit pour le rapport taille/quantité énergie.

    L’idée existe depuis 2007 soit il y a 6 ans quand cette fille avait 12ans.

    La vraie évolution serait de savoir si elle produit des nanocondensateurs ce qui n’est pas dit.

    Voici le lien de l’article : http://www.naturavox.fr/Un-bon.....teurs.html

  18. jaipatouvu on

    D’accord avec plusieurs commentaires : il n’y a rien de nouveau à utiliser un condensateur comme stockage de l’électricité ; depuis de nombreuses années le « condo » permet, entre autres, de conserver des « mémoires » en cas de panne électrique ou de changement de piles. Je possède une montre « automatique » avec rotor, alternateur et condensateur dont la durée de vie sera nettement plus longue que n’importe quel type d’accumulateur. Le problème sera de trouver des composants capables d’accumuler un maximum de charges sous un encombrement réduit : c’est pas gagné. Je considère comme une malhonnêteté intellectuelle de présenter comme une invention ce « condo », un bidule tout juste capable d’allumer une led pendant quelques secondes.

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Les smartphones Android très low cost arrivent sur le marché français

Le marché du smartphone low cost connait une nouvelle catégorie : les téléphones à 70 euros.

Fermer