Une connexion internet haut débit en Arctique ?

La Norvège pourrait bien apporter une connexion internet sur l’un des lieux n’en bénéficiant pas encore sur le globe : l’Arctique.

Une étude est en cours pour déterminer s’il est possible d’apporter une connexion internet haut débit en Arctique. Celle-ci serait menée par le centre spatial norvégien et Telenor Satellite Broadcasting. Il serait question d’un système qui permettrait de couvrir les zones qui ne sont, actuellement, pas couvertes par les satellites géostationnaires de communication.

Si les fonds nécessaires sont trouvés, qu’ils viennent de sources privées ou publiques, l’Arctique pourra profiter d’une connexion internet, d’ici 2020. Le budget estimatif de ce projet est situé entre 330 et 650 millions de dollars. Normalement, les demandes pour une connexion internet dans cette région devraient s’accroitre, étant donné que de plus en plus de compagnies maritimes, de sociétés de pêche et des compagnies pétrolières s’y installent. Cela est partiellement dû au réchauffement climatique. En 2012, les fontes de glaces ont connu des chiffres record dans l’Arctique.

Actuellement, les satellites géostationnaires actifs ne couvrent pas au-dessus des 75 ° Nord. Au-delà de cette ligne, les signaux deviennent faibles. D’après Ola Anders Skauby, un porte-parole de la compagnie d’énergie Statoil, ces nouveaux satellites pourraient être très bénéfiques à l’industrie offshore.

En effet, les compagnies vont de plus en plus au nord, pour chercher du gaz et du pétrole. Cette connexion haut-débit en Arctique pourra profiter à ce secteur qui pourra travailler dans de meilleures conditions. L’Agence Spatiale Canadienne serait également sur le point de résoudre ce même problème. Des études de faisabilité auraient déjà été faites mais ce sont les partenaires publics et privés qui se font attendre.

(Source)

Crédit Image : Nicolas Nova


4 commentaires

  1. Setra

    Oups, le français, l’anglais, on s’emmêle parfois 🙂 Merci pour votre vigilence

  2. « Cela est partiellement dû au réchauffement climatique »
    Et l’extension des glaces en antarctique (record en 2012!!) est aussi dû au réchauffement climatique (qui est d’ailleurs en pause depuis 15 ans) bizarre !.

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Actus du Web : la sélection PowerPress de la semaine

La sélection des meilleurs communiqués publiés sur PowerPress durant la semaine écoulée. Ceux qui ont opté pour une formule Intégrale...

Fermer