Une des raisons de la disparition des abeilles aurait été identifiée

L’inquiétant phénomène de disparition des abeilles reste encore, globalement, un mystère. Mais des scientifiques ont réussi à identifier l’une des causes de l’effondrement des colonies.

C’est désormais un phénomène connu : les abeilles tendent à disparaitre. Cette extinction est extrêmement inquiétante car ces insectes sont importants pour l’être humain. En effet, les abeilles font partie des insectes pollinisateurs qui permettent aux plantes de vivre. Par extension, la disparition des abeilles irait de paire avec la disparition d’une partie de notre nourriture. Afin de comprendre ce phénomène d’extinction, de nombreux scientifiques font leur possible pour cerner au mieux tous les dangers qui pourraient être responsables de la mort des insectes. Rappelez-vous, une équipe avait décidé d’installer des mini sacs à dos électroniques pour surveiller de près les petites bêtes.

Alors que certains accusent les téléphones portables et leurs ondes, la Harvard School of Public Health a réussi à prouver qu’un insecticide était en cause : les néonicotinoïdes. Pour vérifier cela, ils ont mené une terrible expérience sur 18 colonies d’abeilles, divisées en trois groupes. Deux groupes ont été exposés à des néonicotinoïdes quand le troisième a été épargné. Un hiver est passé, puis les résultats sont tombés, sans appel : 6 des douze colonies exposées aux néonicotinoïdes ont succombé. Le groupe épargné n’a, lui, connu qu’une perte suite à un parasite naturel bien connu. C’est donc 50 % des abeilles exposées à l’insecticide qui ont trouvé la mort.

Abeille

Si certains en doutaient encore, on tient là l’un des facteurs qui explique le syndrome d’effondrement des colonies d’abeilles. Le directeur de la recherche, Chensheng Lu, se veut cependant confiant : « Bien que nous ayons démontré la réalité de la relation entre les néonicotinoïdes et l’effondrement des colonies d’abeilles dans cette étude, une recherche future pourrait nous aider à élucider le mécanisme biologique qui est responsable du lien entre l’effondrement des colonies et les expositions sublétales au néonicotinoïdes. J’espère que nous pourrons ainsi inverser la tendance, la disparition des abeilles.« .Espérons que la science et la technologie pourront offrir toutes les clés aux chercheurs pour comprendre et endiguer ce phénomène extrêmement inquiétant.

(sources [1], [2])

Image: ‘400e bee wings
http://www.flickr.com/photos/25171569@N02/5082710696
Found on flickrcc.net


3 commentaires

  1. La question à se poser est de connaître le taux d’utilisation de ce type de pesticide dans le monde, car si celui-ci est peu utilisé ça ne sera qu’un facteur de morbidité parmi d’autres et donc pas la raison majeure du déclin des abeilles (et des produits chimiques pouvant tuer des abeilles il en existe des centaines).

  2. J’avais cru lire qu’ils avaient remplacé les abeilles par des travailleurs chinois en Chine.

    Forcément à force d’utiliser toute sorte de pesticides dégueulasses et non testés un jour fallait bien qu’une catastrophe arrive.

  3. Si au moins ça suffisait à convaincre les gens de consommer bio, mais non, ils préfèrent économiser 5€ par mois sur la bouffe en achetant discount plein de pesticides… Je leur souhaite le même sort qu’aux abeilles.

Send this to friend

Lire les articles précédents :
HumbleDailyBundle
Humble Bundle, un nouveau pack chaque jour pendant deux semaines, une centaine de jeux à prix réduit

Humble Bundle frappe un grand coup avec son Humble Daily Bundle : une offre d'une dizaine de jeux à prix...

Fermer