Une fausse application iMessage pour Android retirée du Play Store

Une fausse application iMessage se promenait depuis quelques temps dans l’enceinte du Google Play Store. Dangereuse, elle a heureusement été arrêtée puis exclue par Google.

A la base, l’application iMessage sert à communiquer entre différents appareils de la marque Apple (mobiles sous iOS et Mac). Cependant, au cours du mois de septembre, certains utilisateurs d’Android ont pu voir cette appli disponible sur leur Google Play Store. Cette version alternative d’iMessage n’était, bien évidemment, pas du tout officielle. Son créateur, le développeur indépendant Daniel Zweigart, est un homme peu scrupuleux.

Une application dangereuse

Pour qu’iMessage fonctionne sous Android, il a tout simplement trompé le système en faisant passer le terminal utilisant l’OS de Google pour un Mac Mini. Le tout fonctionnait plutôt bien. Cependant, avec sa version pirate d’iMessage, l’homme récupérait allègrement les données des utilisateurs pour les transférer sur un serveur chinois. Pire encore, il demandait à ce que les identifiants Apple soient rentrés. Ces derniers, liés à des informations personnelles, permettent d’en savoir plus à votre sujet.

iMessageAndroid

Retirée du Play Store

Bien heureusement, Google a réagi en retirant l’application de son Play Store. La raison officielle est la suivante : non-respect des règles du store. Ainsi, ceux qui n’avaient pas encore eu le temps de télécharger cette application dangereuse ne courront plus de risques. Ceux qui l’ont déjà acquise sont invités à la supprimer au plus vite s’ils tiennent à leurs données personnelles.

Alors qu’iMessage est réservée aux produits Apple, il semble que le constructeur ne soit pas intervenu dans la demande de suppression de l’application pirate. Le fait qu’une telle application, avec un nom caractéristique, un caractère non-officiel flagrant et une sécurité extrêmement douteuse, soit passée et restée si longtemps disponible reste assez étonnant.

(source)


Comments are closed.

Send this to friend

Lire les articles précédents :
microsoft buys nokia
Le bonus du CEO de Nokia fait scandale en Finlande

Stephen Elop, CEO de Nokia, va recevoir un bonus de 25 millions de dollars pour avoir revendu la division téléphone...

Fermer