Impressionnant et inquiétant, une fusée russe a explosé quelques temps après son lancement, elle déviait fortement de sa trajectoire initiale.

Une fusée russe, lancée depuis un spatioport situé au Kazakhstan, a explosé quelques temps après son lancement. Une télévision locale a filmé la scène dans laquelle on voit l’appareil dévier de sa trajectoire, se pencher de plus en plus puis finalement piquer du nez vers la Terre avant de littéralement exploser. La fusée, modèle Proton-M, contenait trois satellites qui devaient être utilisé pour Glonass, un système de positionnement par satellite russe.

Selon l’agence de presse Interfax, la fusée aurait commencé à choir à moins d’un kilomètre de sa rampe de lancement, moins d’une minute après son décollage. Fort heureusement, l’appareil ne comptait pas d’humains à son bord et personne n’a été blessé à cause du crash de la carcasse. Cependant, il est fort possible que cet accident entraine quelques conséquences écologiques néfastes.

FuseeFeu Une fusée russe explose peu après son décollage [Vidéo]

Le fuel contenu dans la fusée, soit 500 tonnes (!), s’est probablement répandu allègrement sur le site, polluant ainsi le sol à grands coups de composants amyliques et heptyliques, autant de noms compliqués sous lesquels se cachent de véritables poisons pour la Terre. Une décontamination massive devra donc être entreprise au plus vite par la Russie. Une source proche de l’affaire estime que les pertes financières suite à cet accident seront d’environ 200 millions d’euros.

Pour l’instant, aucun motif n’a été invoqué pour justifier l’explosion de la fusée Proton-M même si ce genre de modèle semble connaitre un passé entaché de défaillances. En décembre 2010, trois satellites Glonass lancés à partir d’une fusée Proton étaient retombés dans l’océan Pacifique.

Si vous voulez voir la vidéo pour satisfaire votre curiosité, la voici :