Une idée des économies que vous pourriez réaliser avec le thermostat de Nest

Ces études permettent d’avoir une petite idée des économies que l’on pourrait réaliser en utilisant le Thermostat Nest.

Souvenez-vous, au mois de septembre 2014, les produits de l’entreprise Nest (qui a été rachetée par Google) débarquaient en France. Et par ailleurs, si vous êtes tenté par son thermostat connecté qui vous promet de réduire votre facture énergétique, voici l’étude que vous attendiez peut-être.

Aux Etats-Unis, Nest, l’Energy Trust of Oregon et la compagnie Vectren ont mené des études séparément puis ont compilé les résultats pour obtenir ces conclusions :

  • L’usage d’un thermostat Nest peut faire économiser 10 à 12 % en chauffage et 15 % en climatisation.
  • Aux Etats-Unis, le thermostat permettrait ainsi, en tenant compte des moyennes des factures dans le pays, d’économiser 131 à 145 dollars par année. Et sachant qu’un thermostat y est vendu à 249 dollars, c’est plus ou moins comme si le thermostat était remboursé après 2 années d’utilisation.

Bien qu’il s’agisse d’une étude américaine, les résultats restent intéressants et peuvent toujours vous aider un peu dans votre décision d’achat. En France, le Thermostat Nest est vendu à 219 euros.

(Source)


7 commentaires

  1. Pingback: Ce que les thermostats de Nest peuvent vous fai...

  2. Le post est quand même un peu léger et s’apparente plus à de la publicité que de l’information, mais pourquoi pas, vous faites ce que vous voulez, bien sûr.

    ….juste qu’en France il existe également le Netatmo avec une interface très simple, à l’efficacité redoutable, et comme il est moins cher que le NEST, le retour sur investissement sera encore plus rapide 😉

    Je ne bosse pas pour Netatmo, mais j’en ai acheté un il y a peu et j’en suis ravi, alors je le dis. That’s it.

  3. Eric

    @JCG : c’est vrai, avouons-le, nous avons touché un chèque énorme de NEST pour faire cet article, vous n’imaginez même pas le montant. Il faut bien mettre l’essence dans la Bentley hein 🙂

  4. On peut aussi se permettre de dire que ce thermostat n’a pas encore fait preuve d’une fiabilité exemplaire.
    Le Nest « US » fait d’ailleurs l’objet d’une « class action » (il y’a donc surement beaucoup de mécontents …).
    http://topclassactions.com/law.....defective/

    Quand au modèle « UK/Europe » (qui techniquement est quand même assez différent puisse-que basé sur un relai piloté nommé « heat link ») je ne suis pas certain que ça s’annonce beaucoup mieux (à voir la fréquence des messages signalant des problèmes dans la partie support/community de leur site).
    Pour en avoir installé moi même ce modèle dans deux domicile différents, je reste personnellement assez méfiant concernant la stabilité de cet appareil (température « auto-absence » qui ne correspond pas à ce qui a été réglé. Liaison « heat link » qui ne se rétablit pas toute seule. Thermostat qui ne contrôle plus rien tout en affichant qu’il est entrain de chauffer, reboot manuel nécessaire …).
    Bref, ils ont encore du boulot pour stabiliser tout ça !

  5. @JCG : Je ne connaissais pas Netatmo, je suis allé voir vite fait : compatible chaudière mais pas chauffage electrique (pourtant hyper répandu chez nous, meme si ca baisse) donc à voir. Ils disent s’adapter en fonction de la météo pour démarrer plus tot ou plus tard la mise en chauffe : je suis curieux de savoir comment un appareil intérieur sans relais peut connaitre la t° extérieure ! 😉

    @Eric : les sarcasmes n’ont jamais fait des arguments 🙂

  6. @Loko: Je ne sais comment il font chez Netatmo mais chez Nest, quand le thermostat est connecté à internet via wifi, il télécharge des infos météo pour savoir la température extérieure.

Send this to friend

Lire les articles précédents :
iphone-6
L’iPhone 6 aurait appâté de nombreux utilisateurs d’Android

C’est le PDG d’Apple qui l’a dit.

Fermer