Une nuée de micro-éoliennes pour recharger votre appareil mobile

Alors que les éoliennes ont tendance à prendre du poids, des chercheurs ont décidé de prendre le contrepied pour nous proposer des micro-éoliennes à usage personnel.

Plus nous progressons technologiquement, plus nos éoliennes ont tendance à devenir énormes. En l’espace de vingt ans (de 1990 à 2011), la taille d’une turbine moyenne est passée de 300 kW à 7,5 MW. Et, autant vous dire que la taille des machines a évolué proportionnellement. Cependant, une équipe d’ingénieurs basée au Texas a décidé de prendre le contrepied de cette tendance en proposant des micro-éoliennes. Leurs machines ont une taille inférieure à dix fois celle d’un grain de riz, elles mesurent environ 1,6 mm.

Recharge personnelle

La première chose que l’on est en droit de se demander est : à quoi ça sert ? Aussi petites que ces éoliennes puissent être, elles génèrent tout de même de l’énergie. De plus, elles sont capables de capter le ‘vent ambiant’ pour tourner, elles n’ont pas besoin d’une force extrême pour fonctionner. Pour qu’elles soient efficaces, il faut qu’elles soient nombreuses. Cela tombe bien, la surface d’un iPhone 4 pourrait permettre d’installer 2.040 micro-éoliennes. Le but des ingénieurs qui travaillent sur le projet est de permettre aux appareils mobiles de pouvoir se recharger sans avoir à passer par une prise ou un câble.

microeolienne Une nuée de micro éoliennes pour recharger votre appareil mobile

Petit mais puissant

« Imaginez qu’elles puissent être placées, à bas prix, sur la surface d’appareils électroniques mobiles, de sorte à ce qu’on puisse les placer sur l’étui d’un smartphone. Quand votre téléphone est vide, il vous suffit de le placer dans son étui, de le remuer pendant quelques minutes et utiliser votre téléphone à nouveau« , J.C. Chiao d’un des fondateurs du projet. Ces petites éoliennes ont un avantage indéniable : elles sont très résistantes contrairement à beaucoup d’autres micro-systèmes, ce qui peut autoriser leur utilisation au quotidien.

Cependant, les chercheurs qui travaillent sur le projet n’ont pas encore étudié toutes les possibilités quant à l’intégration de leurs micro-éoliennes dans la vie de tous les jours. Par exemple, le coût d’installation d’un tel système et son efficacité restent un mystère. Si cette technologie voit le jour sur le marché, elle pourrait se montrer utile pour utiliser nos appareils même lorsque nous sommes loin d’une prise.

(source)

5 commentaires

  1. Plus que sur les portables, je vois bien une utilisation à grande échelle, sur les murs des bâtiments par exemple ou pour une voiture, reste à voir la puissance que peuvent dégager ces éoliennes.

  2. Loko

    C’est pas mal, mais y’a interet à penser à désactiver la fonction Screenshot sur son mobile (qui, souvent, s’active ne le secouant) sinon bonjour le millier de photos ;)

    Ils disent que c’est solide, faudra tester, quant à les mettre au dos d’un mobile, ca risque de grever qd meme la prise en main. Mais ca doit prendre moins de place qu’un chargeur solaire ou qu’une dynamo ..

  3. C’est sûr qu’entre ceux qui me pompent l’air et ceux qui brassent du vent dans mon entourage y’aurait de quoi recharger mon portable avec ces micro-éoliennes :)

  4. Surprenant ! J’adore l’idée qui m’a fait sourire, question de définition, car j’entendais par « micro-éoliennes » des « mini-éoliennes » urbaines, tout de même d’une hauteur de 3 à 10 m. A quand la « nano-éolienne » ? :-D

Lire les articles précédents :
5 espaces de coworking à découvrir à Bordeaux

Presse-Citron propose un nouveau service de recherche de bureaux ou espace de coworking grâce à notre partenaire Bureaux à Partager....

Fermer