Une panne sur Facebook, six millions de comptes vulnérables

Suite à un bug sur un module de Facebook, six millions de personnes ont vu leurs informations fuiter. Il ne semblerait cependant y avoir aucune utilisation malveillante de celles-ci.

C’est le vendredi 21 juin que Facebook a connu une panne logiciel sur ce qui s’appelle le DYI (Download Your Information). Ce module sert aux personnes qui veulent connaitre l’ensemble des informations qu’elles ont confié à Facebook. Seul problème, à cause de ce bug les archives accessibles comprenaient également des données relatives à d’autres personnes, des adresses mails et des numéros de téléphone.

Environ six millions d’utilisateurs ont été touchés par cette faille et ont vu leurs données se promener. Des e-mails ont été envoyés tout au long du week-end aux personnes concernées. Le réseau social tient tout de même à préciser qu’aucune information financière ou d’autre nature n’a été partagée entre les comptes. Il a même rajouté, dans la note adressée aux victimes, qu’il n’y a pour l’instant aucune « preuve que cette panne ait été utilisée malignement ».

Facebook

Voici le message transmis par Facebook : « [ce bug a pu permettre que] certaines informations de contact d’une personne (son adresse courriel ou son numéro de téléphone) soient devenues accessibles à des gens qui avaient soit des informations de contact sur elle ou bien des connexions avec elle. Ils ont peut-être reçu davantage d’adresses de courriels ou de numéros de téléphone de leurs contacts ou de gens avec lesquels ils ont des connexions. Nous en avons conclu que les numéros de téléphone et les adresses courriels d’environ six millions d’utilisateurs Facebook avaient été partagés. »

Ce problème semble plus être dû à une erreur logicielle qu’à une quelconque malveillance, les données qui ont fuité ne devraient donc pas être utilisées par des personnes mal intentionnées. Cette affaire n’est ni la première, ni la dernière concernant des problèmes sur le réseau social qui conduisent à une fuite des données et cela nous permet de bien nous souvenir que le meilleur moyen de conserver sa vie privée bien au chaud, c’est encore de ne pas la diffuser sur les réseaux sociaux.

 (source)


7 commentaires

  1. N’oubliez pas de bien renseigner votre mobile pour protéger votre compte (pas votre vie privée 😉 )

  2. Comme quoi il ne faut jamais mettre d’infos confidentielles ou sensibles sur facebook ..à moins d’aimer le risque.

  3. « les données qui ont fuité ne devraient donc pas être utilisées par des personnes mal intentionnées. »
    Pour affirmer ceci, on ne se fie donc qu’à la bonne volonté de Facebook. Qui dit que ces données n’ont pas été utilisées exclusivement à des fins commerciales ?

  4. Comme quoi il faut donner le moins d’info possible à tout site qui stocke ses données, dans la mesure du possible

  5. pareil, j’essaye de limiter les risques et masquent au maximum voire je rentre des infos fausses après c’est pas toujours évident comme le dit Valentin avec le numéro de téléphone. J’évite d’écrire sur les forums et réseaux sociaux mon adresse en clair, même en privé. Faut pas trop compter sur ces sites malheureusement.

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Apple, des compensations aux parents dont les enfants auraient dépensé l’argent sur l’App Store

Apple a décidé d'entendre les complaintes des parents dont les enfants ont dilapidé l'argent dans les jeux sur l'App Store....

Fermer