Une prothèse d’oreille réalisée en impression 3D

Après 3 mois de développement, les chercheurs de la prestigieuse université dévoilent une prothèse d’oreille humaine, et ce, grâce à la technologie d’impression 3D

Les malformations congénitales sont parfois totalement visibles tout au long de la vie de la personne qui en souffre. La Microtia en fait partie - mais elle est plutôt rare - et provoque une déformation ou une absence d’oreille chez le patient. Les conséquences esthétiques sont parfois lourdes à assumer mais les conséquences au niveau de l’écoute sont toutes aussi catastrophiques et représentent un réel handicap.

C’est à partir de ce problème que les recherches de Cornell, université de l’Etat de New York, commencèrent. Leur objectif : limiter ce handicap, voire même le supprimer. Ils ont alors cherché à créer des tissus qui, une fois greffés, participeraient à la reconstruction de l’oreille par l’organisme. Ou bien une greffe de cartilage. Mais dans de précédents essais, ces méthodes seules échouèrent pour cause de mort des cellules.

Après trois mois, les chercheurs ont réalisé qu’une prothèse imprimée en 3D serait plus semblable à une oreille humaine que toutes les autres prothèses déjà crées, notamment sur le plan de la flexibilité et de l’élasticité. Utiliser l’impression 3D permettrait entre autre de créer numériquement l’oreille manquante à l’identique de ce qu’elle devrait être, et donc de convenir parfaitement au patient.

manwithanear Une prothèse doreille réalisée en impression 3D

L’oreille est donc fabriquée numériquement grâce à des scanners et des retouches. Une fois l’image virtuelle finie, l’imprimante 3D va travailler avec des matériaux adaptés - car une oreille en carton n’a plus la même flexibilité - et créer la prothèse. Les matières utilisées actuellement sont des protéines - précisément, du collagène – prélevées sur des rats et du cartilage bovin.

Une expérience inédite qui montre une fois de plus que tous les progrès sont liés, et que l’on tend à résoudre de plus de plus de problèmes médicaux grâce aux innovations informatiques.

(source)

7 commentaires

  1. Il suffit de voir les dernières prothèses bioniques, les mains et bras bioniques qui commence a avoir l’aspect sensorielle aussi, vu qu’avant c’était uniquement moteur. C’est formidable.
    Après ça a un coup faut voir qui peut se permettre de se payer une prothèse d’oreille ou une main bionique.

  2. Voici une expérience qui montre une fois de plus que l’impression 3D à de l’avenir. C’est bon de voir que le domaine médical est sensible aux nouvelles technologie, bravo à eux si ça peut en aider certains.

  3. @studiovidz
    Le domaine médical utilise l’impression 3D depuis deux décennies. ;-)
    Alors oui la différence, ce n’était pas en utilisation directe.

  4. Tout comme les prothèses et exosquelette de main et bras, cela a un sacrée coup donc je pense que ça ne sera pas accessible au grand public avant quelque temps.

  5. La prothèse d’oreille est fabriquée à partir d’une image virtuelle scannée et retouchée. L’imprimante 3D s’occupe du reste, en travaillant avec des cellules souches et des matériaux adaptés à partir de cartilage d’animaux. Après deux mois d’incubation, la prothèse est prête.

  6. Pingback: Une prothèse d’oreille réalisée en impression 3D | La Kavern du Geek | Scoop.it

Lire les articles précédents :
[MWC 2013] La tablette HP Slate 7 : une alternative à la Nexus 7

Le constructeur HP a dévoilé il y a quelques jours son nouveau produit qui vient directement concurrencer la tablette de...

Fermer