Une route qui recharge les batteries de bus électriques

La Corée du Sud pourrait avoir trouvé une solution au problème des arrêts forcés causés par les véhicules électriques : une route qui va recharger la batterie tout en roulant.

Le transport à bord d’un véhicule électrique a beau évoluer, il reste toujours un problème qui dérange certains. Il faut, à un moment ou un autre, s’arrêter pour recharger les batteries. Les entreprises spécialisées dans le domaine améliorent ce point aussi bien qu’elles le peuvent en mettant en place des super-chargeurs qui rechargent les batteries à haute vitesse ou encore les stations d’échange de batterie qui remplacent le modèle usé par un modèle bien chargé. Quoiqu’il en soit, même si la durée de l’arrêt a tendance à diminuer, elle n’a pas totalement été éliminée.

Online Electric Vehicle

On connaissait déjà les lignes de bus électriques qui se rechargent sur des câbles suspendus en hauteur pour circuler, la Corée du Sud a décidé de nous proposer l’inverse : des véhicules qui remplissent leur batterie en circulant sur une route spéciale. Le projet, proposé par l’Institut Avancé de Corée de Science et de Technologie, se nomme Online Electric Vehicle (Véhicule Électrique En Ligne) et était en test depuis 2012. Pour l’instant, deux bus circulent entre la station de Gumi et le district de In-Dong, soit une distance d’environ 24 kilomètres.

OLEV

Résonance Magnétique

L’énergie qui alimente les véhicules provient d’un système nommé Shaped Magnetic Field in Resonance (Champs Magnétiques Formés en Résonance). Des câbles électriques sont installés sous la route. Quand le bus va rouler au-dessus, une bobine intégrée dans le véhicule va utiliser le champ électromagnétique créé par ces câbles pour générer de l’énergie qu’elle va stocker dans une batterie. La distance entre la bobine et la route doit être d’environ 16,5 centimètres pour que le procédé soit efficace, il produira 180kW à une fréquence relativement stable.

Une technologie sécurisée

Pour les sceptiques qui craignent les effets néfastes des champs électromagnétiques, sachez que les bus n’ont pas besoin d’une alimentation constante que seulement 5 à 15 % de la route voient le système fonctionner. De plus, le système reconnait automatiquement les véhicules compatibles à ce genre de technologie, ainsi il ne s’active que quand l’un de ceux-là passe. Les autres véhicules et les piétons n’ont donc à priori pas de soucis à se faire.

La technologie Online Electric Vehicle était en test depuis 2012 pour une utilisation commerciale courant 2013. Désormais deux bus ont été mis en place, la Corée du Sud espère en ajouter dix de plus d’ici 2015.

(source)


  • Transformer 5 : une première bande-annonce épique

    Transformers 5 ne sortira pas avant l'année prochaine, mais il se dévoile un peu plus au travers de cette bande-annonce épique. […]

  • Première bande-annonce pour les Gardiens de la Galaxie 2

    Marvel a mis en ligne la première bande-annonce de la suite des Gardiens de la Galaxie. Une petite mise en bouche avant de retrouver Star-Lord et son équipe déjantée. Sortie dans les salles le 26 avril 2017. […]

  • Vidéo : ils font atterrir un drone sur une voiture en train de rouler

    Faire atterrir un drone sur le toit d’une voiture en mouvement ! Une jolie prouesse pour certains et une grande interrogation pour d’autre. En effet, certains se demanderont à quoi cela sert de faire atterrir un drone sur une voiture en mouvement ? Tout simplement à améliorer les livraisons dans les derniers kilomètres par exemple. Une fois que la technologie sera au point bien sûr […]

5 commentaires

  1. Complément: Ils ont aussi des bus électriques dans des universités (KAIST par exemple). Cependant, ils ne font vraiment aucun bruit ce qui représente un vrai danger (sisi).

    Dans les universités, seul leur point de départ (et arrivé) est alimenté, il se recharge donc pendant leur pause.

    • Axel-Cereloz on

      Bien vu merci. Petite erreur de ma part, il n’y a en fait pas d’entre deux.

  2. Vous êtes sûr qu’il ne s’agit pas plutôt d’une recharge de 180 Kwh ?

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Cubify : des chaussures gratuites imprimables en 3D

Le designer Janne Kyttanen, directeur artistique chez 3D Systems, a lancé une gamme chaussures pour femme à imprimer en 3D.

Fermer