Une semaine aprÚs sa suspension en Inde, Free Basics est bloqué en Egypte

Le service de Facebook qui permet aux populations dĂ©favorisĂ©es d’accĂ©der gratuitement Ă  une partie d’internet vient aussi d’ĂȘtre bloquĂ© en Egypte.

Egypte PIxabay

C’est un nouveau coup dur pour le projet Free Basics (prĂ©cĂ©demment appelĂ© Internet.org) de Facebook. On apprend d’Associated Press que le projet, qui y permettait Ă  plus de 3 millions de personnes de se connecter Ă  la toile, n’est plus accessible en Egypte.

LancĂ© il y a maintenant plus d’un an, Free Basics est arrivĂ© dans le pays il y a deux mois, grĂące Ă  un partenariat entre Facebook et l’opĂ©rateur Etisalat. Il permet d’accĂ©der aux applis de Facebook, mais Ă©galement Ă  d’autres sites indispensables.

Pour le moment, les raisons de cet arrĂȘt de Free Basics en Egypte ne sont pas claires. Facebook, quant Ă  lui, a indiquĂ© dans un communiquĂ© qu’il entend « rĂ©soudre le problĂšme ».

Mais en tout cas, cette mauvaise nouvelle (ou pas) arrive alors qu’il y a encore une semaine, le gendarme indien des tĂ©lĂ©coms dĂ©cidait de suspendre Free Basics, parce qu’il est possible que ce service ne soit pas conforme avec le principe de neutralitĂ© du net, dans la mesure oĂč l’opĂ©rateur partenaire de Facebook propose des tarifs diffĂ©rents selon les sites visitĂ©s.

En effet, si Mark Zuckerberg dĂ©crit cette initiative comme un geste altruiste qui viserait Ă  donner accĂšs Ă  l’information Ă  plus de personnes (mais aussi aux services de Facebook), des activistes et des entrepreneurs y voient une violation du principe de neutralitĂ© du rĂ©seau.

(Source)

Un commentaire

Lire les articles précédents :
Disney travaille sur un robot baptisé VertiGo
VertiGo : un robot plutĂŽt acrobate, capable de grimper au mur !

Noël vient tout juste de passer et pourtant Disney a déjà un prochain jouet dans ses cartons qui risque de...

Fermer