Une semaine après sa suspension en Inde, Free Basics est bloqué en Egypte

Le service de Facebook qui permet aux populations défavorisées d’accéder gratuitement à une partie d’internet vient aussi d’être bloqué en Egypte.

Egypte PIxabay

C’est un nouveau coup dur pour le projet Free Basics (précédemment appelé Internet.org) de Facebook. On apprend d’Associated Press que le projet, qui y permettait à plus de 3 millions de personnes de se connecter à la toile, n’est plus accessible en Egypte.

Lancé il y a maintenant plus d’un an, Free Basics est arrivé dans le pays il y a deux mois, grâce à un partenariat entre Facebook et l’opérateur Etisalat. Il permet d’accéder aux applis de Facebook, mais également à d’autres sites indispensables.

Pour le moment, les raisons de cet arrêt de Free Basics en Egypte ne sont pas claires. Facebook, quant à lui, a indiqué dans un communiqué qu’il entend « résoudre le problème ».

Mais en tout cas, cette mauvaise nouvelle (ou pas) arrive alors qu’il y a encore une semaine, le gendarme indien des télécoms décidait de suspendre Free Basics, parce qu’il est possible que ce service ne soit pas conforme avec le principe de neutralité du net, dans la mesure où l’opérateur partenaire de Facebook propose des tarifs différents selon les sites visités.

En effet, si Mark Zuckerberg décrit cette initiative comme un geste altruiste qui viserait à donner accès à l’information à plus de personnes (mais aussi aux services de Facebook), des activistes et des entrepreneurs y voient une violation du principe de neutralité du réseau.

(Source)

Un commentaire

Répondre

Lire les articles précédents :
Disney travaille sur un robot baptisé VertiGo
VertiGo : un robot plutôt acrobate, capable de grimper au mur !

Noël vient tout juste de passer et pourtant Disney a déjà un prochain jouet dans ses cartons qui risque de...

Fermer