Sites statiques, CMS : et pourquoi pas WordPress…

WordPress, de loin le premier script de blog au monde en nombre d’utilisateurs, a tellement évolué depuis ses débuts qu’il est aujourd’hui extensible à l »infini, ce qui le rend capable de presque tout faire en termes d’applications web. Même si sa vocation première reste le développement facilité de blogs et de sites d’information, certains n’hésitent

WordPress, de loin le premier script de blog au monde en nombre d’utilisateurs, a tellement évolué depuis ses débuts qu’il est aujourd’hui extensible à l »infini, ce qui le rend capable de presque tout faire en termes d’applications web.

Même si sa vocation première reste le développement facilité de blogs et de sites d’information, certains n’hésitent pas à l’utiliser à d’autres fins, et notamment pour déployer des sites qui n’ont plus rien à voir avec des blogs. Car, moyennant quelques modifications, dont certaines sont disponibles sous forme de plugins, on peut parfaitement transformer WordPress pour l’utiliser comme un CMS (Content Management System – Système de Gestion de Contenu).

Du blog au site statique

Un site statique ? Ca existe encore ? Pour ceux qui ne connaissent pas le jargon du développement web, ce terme – assez peu explicite il est vrai – décrit les sites tels qu’ils étaient conçus au début du web, à savoir une succession de pages web en simple HTML sans fonctions transactionnelles ni interactives, simplement liées entre elles comme celles d’un catalogue. Des pages qui nécessitaient l’utilisation d’un logiciel d’édition HTML (et de solides connaissances en code) et d’un logiciel de FTP pour la moindre modification. On parle aussi de site de présentation ou site vitrine. Soit aux antipodes d’un blog, dont les principales caractéristiques sont justement l’actualisation facilitée à partir de n’importe-quel ordinateur connecté au web, et l’interaction avec les visiteurs. Les sites statiques existent encore, et constituent toujours probablement une grande partie du web des PME/PMI, qui souhaitent juste présenter leur activité en ligne et accentuer leur visibilité. Voir à ce sujet : Single is beautiful, le retour de la revanche des sites statiques

Cela étant, même pour un site statique, les clients ont des exigences, et personne ne peut aujourd’hui se satisfaire d’une usine à gaz qui implique une dépendance totale à l’agence web dès qu’il faut changer la moindre virgule à un texte. C’est ainsi que sont arrivés les CMS, qui proposent un panel d’administration du site côté client, accessible directement par le web, et qui rend les mises à jour du site aussi faciles que la rédaction et l’envoi d’un email. Parmi les dizaines de CMS disponibles, Joomla, SPIP et Typo3 sont certainement les plus connus.

Et WordPress alors, comment ça se passe ?

J’y viens, j’y viens. Après avoir constaté que Joomla ou Typo3 devenaient un peu compliqués au fil de leur évolution, mais surtout surdimensionnés pour certains besoins, les webmasters se sont tournés vers d’autres systèmes, plus légers et au déploiement plus rapide. C’est ainsi que WordPress a fait sa place dans le petit monde des CMS utilisés pour développer facilement des sites vitrine. Car, moyennant quelques aménagements, WordPress a déjà en lui toutes les caractéristiques d’un bon CMS. Et ceci est d’autant plus vrai qu’à l’heure des médias sociaux et de l’interaction avec les communautés, les sites d’entreprise et les CMS adoptent nombre de fonctions empruntées aux blogs (commentaires, RSS… ).

WordPress est un CMS comme les autres

Quelles sont les caractéristiques d’un CMS ? Elles sont nombreuses, mais les principales, comme l’édition et la mise en forme de texte dans un éditeur visuel, la gestion de droits différents selon les contributeurs, la possibilité de créer des pages à la volée avec les rubriques correspondantes dans un menu de liens, de créer des catégories et sous-catégories, de générer des sections privées accessibles sur mot de passe ou encore de gérer le flux en soumettant les contributions des rédacteurs à modération sont déjà toutes présentes dans WordPress. Après ce n’est qu’une question de design et d’ergonomie, car un site d’entreprise ne se présente pas comme un magazine. C’est d’ailleurs là que réside peut-être finalement la partie la plus ardue : modifier la feuille de style et travailler le graphisme pour faire en sorte que le site ressemble à un site et non pas à un blog.

Site statique et CMS, quel rapport ?

Par définition un CMS est fondé sur un noyau dynamique faisant appel à des fonctions de liaison entre les pages et une base de données via un langage de script (PHP le plus souvent), alors qu’un site statique est une suite de pages HTML. Il peut y avoir une confusion entre les deux car on utilise souvent un CMS pour faire un site statique. La seule limite de WordPress peut se trouver dans la taille du site. S’il s’agit de gérer une grosse application web (plusieurs dizaines ou centaines de pages avec des maquettes différentes et des menus à rallonge), il conviendra peut-être de se tourner vers un « vrai » CMS professionnel.

Alors, comment fait-on ?

Il existe de nombreuses ressources et exemples de sites qui vont vous aider à utiliser WordPress comme un CMS, en vue de déployer un site statique. Certaines sont gratuites, d’autres payantes. Voici un tour d’horizon des ressources pour utiliser WordPress pour un site statique.

Quelques articles en français et en anglais sur WordPress comme CMS

Ressources pour utiliser WordPress comme CMS ou pour site statique

Theme Forest

Une excellent site de thèmes, très complets avec les fichiers HTML CSS  et PSD pour des sites clés en mains. Site très actif, bon support, et une prévisualisation des thèmes en utilisation réelle et en captures d’écran. Prix très raisonnables (entre 10 et 35 euros) au regard du temps économisé.

WPRemix – WordPress as CMS
Ce site vend des templates WordPress modifiés et prêts à l’emploi comme CMS.

Woothemes
Thèmes WordPress CMS et Business

StudioPress
Thèmes WordPress payants pour sites professionnels

Galeries et exemples de sites statiques avec WordPress

25 Unique uses of WordPress as CMS
Sur Noupe, une galerie de sites qui n’ont plus grand chose àvoir avec des blogs et dont vous ne devinerez pas qu’ils ont été réalisés avec WordPress si vous ne jetez pas un oeil sur le code source. En voici un échantillon.

We love WP
Une autre galerie WordPress

2803 media
Un superbe exemple de réalisation épurée pour un site statique professionnel, conçu par l’ami Henri pour présenter son activité de conseil. Bâti avec Sandbox.

Il y a tellement de ressources pour WordPress que cette liste ne prétend bien évidemment pas être exhaustive. Si vous en avez d’autres, vous pouvez compléter dans les commentaires.


    Nos dernières vidéos

      91 commentaires

      1. Lollesque on

        Site statique = fichiers html seuls
        Site dynamique = langage côté serveur + interaction avec une base de données + génération de pages à la volée

        -> « on utilise souvent un CMS pour faire un site statique »; non, c’est impossible…
        Un site développé avec un CMS est forcément dynamique même si les pages générées sont fixes et indépendantes.

        Il y a des confusions dans cet article.

      2. coreight on

        Dans la liste des CMS « connus » on pourrait ajouter celui qui monte, qui monte… Drupal.
        Après un petit temps de prise en main on se rend compte que TOUT est possible avec ce CMS. Sa modularité fait que l’on peut l’utiliser pour tout type de site, du blog au site communautaire complexe.
        J’ai découvert récemment, et je crois avoir trouvé ce que je cherchais !

        De nombreux sites institutionnels et de grandes enseignes l’utilisent (dernier exemple en date en France : gouvernement.fr

      3. PaulOcut on

        D’accord avec Lollesque. Ce n’est plus un « site statique » si on utilise un CMS… Les sites statiques sont par définition des simples pages html.

      4. merci pour la citation Eric! WordPress est effectivement très pratique pour fabriquer des sites « classiques »

      5. coreight on

        oups j’ai fait une faute idiote mon lien ne marche pas… (si tu peux corriger Eric merci beaucoup, et de supprimer le présent post par la même occasion. Sinon tant pis ça m’apprendra à ne pas me relire!)

        Avec la possibilité d’édition des commentaires ça n’arriverait pas ! 😀

      6. Je d’accord avec coreight, pour moi Drupal est de très, très, très loin le meilleurs CMS du marché. Joomla ne lui arrive pas à la cheville.

        De plus, le développement de modules pour Drupal est très simple avec un système de hook super performant, contrairement à WordPress ou c’est parfois plutôt galère…

        Bref, pour moi, pour un blog ou n’importe quel autre type de site, Drupal est l’outil parfais.

        Le nombre de module disponible est assez impressionnant. :p

      7. Eric

        @Lollesque :
        Il n’y a aucune confusion dans cet article, je crois que tu l’as très mal lu. Je t’invite à lire (ou bien relire) le paragraphe « Site statique et CMS, quel rapport ? » dont le titre parle de lui-même…

      8. Salut !
        +1 pour Drupal comme CMS de plus en plus incontournable !
        Sinon, petit bug dans le billet : « les sites d’entreprise » avec un lien vers… /reprise 🙂
        A+

      9. WordPress est effectivement réputé, mais j’ai des scrupules à passer de blogger vers wordpress. Blogger est sans doute plus sommaire, mais je l’ai pris en main en deux minutes. Les possibilités infinis de wordpress n’entrainent elles pas une plus grande complexité?

      10. Lollesque tu joues un peu sur les mots, un site statique s’entend dans le sens site sans fonctions transactionnelles ou comme le dit eric site de présentation ou vitrine, donc on peut très bien faire un site statique avec un cms, après c’est juste de la sémantique et de la technique, et ça le client excuse-moi mais ce genre de débat il s’en fout un peu 🙂

      11. « moyennant quelques modifications, dont certaines sont disponibles sous forme de plugins, on peut parfaitement transformer WordPress pour l’utiliser comme un CMS »

        J’aimerais trouver plus de détails sur cette information là…

      12. Je viens de basculer sur WordPress, et ce n’est pas très compliqué non plus. L’avantage est qu’il peut satisfaire les débutants comme les utilisateurs plus exigeants.

      13. Je confirme pour le CMS.
        WP, j’y suis tombé il y a 3 ans dedans et en janvier dernier, lors de la refonte de mon site emploi pour toulouse, et bien, pas d’hésitation !!
        Résultat, je n’ai plus besoin de payer des prestas de maintenance en urgence (les 2 1eres versions du site m’ont coûté un bras), je peux tout faire seul, sans être un développeur. C’est aussi un moyen de progresser.
        Désormais, pour mes autres sites, lorsque je fais appel à mes prestataires favoris, ils font attention à ce qu’ils annoncent 🙂

      14. J’utilise depuis quelques temps WordPress comme CMS, celui-ci s’adapte parfaitement à des besoins très simples où les besoins « métiers » sont peu importants.

        Comme tu le dis, idéal pour les sites vitrines ! J’ajoute à cela la facilité d’utilisation côté client du back office qui convient à tout utilisateur, même relativement novice. Bien plus facile que Joomla et autre, qui répond donc bien à un besoin de simplicité.

      15. Eric

        @Richard, regarde les liens indiqués dans le paragraphe Quelques articles en français et en anglais sur WordPress comme CMS

      16. Ha ben je me posais la question pas plus tard qu’hier !
        Merci, je vais étudier tout ça et avec des exemples de site en plus 🙂

      17. WP comme CMS pour des petits sites « non blog » (càd pas dynamiques càd statiques … voilà ma définition) … OUI !!

        Je l’ai fais pour des clients. Simple, efficace et fonctionnel.

      18. bon article, c’est précisément le chemin que j’ai pris depuis 1 an, avec WordPress on peut développer très rapidement un site corporate, ajouter des fonctionnalités très simplement et le gérer est un jeu d’enfant.

      19. On peut quasiment otut faire avec WordPress: il y a des plugins/thèmes pour le e-commerce, les CMS, …. et même les communautés avec BuddyPress.

        C’est la force d’un projet ouvert: bcp de contributions qui en font un produit incontournable.

      20. Mouais… Utiliser WordPress comme CMS… bon courage quand même. C’est un peu : comment tordre l’outil web le plus connu au monde pour l’emmener dans des applications qui le dépasse.

        Quand on ne connait que WP et qu’on a envie d’aller plus loin que le blog, il peut paraitre normal d’essayer de le faire avec WordPress. Mais WordPress n’est pas prévu pour ça. Chaque outil à son usage! Donc pour moi WordPress ne peut pas être un bon CMS si pour ça on doit lui installer 38 plug ins dont on ne connait pas la compatibilité des uns avec les autres.

        Quand à Joomla et Typo3, que tu cites, je ne suis pas tout à fait d’accord. Ces 2 outils sont aux antipodes l’un de l’autre dans le monde des CMS. à ne surtout pas mettre dans le même moule donc! TYPO3 est fait pour les projets de sites intranet/internet à 100k€ minimum et Joomla pour les sites persos/sites statiques, typiquement. Joomla est au contraire hyper simple et fait pour ça. C’est un CMS basique, prêt à l’emploi. Comme Wp, sauf que c’est un CMS natif.

        Donc j’aurais tendance à dire : « tu veux un blog, prends wordpress, tu veux un site perso : prends Joomla! ». Pour ne citer que ces 2 là.

        Après, c’est sur que si on ne veut pas se prendre la tête à faire son propre design, Les thèmes wordpress sont certainement les plus nombreux. le choix de WP se justifie alors.

      21. @ Francis : Récement, j’ai installé un nouveau blog sous WP et migré mon blog principal de DotClear à WP. J’ai réalisé cela en quelques heures. Ce que j’apprécie avec WP, c’est que l’installation est très simple et au départ, il y a tout ce qu’il faut pour un blog de base. Ce n’est pas une usine à gaz.

        Après tu peux le personnaliser est profiter de ses possibilités infinies. C’est incrémentale et très bien organisé ! En revanche, ce n’est pas la même philosophie que Blogger, là c’est toi qui installe ton moteur de blog et le gère …

      22. Très bel article et très complet !

        J’aimerais cependant attirer l’attention sur un troisième choix possible.

        Les CMS ne sont pas fait pour tout le monde. Ils requièrent déjà des connaissances avancées en informatique pour leur configuration, personnalisation et administration. A côté de ce côté rebutant, ils offrent une grande flexibilité qui permet de faire presque tout ce qui est possible.

        Concernant WordPress, je pense qu’il convient de faire une distinction entre l’offre hébergée et l’offre open-source. D’un côté, nous avons une plate-forme extrêmement simple à installer et à maintenir (qui, selon moi, est le réel avantage de WordPress par rapport aux CMS) et d’un autre nous avons un produit qui se rapproche fortement d’un CMS (en flexibilité mais aussi en complexité).

        Il n’est, par exemple, pas possible d’intégrer un forum sur un wordpress hébergé. Il n’est pas possible non plus de gérer un liste de lecteurs, une boutique en ligne, ou d’autres fonctionnalités qui sont de plus en plus communes sur les sites internet.

        Une dernière possibilité qui n’est pas abordée dans cet article et qui combine simplicité et fonctionnalités est la plate-forme spécialisée. Prenons par exemple http://www.shopify.com/ – en anglais. Cette plate-forme propose de créer une boutique en ligne en 3 cliques. Le désavantage des ces plates-formes est qu’elles sont destinées à un public spécifique (ici les commerçants). Mais, de plus en plus d’initiatives de ce type , voient le jour et il devient de plus en plus facile de trouver un outil qui convient à ses besoins.

        Nous avons conçu un outil de ce type pour les sites internet d’associations (http://www.monassoc.com – petite pub 🙂 ). Il en existe de nombreux autres tels que http://www.jimdo.com, http://www.weebly.com , etc… pour les sites personnels.

      23. @Toma
        il y a encore 1 an je pensais comme toi, j’ai passé 10 ans à bosser en agences web sur des CMS « custom made » et pour moi il n’y avait rien de mieux que le CMS dont tu (ou ton équipe) a écrit la moindre ligne de code et depuis que je bosse en indépendant j’ai révisé mon jugement, surtout depuis que j’ai commencé à utiliser WordPress. Biensûr tout dépend du projet, si Renault décide de refondre son site internet je ne leur conseillerai pas WordPress ! Mais pour une petite PME qui n’a pas besoin de modules très spécifiques (configurateur, accès à un ERP) WordPress est carrément adapté.

      24. Article intéressant. J’y rajouterais uniquement http://themeshaper.com, un lien intéressant pour ceux qui comme moi n’ont pas d’énormes connaissances en développement et qui cherche un thème « de base » (avec menus déroulants !) à personnaliser… parfait pour utiliser WP comme CMS.

      25. J’avais déjà vu un article pas-à-pas sur la création d’un site vitrine (une agence immobilière je crois) avec WordPress. Plutôt intéressant et facile à mettre en place.

      26. Imaginons un site « classique » composé comme des pages suivantes :
        Accueil
        Produits / Services (page sommaire + 1 page / produits)
        Galerie Photos
        Formulaire de contact

        Comment qu’on fait pour faire cela avec wordpress avec la possibilité de changer de thème facilement ?

        Et si je veux faire un « portail » ? c’est à dire plusieurs sites tels que celui présenté ci-dessus, avec un thème pour chacun et un système de catalogue des sites créés.

        J’ai en projet de faire un portail sur un village avec des mini-sites de présentation des commerces (localisation google maps)

        Merci d’avance de vos conseils, urls sur plugins, thèmes, exemples « expliqués » de sites WP semblables

      27. Ouaip, pour moi WordPress est un CMS depuis le début… mais sinon j’ai compris le concept de l’article. Et je suis bien d’accord dans le fond : WordPress et Dotclear font de très bon petits « CMS ».

      28. J’avais fait une analyse beaucoup moins poussée que celle que tu viens de faire eric mais je pense exactement à la même chose.

        http://www.tetageek.com/wordpress-2-6.html

      29. Lollesque on

        @Eric

        « Il n’y a aucune confusion dans cet article, je crois que tu l’as très mal lu. » Je t’invite à lire (ou bien relire) le paragraphe “Site statique et CMS, quel rapport ?” dont le titre parle de lui-même… »

        Je persiste, pour moi il y a des confusions.

        Je lis:
        « Un site statique ? Ca existe encore ? […] On parle aussi de site de présentation ou site vitrine. »
        -> Non, un site vitrine n’est pas forcément statique (au sens technique, à savoir une suite de pages HTML sans langage serveur)

        « Il peut y avoir une confusion entre les deux car on utilise souvent un CMS pour faire un site statique. »
        Faire un site statique avec un CMS est un non-sens. (Déjà expliqué dans mon premier commentaire)

        « Galeries et exemples de sites statiques avec WordPress »
        Qui dit WordPress, dit php, pages générées dynamiquement, interface d’administration. Non, aucun des sites présentés dans l’article n’est statique.

        @Djinn:
        « Lollesque tu joues un peu sur les mots, un site statique s’entend dans le sens site sans fonctions transactionnelles ou comme le dit eric site de présentation ou vitrine »
        Non, navré. À moins que la blogsophère francophone n’ait inventé un nouveau sens au terme « site statique ».
        Ce terme décrit une structure et un ensemble de technologies, rien d’autre. Aucun concept de présentation, de fonctions côté utilisateur ou quoi que ce soit d’autre.

        « après c’est juste de la sémantique et de la technique, et ça le client excuse-moi mais ce genre de débat il s’en fout un peu »
        Que le client ne s’intéresse pas aux techniques utilisées pour la réalisation de son site ne dispense pas de savoir utiliser des termes aussi basiques que site statique / site dynamique correctement.
        C’est le B-A BA…

      30. Le gros (gros) point fort de WordPress face à une usine à gaz telle que Drupal réside dans sa facilité à créer un thème perso.
        J’ai régulièrement l’occasion de créer ou adapter des thèmes wordpress pour des blogs ou des sites type CMS et la maniabilité des « tags » (raccourcis de code qui permettent d’accéder aux différentes données) donne une extrême liberté lors de l’intégration.
        En ce qui concerne Drupal, ce n’est pas la même ! L’intégration est un vrai challenge face à toutes les surcouches de générées automatiquement par les divers plugins… Un casse-tête quoi.

        Un soucis vis-à-vis de WordPress : la montée en charge. L’architecture du moteur fait que l’ajout massif de plugins rend l’engin lent. Tant qu’il est utilisé pour un blog (comme Presse-Citron) tout va bien, mais pour un site type CMS, pas sûr… Drupal tire ici son épingle du jeu.

        Après, un plugin montant tel que Flutter (je n’en dis pas plus, il va vite devenir incontournable), montre bien la tendance naturelle des utilisateurs de WordPress a vouloir l’utiliser pour n’importe quel type de site.

      31. @Richard avec WORDPRESS je pense que tu peux le faire, avec DOTCLEAR j’en suis sûr car il est nativement multiblog tu peux donc ainsi envisager autant de blog (mini site dans ton cas) chacun pourra avoir son thème ses plugins, ses auteurs… je pense pas me tromper en disant que WP doit lui aussi pouvoir le faire mais cela fait longtemps que je n’ai pas jeter un oeil a WP

        Pour le reste contact, galerie photo et même boutique en ligne ce sont des plugins.

      32. @Richard
        Il existe une version multiblog de WordPress : WordPress MU : http://www.wordpress-fr.net/wo.....esentation
        Il permet de créer des dizaines de blogs sur une installation unique.

      33. Pour montrer un exemple de ce que l’on peut faire comme site avec wordpress. Entièrement codé avec WordPress.
        Le site d’une amie québecoise.
        http://www.angiemusic.com/

      34. Je viens de basculer mon site de musicien (amateur) sous WP pour les raisons citées ci-dessus (et ci-dessous):

        – facilité de gestion
        – intégration facile des outils de liaison et de partage entre plateformes (Blogs, RSS, FB, YT, MySpace)
        – design adaptable d’un clic
        – modules pour tout faire (agenda de concerts)

        Il reste encore typé « blog » pour l’instant … avec une mise en page un peu trop formatée à mon goût, il reste à passer à un template pro, mais j’ai le temps.
        J’ai décidé de privilégier le contenu.

        Un gros point positif pour moi est la compatibilité très élevée avec la plupart des navigateurs … les débats sans-fin sur les hacks des CSS et les balises dépréciées qui marchent et validée W3C qui ne marchent pas, m’ont exaspéré et usé (pour ne pas dire « rendu dingue).

        D’autre part, lors de ma première tentative il y a qqs années, le support multilingue était un peu le point faible de nombreux petits CMS mais ils se sont améliorés sur ce point).

      35. Eric

        @Lollesque on peut couper les cheveux en quatre longtemps effectivement en tentant de lancer des polémiques là où il n’y en n’a pas. Essayons d’éviter de polluer la discussion avec ce débat un peu stérile, d’ailleurs je n’ai pas écrit cet article pour lancer un débat mais pour présenter des ressources en vue d’aider ceux qui connaissent mal les possibilités de WordPress.

      36. Je soutiens la remarque pertinente de Lollesque.
        Le terme correct est site vitrine et non site statique.
        Si au final, l’utilisateur s’en contrefout, les sites dits spécialisés ne doivent pas entretenir ce non-sens.

      37. Lollesque on

        @Eric

        Je n’avais pas dans l’idée de lancer un quelconque débat – quel débat d’ailleurs ? Il y a des erreurs techniques dans l’article, je les corrige, ça s’arrête là.

        Libre à toi de ne pas les accepter (tes erreurs <_<).

      38. Eric

        Sauf qu’il n’y a pas d’erreur, à toi de reconnaître la tienne. Allez on va arrêter là cette discussion sans intérêt. Étonnant par la capacité qu’ont certains à chercher la petite bête et à lancer des polémiques sur tout et rien, quand même.

      39. j’ai réalisé une poignée de sites à bases de WP en l’exploitant comme un CMS…

        Ca donne un peu de liberté aux clients, l’outil est facile à maitriser, il peuvent jouer sur le contenu (même si peu le font), et si y’a un petit truc à régler sur le contenant, c’est chose aisé.
        Et en plus, WP intègre des fonctions de blog! ( 😉 )
        Et ça commence a être demandé ci et là, alors tant qu’à faire !

        De mon côté, pour des sites à la complexité faible à moyenne, c’est bien taillé et suffisant, et sur ce point, on me reprendra plus a user du mambo/joomla pour si peu 😉

      40. Tout cela semble tellement simple pour vous mais pour quelqu’un qui a moins de connaissance ou d’aisance dans ce domaine, c’est vraiment pas évident!

        Isabelle Héon
        http://www.travailleusesociale.com

      41. Pingback: Ressources pour utilsier WordPress comme CMS et sites statiques | Presse-Citron « Netcrema - creme de la social news via digg + delicious + stumpleupon + reddit

      42. @Lollesque

        ou d’un point de vue extérieur:
        Site statique = Site qui donne l’impression d’être figé, mais qui peut reposer aussi bien sur des fichiers html qu’un serveur http écrit en postscript (c’est possible) crachant la page bit à bit, mais toujours les même bits

        Site dynamique = Site dont le contenu évolue avec le temps, mais qui peut fonctionner aussi bien avec un monstroplante en Python, tout comme des fichiers html regénérés régulièrement par l’auteur du site avec un outil du type dreamweaver/iWeb/rapidweaver/etc…

        bref…

      43. Pingback: popurls.com // popular today

      44. Moi j’en vois une Grosse erreur technique quand même confusion site statique et site dynamique !
        La définition est bien celle dite par Lollesque, il faudrait corriger cet article…

      45. Merci Eric pour cet article intéressant. Néanmoins tu t’es trompé :

        – site statique = site 100% en pages HTML
        – site dynamique = site réalisé avec php, cgi, asp, +mysql…

        – CMS = site permettant de modifier un site = gros back office préformaté = site dynamique

        – site vitrine = site qui présente une activité

        Ton post décrit un site vitrine, dynamique ! Pas statique.
        J’ai rien inventé ;=)

      46. Oh Quelle Horreur !!! L’Aytollah Khonnerie interdit toute utilisation de WP sous forme de CMS sinon c’est une fatwa qui vous tombe sur la tête et adieu les 72 vierges !!!

        parcourez un peu des forums WP (surtout français) et vous verrez que certains soi-disant « pro » de WP forts de leurs convictions religieuses et idéologiques n’hésitent pas à casser du noob qui parlent d’utiliser WP sous forme de CMS. ça leur en fait tellement un caca nerveux qu’ils en chient par les oreilles.

      47. Eric

        @paulOcut et les autres, au sujet de la notion statique/dynamique/CMS:
        « D’accord avec Lollesque. Ce n’est plus un “site statique” si on utilise un CMS… Les sites statiques sont par définition des simples pages html. »
        Faux !
        On peut gérer un site 100% statique (que des pages HTML sans aucun script) avec un CMS : vous n’avez jamais entendu parler d’outils comme Contribute ? Je connais plusieurs sociétés qui gèrent leur site statique (ou vitrine si vous y tenez vraiment) avec cet outil et qui peuvent l’administrer, le modifier, le mettre à jour, ajouter et supprimer des pages, etc très facilement.
        http://www.adobe.com/fr/products/contribute/
        On peut donc parfaitement utiliser un CMS pour éditer un site statique.

      48. Contribute ? Oh Quelle Horreur !!! nous les Geeks super compétents en tout (sauf en matière de relations sociales), on proscrit tou ce qui n’est pas fait en ligne de commande ou écrit en Latex !!!

      49. Que le CMS Adobe©® Contribute©® génère à 100% des pages html donc statique, soit.
        Mais WordPress génère à 100% des pages PHP donc dynamique.
        Désolé

      50. il serait plus juste de dire que les pages PHP de WordPress génère du code HTML grâce aux informations contenue dans la base de données MySQL 😉

        dans WordPress on peut considérer les « pages » comme des éléments statiques, car ce contenu est écrit une fois et change rarement et les « articles » comme du contenu dynamique, un nouvel article ne vient pas remplacer l’article précédent mais simplement s’ajouter à la liste des articles.
        on a donc des pages « statiques », les « pages », qui sont générés dynaniquement… c’est magique 😉

      51. Eric

        @Jimmy :
        Merci pour cette remarque pleine de bon sens, qui clôt cette polémique « d’experts » un peu idiote 🙂

      52. Oh Quelle Horreur !!! WP = PHP = Dynamique donc # Statique. quelle logique imparable.
        c’est drôle hier soir je viens de voir Star Trek et Mr Spock avec sa logique imparable !

      53. Merci pour cet excellent article. En ce moment je travaille à titre bénévole sur un projet de site pour une mairie, l’utilisation de wordpress est la solution choisie tant dans la mise en place que dans le fonctionnement avec les permissions utilisateurs (très simple) pour que la mairie puisse mettre à jour certains éléments.

      54. Eric, il n’y a plus de lien vers ton flickr avec tes photos? (je suis peut etre aveugle)

      55. @Eric : « polémique “d’experts” un peu idiote », j’apprécie ton dénigrement… ton blog frise la catégorie des emarketeux plus que du high tech… bref

        @Oh Quelle Horreur : J’invite ta logique imparable à relire http://fr.wikipedia.org/wiki/PHP et page dynamique.

      56. @shao69 : un iste pour une mairie sous WP ??? OH QUELLE HORREUR !!! il faut utiliser Frontpage avec tout pleins de gifs animés pour cela !!! c’est la recommandation de la fédération internationale et officielle des trolls

      57. Eric

        @PaulOcut : c’est pas toi qui m’as dit ce matin par email que mon blog était de moins en moins intéressant ? Qu’est-ce que tu fous là à commenter puis à venir te plaindre alors ?

      58. Eric

        @PaulOcut :
        « ton blog frise la catégorie des emarketeux plus que du high tech »
        Je me demande si je ne dois pas prendre ça comme un compliment finalement.

      59. y’a même un peut de sang qui commence à couler, moi j’ai décroché, mais ça ressemble au débat Apple / PC.
        Alors qui préfère Mac et qui préfère les PC?
        😉

      60. La révolution technique a fait son temps, le buzz/flop du web2.0 en atteste … place au contenu.

        Mais pour certains c’est douloureux de perdre son jouet poule aux œufs d’or.

      61. La mauvaise foi ça gâche tout, c’est pas un site statique que de le faire avec WP. Et pour Contribute à moins d’être sous prozac, faut vraiment pas être pratique dans ses choix…

        Je suis 100 % d’accord avec Lollesque mais bon, restons en là.

        WP c’est super jusqu’à sa version 2.9 où WP et WPMu vont possiblement ne faire plus qu’un.. là il y a un débat 😀 pour ou contre ? mdr

      62. Absolument.
        Et les commentaires sont fait pour commenter ledit article.

      63. vivement la loi HADOPI et la prochaine LOPPSI 2 pour que toutes les grandes gueules du web Français qui pensent détenir à eux seuls la vérité absolue, la ferment une bonne fois pour toutes.

      64. @Francis :

        Mais non tu n’as rien compris, c’est le débat WordPress/SPIP/Joomla/Drupal/Typo3 ! 😉
        Décidemment y’en a qui ne suivent rien, pourtant 70 commentaires, c’est pas si dur à lire !!

      65. paulocut et lollesque vos remarques sont intéresantes, et sur le fond je ne peux qu’être d’accord avec vous, on sent les gars rigoureux mais franchement ça devient un peu relou, je crois que tout le monde a compris le sens de ce billet, et je ne vois pas ce que vous voulez absolument faire corriger et pourquoi vous vous acharnez à vouloir faire reconnaître une prétendue erreur à son auteur ?
        Il est écrit « Pour ceux qui ne connaissent pas le jargon du développement web, ce terme – assez peu explicite il est vrai – décrit les sites tels qu’ils étaient conçus au début du web, à savoir une succession de pages web en simple HTML » et aussi plus loin « Par définition un CMS est fondé sur un noyau dynamique faisant appel à des fonctions de liaison entre les pages et une base de données via un langage de script (PHP le plus souvent), alors qu’un site statique est une suite de pages HTML. Il peut y avoir une confusion entre les deux car on utilise souvent un CMS pour faire un site statique »
        Qu’est-ce qu’il vous faut en plus ? Ca me paraît essez explicite comme ça, personellement je ne vois rien à corriger/ajouter 🙂

      66. @Eric:
        Tu te rend compte le service que l’on te rend : un seul billet, et de la lecture pour toute la journée !!
        ça c’est du site participatif !!

      67. @coreight : mais non c’est toi qui n’as pas compris, il n’y a aucun débat ici (comme dans toutes discussions avec les grands penseurs du web) il n’y a ici que des affirmations personnelles basées sur des légendes urbaines, des on-dits et des mythes !

      68. Eric

        Bon allez zou, je ferme les commentaires sur cet article, je crois qu’on a fait le tour de la question et que la discussion est malheureusement déjà assez polluée comme ça. Dommage d’en arriver là sur un billet aussi anodin…

      69. Pingback: Site statique, et alors ? | Dauran, blog d'un artisan du web

      70. Pingback: links for 2009-06-04 « Ikan66

      71. Pingback: Poppyroses dépasse Presse Citron séisme dans la blogosphère

      72. Pingback: Couteau Suisse N°35 la série des trouvailles

      73. Pingback: Fourre-tout de lien pour la semaine 23

      74. Pingback: Meilleurcoiffeur.com, comparateur pour trouver votre coiffeur | Presse-Citron

      75. Pingback: Twitted by GuillaumeSer

      76. Pingback: Masters Blog » Blog Archive » Ressources pour utiliser WordPress comme CMS et sites statiques | Presse-Citron

      77. Pingback: Wordpress comme un CMS | Blog Multimédia - Intranet - ecommerce - Webmarketing

      78. Pingback: Utiliser WordPress comme un CMS | MACCILABO

      79. Pingback: Utiliser Wordpress pour créer un site | La Fabrique de Blogs

      80. Pingback: utiliser wordpress comm un cms | blocnotes

      81. Pingback: 31st » WordPress en tant que CMS…des ressources

      Envoyer à un ami

      Lire les articles précédents :
      Tablette multimédia tactile Tabbee by Orange, test en vue

      J'ai reçu ce jour le Tabbee, la tablette tactile internet et multimédia d'Orange Vallée, dont je vous avais déjà parlé...

      Fermer