Valve : « nous livrerons des prototypes de la console Steambox dans 3 à 4 mois »

Les créateurs de Steam, la plateforme de distribution de jeux vidéo en ligne, annoncent qu’ils devraient être en mesure de donner un premier avant-goût de l’innovante console de salon Steambox d’ici 3 à 4 mois.

A en croire de très nombreuses déclarations, le secteur du jeu vidéo se porte mal. La montée croissante du jeu sur smartphone et tablette aurait ralenti les ventes sur les consoles de salon.

Mais à côté de ces différents constats, certaines sociétés prospèrent en misant sur l’innovation et en proposant une console véritablement adaptée aux nouveaux usages.
Je pense ici à la Steambox de Valve.

Valve a commencé par être développeur de jeux vidéo avec les fameuses franchises Counter Strike, Half-Life ou Portal. Ils ont ensuite proposé Steam, plateforme de distribution en ligne qui n’a cessé de grandir jusqu’à proposer un nombre impressionnant de jeux vidéo et logiciels.
Valve : en avance sur son temps
Avec Steam, la société a mené la nouvelle tendance qui veut que le jeu vidéo sera essentiellement un marché dématérialisé.
Plus de jeux vidéo physiques et plus de consoles ? Pas exactement car Valve est sur le point de lancer la Steambox, console de salon qui permettra aux joueurs de connecter cette box à leur télévision pour télécharger leurs jeux et y jouer immédiatement.
Une nouvelle console par un nouvel acteur ? Pas mal pour un marché en crise.

Vers une expérience plus immersive du jeu vidéo

Et Valve ne va pas simplement se contenter de vous permettre de pluguer une box sur votre télé pour télécharger des jeux. En effet, la Steambox pourrait apporter de véritables innovations qu’aucun autre acteur n’avait imaginé pour l’instant.
En effet, la manette de la Steambox pourrait être équipée de multiples capteurs pour adapter l’expérience à votre état physique.
L’exemple donné : vous jouez à un jeu d’horreur et la manette sera en mesure de connaître votre rythme cardiaque pour s’assurer de vous donner un coup d’adrénaline si vous avez cessé d’avoir peur.

Plutôt impressionnant pour un nouvel acteur sur un marché en crise. Comme quoi l’innovation paye.

(source)


9 commentaires

  1. C’est prometteur cette console de Valve.
    Déjà ce qui est rassurant c’est qu’ils maîtrisent le sujet du jeux vidéo et sont les mieux placés.
    Après côté innovation, cette manette lié à l’état physique du joueur reste prometteur, reste à voir dans les faits.

  2. C’est prometteur cette console de Valve.
    Déjà ce qui est rassurant c’est qu’ils maîtrisent le sujet du jeux vidéo et sont les mieux placés.
    Après côté innovation, cette manette lié à l’état physique du joueur reste prometteur, reste à voir dans les faits 🙂

  3. Merci pour l’article.
    Je suis également impatient de voir ce que cette console va donner, mais sachant le talent de l’équipe Valve pour Half-life et Portal je n’ai aucun doute 🙂

  4. « le secteur du jeu vidéo se porte mal »… Est-il possible que le fait que l’industrie du jeu qui pousse vers le jeu 100% connecté bloque les joueurs qui préfèrent jouer seuls ? Et serait-ils plus nombreux que prévu ?
    J’ai acheté tous les jeux que je possède, mais depuis que j’ai fais l’expérience Diablo III, je n’ai pas acheté de nouveau jeu : la mode est aux jeux connectés même pour le mode solo… Je passe mon tour je joue encore a des jeux ayant plus de 10 ans, que seront ces jeux connectés dans 10 ans ? Est-ce qu’un éditeur continuera à maintenir des serveurs couteux pour que je puisse jouer en solo ?
    Pire si je déménage et que ma connexion haut débit n’est plus possible, fini l’expérience de jeu fluide, voir même injouable… (c’est du vécu)

  5. @Valentin sans oublier la durée de vie minable de certain jeu et leux DRM (3 installations max) LOLILOL Je ne pleurs clairement pas pour les gros de l’industrie du jeu vidéo!

  6. @Valentin, malheureusement, c’est ainsi… tout est connecté. Maintenant la console mais on a aujourd’hui la télévision, le téléphone, Internet (bien sûr) et demain encore plus. Il suffit qu’Internet tombe et tout est fini, on se retrouve seul sans pouvoir rien faire.
    On est de plus en plus prisonnier d’Internet avec les défauts mais aussi les avantages.

  7. @Abbadon : il y a pour sûr quantité d’avantages à Internet ! Et j’apprécie beaucoup d’entre eux, mais zut qu’on nous laisse le choix de se connecter ou pas, de profiter ou pas de toutes les possibilités prévues… arf on ne pèse pas bien lourd dans tout ces $milliard$…
    @Burelesquerie : effectivement je n’ai pas racheté de « call of duty » par exemple depuis un moment, le miens se finissait en moins de 10 heures pour 50 euros (5h/heure de jeu :O) ! Ah oui et l’impossibilité de revendre mon Diablo III si je suis déçu puisque le code d’activation est lié à mes coordonnées ! Super ! Et en lisant les conditions d’utilisation je suis tombé sur une phrase du type : « vous n’êtes pas propriétaire de votre copie de jeu et Blizzard peut décider de couper le service sans vous prévenir » Donc Blizzard peut même me couper l’accès au jeu s’il n’aime pas ma façon de jouer… Youpi !

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Alexandre Boucherot, CEO d’Ulule : « en matière de financement participatif, internet est d’avantage perçu comme un espace d’opportunités que comme un risque »

Ulule, leader européen du crowdfunding fondé sur la contrepartie, lance une consultation afin d'imaginer un nouveau service, Ulule entreprises, où...

Fermer