Videdressing, leader du vide-dressing communautaire

Videdressing est une plateforme de vente communautaire de vêtements et accessoires de mode. Rencontre avec Renaud Guillerm, président de Videdressing (dans le cadre de la OuiShare Fest)

La route toute tracée devant Renaud Guillerm ne le menait pas vers l’entrepreneuriat.

Il avait beau avoir de nombreux proches entrepreneurs… il a été directeur fiscal et a travaillé dans un cabinet d’avocats avant de rencontrer Meryl Job.

Meryl est une américaine qui a grandi dans le Minnesota avant de venir en France finir ses études. Elle entrera ensuite au service marketing de Chanel pour venir satisfaire sa passion de la mode.

Videdressing, la genèse d’une idée

Meryl avait accumulé de nombreux vêtements dans ses placards et souhaitait en revendre une partie. Elle pouvait soit les laisser dans un dépôt-vente qui lui prendrait 50% du montant généré, ou les proposer sur des sites web généralistes qui n’étaient pas vraiment pensés pour les vêtements de luxe.
Meryl avait suivi la mode des blogs vide-dressing, à savoir que des blogueuses mode reconnues décidaient de vendre leurs vêtements via leur blog. Et si cela fonctionnait très bien pour ces « personnalités » du web, les lectrices qui s’y sont essayées ont eu beaucoup moins de succès.

C’est ainsi que la jeune femme imagina une place de marché dédiée à la mode pour que chacun puisse vendre ses vêtements et accessoires : Videdressing était né.

 

Des garanties grand luxe

Le soucis de Meryl et Renaud pour Videdressing, c’est d’apporter un service le plus simple et rapide… tout en offrant des garanties de qualité aussi premium que les vêtements qui s’y échangent.
C’est pourquoi ils ont instauré un système satisfait ou remboursé. En effet, ce n’est pas parce qu’il s’agit d’un produit de seconde main que vous ne devriez pas avoir la possibilité de le renvoyer s’il ne vous va pas.
Les sites C-to-C (Consumer-to-Consumer) vont très rarement proposer cette possibilité… et si cette chemise en soie est 3 fois trop grande pour vous… vous allez devoir essayer de la revendre ou d’en faire un chiffon de luxe. Videdressing permet le retour des produits.
De la même manière, Meryl venant de Chanel, est sensible à la question des contrefaçons.
C’est pourquoi les équipes de Videdressing suivent des stages de formation chez les plus grandes marques pour apprendre à repérer une contrefaçon. Ils scrutent donc les photos du site web à leur recherche… mais vont également les réceptionner et les vérifier si un client s’avère avoir le moindre doute sur son authenticité.

Nouvelle étape : la vente ultra-locale

La remise de 15% des ventes de Videdressing se font en main propre aujourd’hui… il s’agit pourtant d’une tendance que l’équipe souhaite accompagner et intensifier en offrant désormais la possibilité de géolocaliser les produits autour de vous.
Cette remise en main propre est non-seulement écologique, moins chère… mais surtout, cela connecte davantage les gens qui se retrouvent à faire la connaissance d’une personne du même gabarit et aux mêmes goûts en matière de vêtements (cela fait pas mal de points communs pour engager la discussion).

Mais la vraie nouveauté qui risque de faire exploser cette tendance, c’est l’application iPhone qui va arriver d’ici quelques semaines.

L’ambition d’être le leader mondial du secteur

Avec ses 2 millions de visites par mois et ses 2500 nouveaux produits chaque jour, Videdressing est déjà un leader « par défaut ».
Mais la concurrence commence à s’organiser et Videdressing n’est pas présent dans de nombreux pays (la version anglaise n’a que 3 semaines).
Videdressing a donc récemment annoncé une levée de fonds de 4,6 millions d’euros auprès de 4 fonds d’investissement (2 anglais, 1 allemand et 1 français).
Ils souhaitent maintenant utiliser cette nouvelle force de frappe pour se concentrer sur une extension à l’international et s’installer définitivement en tant que leader.

 


8 commentaires

  1. C’est marrant, j’ai justement vu un écriteau il y a quelques jours dans ma ville et je me suis dit que c’était une belle initiative ! Combien de trucs on garde dans nos placards sans les porter et qui pourraient reprendre vie sur quelqu’un d’autre ! En plus, c’est écolo… 😉

  2. Merci pour cet article! Très bonne idée ce vide dressing en ligne, on accumule tellement de vêtements dans nos placards. Idéal pour faire de bonnes affaires je pense. Videdressing a créé un bon concept mais attention à la concurrence 😉

  3. Merci pour ces informations! Je ne connaissais pas mais ce site m’intéresse fortement, utile quand on ne sait quoi faire de tous les vêtements qu’on ne met pas et qui stagne dans son placard! ^^

  4. J’ aime ce genre d’ initiative écologique, qui trouve des solutions efficaces en accord nos changements de comportements. Je vais regarder attentivement ce site internet. Merci.

  5. Quand vous parlez de la concurrence, vous pensez à quels sites ?
    Le concept du site en lui-même est très bon, je vois beaucoup aujourd’hui de blogueuses mode qui proposent un vide-dressing sur leurs différents blogs, apparemment ça fonctionne plutôt bien.

  6. J’adore le concept « anti-crise ». On voit fleurir de plus en plus d’idées du genre sur le net.

    Comme quoi, certains arrivent toujours à dénicher la bonne idée au bon moment.

  7. Merci pour cet article. J’aime bien l’idée du site. Un vide dressing en ligne c’est intéressant vu l’accumulation de vêtements. On plus, c’est l’occasion pour dénicher des bonnes affaires. 🙂

  8. Bon positionnement en ces temps de crises. Il est toujours possible d’avoir des produits de grandes marques et de qualité dans leurs magasins d’usines ou village de marques…

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Pour créer le mouvement perpétuel, il suffit de cristalliser le temps

Frank Wilczek a élaboré une théorie que pourrait rendre le mouvement perpétuel possible. Si elle peut faire bondir certains scientifiques,...

Fermer