La transition que vit actuellement le monde de l’Automobile vers le numérique rappelle celle qu’ont connu les téléphones mobiles au cours de la dernière décennie. C’est justement le sujet de ce cinquième épisode des « Héros du Web ». Attachez vos ceintures, c’est parti.

TEASER [Vidéo] Les Héros du Web n°5 : Le numérique, nouveau carburant de nos véhicules

La démocratisation des technologies informatiques offre à nos véhicules de plus en plus de systèmes embarqués qui contribuent donc à notre sécurité, à notre confort, mais aussi à nous informer et nous permettre de communiquer. Ce compagnon du quotidien, qui était à la base une simple voiture, devient un gadget indispensable pour des millions d’automobilistes.

L’informatique se retrouve donc dans nos voitures, ce qui n’est pas nouveau, mais aussi et surtout dans les services proposés autour du véhicule. Le groupe Bolloré l’a bien compris en lançant en 2011 Autolib, un modèle d’automobiles électriques en libre-service, qui s’est démocratisé à Paris et qui ne devrait pas tarder à s’exporter. Ses qualités sont nombreuses à commencer par le véhicule en lui-même et ses fameuses batteries lithium métal polymère. Toutefois, le vrai moteur d’Autolib, c’est l’informatique. Face visible de l’iceberg, le service client alliant RFID ou encore Visio Conférence, cache en réalité une véritable force de frappe articulée autour d’un système d’information et de communication gigantesque bâti en seulement 10 mois. Dans l’émission, Morald Chibout reviendra pour vous sur les clés du succès d’Autolib et ses perspectives d’avenir.

L’Automobile Electrique est aussi une réalité chez Audi. Ce fleuron allemand a su anticiper de nombreux usages et préserver son statut. Aujourd’hui, la marque vit une nouvelle ère celle de l’e-tron. Pour préserver la préférence de ses millions d’utilisateurs elle a fait de l’électrique le coeur technologique d’une partie de ses véhicules. Richard Croc, nous expliquera comment Audi compte imposer sa gamme électrique. Avant cela, il nous parlera d’Infotainment et de la manière avec laquelle Audi compte transformer ses véhicules en un espace de confort absolu, temps sur la conduite que sur l’information et la communication et cela sans altérer à la sécurité du conducteur.

L’ensemble des fonctionnalités et services que propose et proposeront demain les constructeurs automobiles emmerdent souvent dans des start-up qui malgré leur taille font preuve d’une impressionnante créativité et technicité. C’est notamment le cas d’Aerys, lancée en 2006. Son fondateur Jean-Marc Le Roux nous présentera un prototype équipé d’une interface permettant de contrôler certaines fonctionnalités d’une voiture depuis un terminal mobile. Cette technologie permet ainsi de répondre à un besoin primordial, celui de la sécurité.

Je ne vous en dis pas plus et vous laisse découvrir sans plus attendre ce nouveau numéro des « Héros du Web » :

Faites tourner, n’hésitez pas à partager votre ressenti et bien évidemment à suivre l’aventure qui se poursuivra entre chaque numéro sur Twitter,  Facebook et Instagram.