Viva Technology, 2ème jour ! Une sélection des temps forts, avec AXA

300 conférences, 5000 startups, 100 démos d’innovations et des grands groupes partenaires dont AXA. Découvrez le programme de Viva Technology !

« C’est un événement que vous n’avez jamais vu nulle part avant » s’enthousiasme Maurice Lévy, PDG de Publicis Group, qui organise Viva Technology avec Les Echos. L’objectif est « d’accélérer la mutation numérique des grands groupes et d’aider les startups à grandir ». Même discours et même enthousiasme du côté d’AXA qui est l’un des cinq grands partenaires de Viva Technology.

Pourquoi participer à Viva Technology ? 

Pour répondre à cette question, j’ai eu l’occasion d’échanger avec Amélie Oudéa-Castera, aux commandes de la transformation digitale d’AXA France depuis 2012. Je souhaitais comprendre ce que signifiait la participation à un tel événement pour un groupe leader mondial, qui a déjà des relations fortes avec les startups et de multiples implantations dans le monde pour détecter l’innovation.

Amélie Oudéa-Castera, DG adjointe d’AXA Particuliers/Professionnels – Directrice digital, marque et partenariats

Pour l’anecdote, Amélie Oudéa-Castera a commencé par me surprendre en m’expliquant qu’AXA participait aux grandes conférences telles que F8 de Facebook, ce qui lui permettait par exemple d’être au courant des dernières déclarations sur les chatbots et l’avenir de Facebook Messenger ! Nous avons ensuite abordé le cÅ“ur du sujet : pourquoi un tel engagement dans Viva Technology, avec des dizaines de collaborateurs d’AXA impliqués dans l’organisation et un Lab de près de 500 m² sur l’événement ? Pour comprendre il faut s’intéresser aux grands changements auxquels l’assurance et la banque font face. « AXA a bien compris que le monde avait changé » :

  • Dans le domaine de l’automobile avec la voiture connectée, qui deviendra autonome dans quelques années.
  • Dans le domaine de la maison « chahutée par l’internet des objets ». Demain, nous saurons mieux prévenir les risques d’incendie, de cambriolage, de dégât des eaux… grâce à des dispositifs connectés reliés aux mobiles qui permettront d’être alerté et de prévenir un voisin ou de dépêcher les secours en cas de besoin. A la clé, nous dit Amélie Oudéa-Castera : « une meilleure prévention et un meilleur alignement des intérêts entre assureur et consommateurs ».
  • Dans le domaine de l’épargne où de nouveaux outils vont permettre de mieux conseiller les clients.
  • Dans l’univers de la santé, « un des plus marquants en termes de changement stratégique pour les compagnies d’assurance car on passe d’une logique de payeur à une logique de partenaire ».

La prévention et le contact avec le client sont capitaux pour l’avenir des assureurs. La présence d’une startup comme UmanLife sur le Lab InsurTech d’AXA à Viva Technology n’est donc pas surprenante. Son fondateur et dirigeant, Alexandre Plé, développe depuis 4 ans une solution de gestion du bien-être et de la santé : une sorte de carnet de santé digital élargi (à tester ! Le service est gratuit et vos données sont bien protégées).

Startup Umanlife carnet santé digital bien être

L’équipe de Umanlife (Alexandre Plé, son fondateur, au milieu).

Umanlife ne travaille pas encore avec AXA mais avoir été sélectionné pour passer 3 jours sur son Lab au contact de ses décideurs est une formidable opportunité pour envisager un partenariat. Pour Alexandre « ce serait prétentieux de dire qu’on les aidera mais l’essentiel est d’apporter une innovation proche du client. Avec une solution comme Umanlife, ce n’est pas possible d’être plus proche. Nous avons énormément d’informations sensibles et confidentielles. L’idée n’est pas de vendre les données personnelles à des acteurs comme AXA, mais de construire avec eux des solutions respectant l’anonymat, dans la prévention notamment ». Ce sont sûrement des projets de ce type qu’Amélie Oudéa-Castera a en tête lorsqu’elle conclut notre entretien en rappelant la détermination d’AXA à créer un univers « startup friendly », pour avoir des relations gagnant-gagnant avec les startups.

Demandez le programme !

Vivatech Viva Technology Hack experience

Spencer Reiss de Wired va ouvrir le bal de Viva Technology en tant que maître de cérémonie. Les conférences vont ensuite s’enchaîner et je vous conseille de préparer une petite liste ou un parcours de visite avant de vous y rendre pour en profiter pleinement. Voici quelques suggestions.

Les conférences :

Jeudi 30 juin (pour les pros et en anglais)

  • 10h00 –Doing magic with a great startup-large firm relationship, avec Frédéric Tardy, Directeur Marketing et Distribution d’AXA.
  • 11h30 – The Challenge of transformation, avec Thomas Buberl, Directeur général adjoint et futur directeur général d’AXA. (plénière)
  • 12h30 – Finale du Tour de France Digitale et remise du prix de 1 million d’euros à la startup gagnante.
  • 15h00 – Interview d’Eric Schmidt, CEO d’Alphabet (plénière).
  • 15h30 – Interview de Yuanqing Yang, CEO de Lenovo (plénière).

Vendredi 1er juillet (pour les pros et en anglais)

  • 10h00 – Débat : Est-ce que les médias investissent suffisamment dans la technologie ?
  • 10h40 – Débat : A quoi ressembleront les jeux vidéo de demain ?
    12h15 – Disrupting the Insurance Market : Evolution vs Revolution avec Amélie Oudéa-Castera d’AXA France.
  • 14h45 – Présentation de l’Intelligence artificielle IBM Watson par son directeur général, David Kenny.
  • 15h15 – Débat : du e-commerce au cool-commerce, avec le directeur de Merci Alfred et le CEO de Vide Dressing.
  • 16h20 –  Débat : hydrogène et électricité : le futur de la mobilité.

A visiter :

Le Lab AXA, avec une scène où pitcheront les startups et un espace de cocoons pour présenter des innovations dans le domaine de la maison connectée et de la santé. Des tables rondes s’y tiendront également. Elles feront intervenir des spécialistes sur des sujets comme la téléconsultation médicale (vendredi à 11h40) ou l’innovation dans l’assurance face au changement climatique (vendredi, 17h40).

Axa Cocoons

Samedi 2 juillet (pour le grand public et en français, 15 €)

  • Des acteurs économiques et politiques comme Clara Gaymard, Anne Hidalgo ou Emmanuel Macron débattront de l’incidence des nouvelles technologies sur notre société.
  • Le Women’s Forum organisera des tables rondes sur la place des femmes dans l’économie numérique avec des réseaux comme Girlz in Web. Les thématiques :  « Femmes de moins de 30 ans, surtout ne pas s’abstenir », « Ces startupeuses qui déchirent » ou « Ces femmes qui font bouger les lignes ».
  • Sur le Lab AXA : coaching RH, conseils de carrière et job datings, mais aussi des ateliers de design thinking (10h20) avec des étudiants et les équipes DSI et un Dojo coding (15h).
  • Sur le Hall of Tech : la présentation d’innovations telles que des vêtements connectés, le Sea Bubble, ou la voiture autonome de Google (la fameuse Google Car, présentée pour la première fois en dehors des Etats-Unis !)
  • La finale de League of Legends : des courses de robots pilotés et de drônes, animées par des youtubers stars.

Le programme complet est disponible ici.

On vous souhaite d’ores et déjà une bonne visite de Viva Technology et on a hâte de vous y retrouver !

☆ AXA fait partie de notre nouveau programme « Entreprises Premium ». Cet article a été écrit avec la participation des équipes de AXA dans le cadre de ce partenariat. En savoir plus sur notre programme Premium.


Répondre

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Un passeport français
Les autorités américaines veulent accéder aux comptes Facebook des touristes

Si vous voyagez aux USA, il vous sera peut-être bientôt demandé de remplir un champ avec vos identifiants Facebook et...

Fermer