Voici à quoi ressemblent les premiers contenus originaux de YouTube

YouTube veut-il marcher sur les plates-bandes de Netflix ?

YouTube Red Originals

On peut supposer que 2015 a été une année assez mouvementée pour Spotify. Cette année n’a pas seulement vu la création d’Apple Music, mais aussi celle de YouTube Red, un service payant lancé par Google.

Bien qu’il propose déjà du streaming audio via Play Music, Google a en effet lancé YouTube Red, une offre qui inclut du streaming audio, du streaming vidéo sans publicités, aux Etats-Unis. En substance, en payant moins de 10 dollars par mois, un abonnés YouTube Red accède à Google Play Music, regarde les vidéos YouTube sans publicités, et bénéficie de fonctionnalités premium, comme l’écoute musicale en arrière-plan et même en étant hors-ligne sur YouTube Music, exactement comme sur Spotify.

Mais ce n’est pas tout car pour rendre son abonnement encore plus attractif aux Etats-Unis, la firme de Redmond a également promis des films et des séries originaux.

Et aujourd’hui, la firme de Mountain View annonce la disponibilité de ces contenus sur la chaîne « YouTube Red Originals » sur laquelle il est expliqué que « les créations originales de YouTube Red combinent de nouvelles idées, vos créateurs préférés et un coup de main de YouTube pour produire de nouvelles séries et films qui ne ressemble à rien de ce que vous avez déjà vu ».

Voici quelques extraits…

 

Ces contenus ne sont pour le moment accessibles en streaming qu’aux Etats-Unis, et uniquement pour les abonnés à l’offre Red. Dans une page de Google, il est cependant expliqué que les internautes en France (et dans d’autres pays) peuvent « louer » ces contenus. Et pour le moment, on ne sait pas quand Google pourrait déployer cette offre en-dehors des USA.


Comments are closed.

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Malware museum : le premier musée des virus informatiques
Malware Museum : le musée virtuel des virus informatiques existe

Un expert de la sécurité informatique a décidé de créer un genre de musée des horreurs virtuel, en exposant quelques...

Fermer