Voici pourquoi vous allez peut-être rester plus longtemps sur Facebook à partir de ce mois de mai

Après les vidéos natives, Facebook voudrait aussi héberger les articles de vos sites préférés.

Facebook clavier pixabay

Depuis que Facebook a boosté ses vidéos natives, vous en voyez de plus en plus sur votre fil d’actualité, provenant notamment des éditeurs de médias en ligne.

Et la prochaine étape pourrait bien être l’hébergement d’articles par le numéro un des réseaux sociaux. C’est du moins ce qui est révélé par le Wall Street Journal, qui cite des sources proches du dossier.

Facebook étant une source de trafic importante (et ce malgré les baisses successives du reach organique), les éditeurs ont pris pour habitude de partager leurs liens sur leurs pages Facebook.

Mais pour les utilisateurs qui sont sur mobile, ouvrir ces liens serait parfois assez frustrant (sans oublier le fait que pour certains mobinautes, l’utilisation d’internet se limite à l’utilisation de Facebook).

Voici pourquoi Facebook pourrait prochainement héberger les contenus de certains sites sur sa plateforme. Selon le Wall Street Journal, cela pourrait débuter dès ce mois de mai. Des partenaires, comme BuzzFeed, le New York Times et le National Geographic sont même déjà cités.

Ces partenaires auraient accepté, ou seraient sur le point d’accepter, une nouvelle forme de monétisation de leurs contenus. En effet, dans le modèle décrit par le WSJ, Facebook hébergerait les contenus des éditeurs partenaires et en échange, ceux-ci toucheront une part sur les revenus publicitaires qui en proviennent. Ces revenus pourraient provenir des réseaux d’annonceurs de Facebook, comme Atlas.

En revanche, du côté des éditeurs, cette nouvelle solution ferait perdre un certain contrôle sur la distribution de ces contenus. Par exemple, ils pourraient perdre un certain nombre d’informations sur l’audience. Ils pourraient également perdre un certain contrôle sur la manière dont le contenu est présenté. Mais les revenus pourraient aussi augmenter significativement grâce aux éventuelles optimisations faites par le numéro un des réseaux sociaux.

Bien entendu, il ne s’agit encore de rumeurs. Mais si ces informations sont exactes, nous devrions voir une annonce par Facebook dans pas très longtemps.

(Source)


Nos dernières vidéos

3 commentaires

  1. La rumeur était déjà sortie il y a quelques temps de cela mais rien n’est encore officiel !! Et je ne crois pas que ça va aboutir justement pour le trafic des partenaires en ligne

  2. Pingback: Facebook voudrait héberger les contenus ...

  3. Pingback: Facebook voudrait héberger les contenus des sites - MaxyBuzz

Envoyer à un ami

Lire les articles précédents :
Protégez votre confidentialité sur tous vos appareils avec F-Secure Freedome

Découverte des versions PC et Mac de Freedome, la solution de protection proposée par F-Secure.

Fermer