Voici pourquoi vous ne devriez peut-être plus fréquenter les sites de rencontre

A moins que vous ne soyez pas à la recherche d’une relation sérieuse.

pixabay smartphone tablette rendez-vous rencontre réunion café

Allons droit au but. Si vous ne recherchez pas quelque chose de très sérieux, vous pouvez continuer (mais lisez quand même l’article). En revanche, si vous pensez que vous êtes à la recherche d’une âme sÅ“ur, d’une personne avec laquelle vous pourriez vous marier (penser à Ted Mosby dans How I Met Your Mother), il y a peut-être des questions à se poser.

Aditi Paul, du Michigan State University’s Department of Communication, a en effet publié une étude qui suggère que les gens qui se sont rencontrés en ligne sont moins susceptibles de se marier et plus susceptibles de se séparer que ceux qui se sont rencontrés IRL (In Real Life).

Dans son étude intitulée « Is Online Better Than Offline for Meeting Partners? » ou « Est-ce mieux de rencontrer des partenaires en ligne que hors-ligne ?», Paul a analysé des données collectées par une autre étude intitulée « How Couples Meet and Stay Together ? » ou « Comment les couples se rencontrent et restent ensemble ?». Cette dernière avait sondé plus de 4 000 adultes américains (majoritairement en couple ou mariés) entre 2010 et 2013.

En substance, Paul aurait découvert que les personnes qui se sont rencontrées dans le monde physique ont plus de chances de se marier que celles qui se sont rencontrées sur internet. Le taux de divorce aurait par ailleurs été plus élevé chez les personnes mariées qui se sont trouvées en ligne.

Les raisons peuvent être multiples. Mais pour autant, il ne s’agit pas d’une vérité absolue. D’ailleurs, il existe même d’autres études qui affirment le contraire.

(Source)


8 commentaires

  1. Pingback: Voici pourquoi vous ne devriez peut-être ...

  2. Bon, je pense que cette étude généralise un poil, car il y a plusieurs types de sites (ou d’appli) de rencontres et on ne peut pas les mettre toutes dans le même panier. Les conventionnelles (meetic etc…) sont plus aptes à offrir la possibilité aux utilisateurs de vivre quelque chose de sérieux, le Tinder, adopteunmec, ou pourquoi pas grindr (oups), débouchent et favorisent l’aspect rencontre rapide et souvent à usage unique. Même si les société éditrices ne l’avoueront jamais, l’objectif premier est de vendre du fantasme. Enfin, j’dis ça, j’dis rien 🙂

  3. Et si une partie de la population des sites (pas toute bien sûr) y avait recours justement parce qu’elle a tout simplement du mal à installer de longues et sérieuses relations, y compris « IRL » ?
    Ou l’art de faire dire ce que l’on veut à des statistiques en mettant en corrélation des éléments pourtant indirectement reliés, ce n’est pas nouveau. (pour rire : http://tylervigen.com/)

  4. Pingback: Utiliser un site de rencontre n’est pas f...

  5. Pingback: Utiliser un site de rencontre n’est pas forcément une bonne idée

  6. En tout cas, la majorité des sites de rencontre sont faits pour des rencontres sans lendemain. Soit on y rencontre des personnes qui veulent de l’aventure juste pour casser la routine comme sur Profilcougar, soit on tombe sur des faux bidons qui nous incitent juste à prolonger notre abonnement.

  7. En rencontre comme partout il faut savoir ce que l’on veut et ou le trouver, c’est pas choses facile tant les sites de rencontres fleurissent un peu partout sur la toile.

    Néanmoins je pense qu’il est encore possible de trouver son bonheur dessus, que ce soit pour de la rencontre sérieuse ou d’une nuit.

Send this to friend

Lire les articles précédents :
photo-1
Ping : la notification maligne et utile sur iOS

Les concepteurs de Secret ont remis le couvert avec une nouvelle application… surprenante.

Fermer