Voiture autonome : Audi fait péter un chrono sur circuit… sans pilote !

Audi vient de faire tourner une RS 7 piloted driving sur le circuit d’Hockenheim « Ã  vitesse de course » et sans pilote, avec des trajectoires au centimètre près.

La profession de pilote de course automobile est-elle à son tour menacée par la technologie et la robotique ? C’est la question qu’on peut se poser après la dernière prouesse du constructeur allemand Audi, dont une concept car Audi RS 7 piloted driving vient de boucler un tour du mythique circuit d’Hockenheim « Ã  vitesse de course » et sans pilote.

Selon le Professeur Dr. Ulrich Hackenberg, membre du directoire de AUDI AG en charge du développement technique, « Cette performance réalisée aujourd’hui par l’Audi RS 7 démontre les compétences de notre équipe de développement en matière de conduite autonome chez Audi. Les technologies provenant de la production en série, notamment en termes de précision et de performance, sont très importantes pour nos prochaines étapes de développement. »

RS7c140050

Pour s’orienter sur le circuit, la technologie Audi utilise des signaux GPS spécialement corrigés. Les données GPS sont transmises au véhicule via WiFi selon le standard automobile et de manière redondante via radio haute-fréquence. En parallèle, des caméras 3D dans la voiture filment le circuit et un programme informatique compare les images des caméras aux données stockées à bord. C’est ce qui permet à la technologie de s’orienter sur le circuit au centimètre près.

Résultat : le tour a été bouclé en un peu plus de deux minutes, avec une précision de pilotage au centimètre près. Pour référence, sachez qu’une voiture du championnat GT Tourisme allemand (DTM) avec un pilote professionnel à bord boucle le tour en 1’33. Alors, ridicules les 2 minutes de l’Audi RS 7 piloted driving ? Certainement pas. Ce serait probablement un type de chrono réalisé par un conducteur lambda de bon niveau après quelques tours d’échauffement.

rs7
Vous monteriez en passager dans une voiture de course sans pilote ?

Certes nous sommes encore loin du record de la piste, mais cette performance démontre que la voiture autonome va acquérir rapidement de solides marges de sécurité de par une précision de conduite et des réflexes dignes d’un être humain (et souvent meilleurs, comme le montrent par exemple les systèmes de freinage assisté, anticipé ou autonome intégrés dans les dispositifs anti-collision).

Google et ses voitures autonomes n’ont qu’à bien se tenir, Audi rentre dans la danse, et ça va saigner !

Regardez la vidéo :


17 commentaires

  1. Je ne savais pas qu’Audi était tant avancé sur les voitures autonome, par contre « faire péter un chrono » = battre un record, ce à quoi je m’attendais quoi, j’étais surpris alors qu’il n’en est point…
    Titre aguicheur encore une fois ?

    • Eric

      Ça devient vraiment très pénible ce chipotage sur les titres, franchement.
      C’est une expression familière, et elle ne signifie pas du tout « battre un record », ça c’est votre interprétation.

  2. Il y a quand même une grosse différence entre faire tourner une voiture seule sur un circuit et faire circuler une voiture au milieu des piétons, vélos et autres voitures…

    Ça fait des années que l’IA réussi à piloter des voitures sur une piste dans les jeux vidéos.

  3. Le problème avec les voitures autonomes ou sans pilotes.C’est que cela fait près de 20 ans que cea existe mais qu’on ne peut les utiliser sur la route.Code de la route oblige!

  4. Eric

    @newsoftpclab : c’est trop récent mais le code de la route s’adaptera peu à peu, d’ici une bonne dizaine d’années ce sera une réalité, peut-être même avant. Aux US l’état du Nevada a déjà autorisé les véhicules autonomes dans certains conditions

  5. Ce qui est impressionant c’est que de l’extérieur on ne voit absolument pas que c’est une voiture autonome : pas d’énorme laser rotatif -à la google- sur le toit.
    Par contre je n’ai pas compris le coup du signal GPS corrigé retransmis par wifi… est-ce que cela veut dire que les capteurs ont été déportés sur la piste et que du coup la voiture ne peut rouler que sur cette piste ?

  6. Ce qui serait intéressant, ça serait de faire une course entre 2 de leurs prototypes et de voir si l’adaptation à une circulation où la voiture n’est plus seule se fait sans baisse de chrono et sans accrochage…

  7. En effet rien a voir avec la voiture de Google, cela s’appel du pilotage a distance et non une voiture autonome. tracé défini, Wifi et GPS modifié, aucun obstacle.

  8. Eric

    @ANTOINE et @BARZEK : certes, bonnes remarques, c’est très différent, ma comparaison avec la Google Car est un peu hâtive, mais nous sommes quand même dans une problématique et des technologies proches, à savoir faire rouler une voiture sans chauffeur. Audi prend une autre voie mais la finalité est la même. J’ai d’ailleurs testé l’A7 avec les aides autonomes embarquées et c’est étonnant (évitement d’obstacles, freinage et accélération automatiques pour s’intégrer dans le flux de circulation, détection des limites de la route pour trajectoire intelligente, etc). Je pense que toutes ces technologies finiront par converger vers un standard nécessaire à une homologation par le législateur.

  9. détection des limites de la route, quand il y a une bande blanche latérale, mais quand le bord de la route n’est délimité par rien, que la terre déborde légèrement sur le bitume, la voiture est-elle capable de détecter le bord de la route.
    Là, pour leur chrono circuit, tu fais effectuer des tours avec un pilote pro, tu enregistres toutes les données, y compris les différentes bandes blanches sur le côté de la piste. Ensuite, tu fais effectuer un replay des enregistrement à la voiture. Mais là, si tu as un obstacle qui surgit devant la voiture, normalement elle va l’éviter, mais ensuite elle sera sortie de sa trajectoire enregistrée. Saura-t-elle alors reprendre la suite du parcours et en combien de temps pourra-t-elle y revenir ?
    le problème, c’est qu’en dehors des autoroutes, les routes sont loin d’être correctement normées au niveau des signalisations au sol et aériens

  10. Apparemment l’auteur de cet article n’a aucune notion de chronos sur un circuit, entre un bon et un mauvais pilote professionnel, on a un écart d’environ 2″, 10-15″ avec un conducteur lambda qui se débrouille sans plus, il n’ y a vraiment rien de terrible à ce chrono, on est loin des trajectoires prises à la limite, des freinages tardifs…
    Mais bon avec l’informatique un jour ou l’autre on dépassera l’humain la seule question c’est quand ?

  11. Eric

    @JPHI : ben si justement j’ai pas mal tourné sur circuit, à plusieurs reprises au cours des 20 dernieres années, à bord de véhicules très divers, voitures et motos, y compris en compétition. Cela étant peut-être que les chiffres que j’avance sont un peu extrêmes car je les mentionne de mémoire selon ma petite expérience.

  12. Cette prestation est vraiment impressionnante et au vu des commentaires précédents, j’invite tout le monde à se tenter sur la piste d’Hockenheim pour voir s’il ferait mieux ! Je n’en suis pas certain…

    Au vu de la vidéo, du comportement de la voiture et du fait qu’elle n’est pas de pilote, je trouve cela complètement énorme.

  13. Je pense que Google est à des années lumières de ces démonstrations simplistes. Comme dit plus haut, on sait déjà donner les meilleures trajectoires sur jeux console et PC depuis des années. Tout est connu et peu de paramètres sont aléatoires (vent, taux d’humidité…).

    Google a fait rouler ses véhicules autonomes dans des conditions réelles pendant des millions de kms sans accident! Et la société imagine déjà le futur avec des véhicules autonomes loués qui seront à disposition, des sortes de VTC qui pourront prédire notre heure de départ (en fonction de notre heure de réveil et de nos habitudes), le moment ou le véhicule devra être rechargé… Vraiment les constructeurs ont un retard énorme (peuvent-ils même le rattraper?) sur les véhicules autonomes. De l’autre coté Google n’a qu’a fabriquer une voiture, rien d’extraordinaire pour des véhicules basiques. Je pense qu’il y a quelques années Google est allé taper à la porte de tous les constructeurs pour leur proposer des partenariats, et les constructeurs ont du répondre « c’est intéressant, pourquoi pas, il faut y réfléchir… » Bref ont fait trainer. Google a donc décidé de développer un véhicule seul et va concurrencer en frontal les grands constructeurs mais aussi les équipementiers et tout un éco système autour de la voiture qui va complètement changer de modèle.

  14. Cela reste la VOITURE la plus rapide du monde car elle est toute seule, personne à bord. Par contre, je pense que le record est obtenu par simple comparaison de trajectoire et de freinage par rapport à celle d’un pilote sur le même circuit. Cela ne résulte pas d’une analyse embarquée de la meilleure trajectoire en fonction des retours des capteurs de la voiture (camera 3D, sous-virage, sur-virage, accéléromètre ultra-précis, comportement moteur et châssis, …) bref ce que ressent un pilote instinctif. Niki Lauda disait en son temps que son seul défaut et son meilleur outil en F1 était la sensibilité de ses fesses car en prise directe avec la voiture et la piste.
    Beau record mais maintenant le prix et je suis curieux de voir un peu ce que cela donnerai sur une voiture de compétition DTM.

  15. Il faut arrêter de comparer les voitures self drive aux voitures avec conducteur (pilote?).
    Selon moi, la question n’est pas de savoir à quelle vitesse ces voitures autonomes peuvent nous transporter mais plutôt d’en connaitre le cout ainsi que les conditions de sécurité.
    Pour avoir vécu en Californie et avoir roulé à coté d’une « self drive car », je peux vous garantir que la première approche que l’on a d’un véhicule sans permis est assez particulière. Maintenant, ces modes de déplacement devraient commencer à se démocratiser à travers le monde, et notamment aux USA mais, cela risque de prendre un peu plus de temps sur le vieux continent et particulièrement en France. Code de la route et lois diverses et variées sont autant de frein à la technologie pour certains, autant de protection de notre sécurité pour d’autres. Il ne reste plus qu’à se poser la question : de quel coté vaut il mieux se placer ?

Send this to friend

Lire les articles précédents :
blend web mix 02
Tous au BLEND Web Mix Lyon, deuxième édition !

Avant il y avait les conférences Web et c'était déjà drôlement bien. Mais maintenant il y a le BLEND Web...

Fermer