Les études sur la nocivité des radiations émises par les téléphones mobiles sont aussi changeantes que les convictions d’un politicien avant des élections : selon les sources, la date, la vitesse du vent ou l’âge du capitaine, votre mobile est soit un engin de mort à jeter immédiatement aux orties, soit totalement inoffensif. En résumé,

Les études sur la nocivité des radiations émises par les téléphones mobiles sont aussi changeantes que les convictions d’un politicien avant des élections : selon les sources, la date, la vitesse du vent ou l’âge du capitaine, votre mobile est soit un engin de mort à jeter immédiatement aux orties, soit totalement inoffensif.
En résumé, on ne saura jamais. Ou pas avant quelques décennies (la fameuse génération amiante virtuelle ?).
Je n’accorde en tout cas personnellement aucun crédit à ces rapports d’experts, qu’il soient rassurants ou alarmistes.
D’autres s’y sont pris autrement pour analyser les radiations émises par les mobiles : une équipe de chercheurs a placé un oeuf dans un coquetier en porcelaines situé entre deux téléphones mobiles en communication.
Durant les 15 premières minutes, rien ne se passe. Après 25 minutes, la coquille de l’oeuf commence à chauffer. Au bout de 65 minutes l’oeuf est cuit à point.
Canular ou réalité ? L’article ne cite pas assez précisément ses sources pour pouvoir être considéré comme crédible, mais bon, ça ne donne pas trop envie d’essayer avec son cerveau quand même.

A votre avis, info ou intox ?

Via Digg