Votre trombine va finalement disparaître des résultats de la recherche de Google

Retour aux sources pour le géant de la recherche, qui va supprimer nos avatars de son moteur.

google-authorship

La nouvelle a fait le tour de la planète en quelques heures, déclenchant des cris de colère, mais également quelques rires hystériques sur son passage. John Mueller, cadre chez Google Suisse a effectivement annoncé que la firme avait l’intention de nettoyer le résultat de ses recherches.

De les nettoyer, et de supprimer toutes les photos remontées par son fameux Authorship.

Introduit pour la première fois en 2011, l’Authorship vise tout simplement à relier un contenu quelconque, comme un site ou une page web, à un profil Google+. L’idée étant évidemment de mettre en avant les auteurs, leur expertise et leur savoir-faire.

L’intérêt est évident pour les éditeurs puisque chaque page validée s’accompagne alors du nom et de la photo de son auteur. C’est donc un bon moyen de sortir du lot, et de se distinguer de ses concurrents.

Et donc d’attirer du clic.

Mais voilà, contre toute attente, Google a finalement décidé de rebrousser chemin et de supprimer cette fameuse photo. Cette photo, mais également la mention faisant référence au nombre de cercles associés au profil.

Le nom de l’auteur, lui, restera toujours visible cependant.

En ce qui me concerne, et à titre personnel, j’ai tenté à plusieurs reprises d’activer cette fonction sur mes sites, en appliquant toutes les méthodes possibles et inimaginables. Je dois être plutôt malchanceux – ou carrément maudit – car cela n’a jamais fonctionné ni sur la Fredzone, ni sur Presse-Citron.

Notez pour finir que les avatars sont encore visibles dans les résultats à l’heure où j’écris ces lignes. Il faudra sans doute attendre quelques jours pour que cette modification soit appliquée. Selon Google, la suppression de cette photo ne devrait avoir aucun impact sur le trafic des sites qui en profitaient à ce jour.

Reste à voir si ce sera réellement le cas, ou pas.

(Source)


10 commentaires

  1. Eric

    Purée mais c’est vraiment n’importe-quoi ! Il y a encore quelques semaines (jours ?) Google insistait sur l’importance de l’authorship et tous les experts SEO nous disaient que ce serait un point déterminant de positionnement en 2014, qu’il fallait soigner particulièrement cela pour optimiser son référencement, etc…
    Ça devient vraiment pénible ces changements de règles permanents, entre Google et Facebook, il faut vraiment s’accrocher pour gérer sa barque en SEO/SMO…

  2. Hey, du calme Eric…
    Si tu avais lu avec attention, tu aurais vu que ce n’est qu’une histoire de design, et que l’authorship est toujours présent. Juste qu’il sera moins visible sur la page de recherche de Google, ceux-ci souhaitant peut-être épurer encore un peu plus leurs résultats !!!

  3. Et l’ego de tous les rédacteurs du web sombre dans les profondeurs 😀
    En fait je crois qu’il faut se mettre une chose en tête : Google teste, teste, teste, teste, et réagit en fonction des résultats, ce qui est vrai aujourd’hui ne le sera peut-être plus demain.
    Leurs beaux discours ne servent qu’à orienter les internautes et éditeurs dans une direction où une autre, mais en définitive si ça ne prend pas, ils bougent.
    C’est énervant, mais tant qu’il n’y aura pas d’alternatives crédibles, il ne faut sûrement pas s’attendre à un changement de stratégie de leur part.

  4. @Eric : L’authorship ne disparaît pas, juste notre trombine. Après, faut reconnaître que cet affichage était l’un des atouts de ce système. Après, ce qui est bien, c’est que nous allons tous repartir sur le même pied d’égalité. Les moches ne seront plus pénalisés, et ils n’auront plus besoin de mettre de fausses photos pour attirer du clic.

    Remarque, je dis ça mais Google n’a même pas voulu de ma photo à moi, alors bon… Je ne rentre même pas dans les critères d’un robot 🙁

    @Ambroise : Voilà. Enfin un coup on épure, un coup on épure plus, il y a quand même de quoi perdre patience aussi hein. Surtout quand tu ajoutes à ça tous les changements d’algo récents.

    @Coreight : C’est bien qu’ils testent, après faut avouer que ça devient de plus en plus difficile de comprendre le moteur. Et plus le temps passe, plus j’ai l’impression qu’il se replie sur lui-même et sur ses propres services.

    Suffit d’ailleurs de voir ce qui s’est passé avec Google Shopping pour comprendre que Google n’en a plus grand chose à faire des sites, hein. Et que dire du Knowledge Graph qui se contente de pomper (je suis poli) la Wikipédia ?

    Bref, des fois, Google, c’est pas vraiment ça.

  5. Eric

    Ok, je vois, au temps pour moi, j’avais bien lu l’article mais mal interprété. Cela étant comme tu le dis Fred, ces changements fréquents sont pénibles à gérer, entre ça et Facebook…
    @Coreight : ne me compte pas dans les rédacteurs dont l’égo tombe dans les profondeurs parce-que personnellement je n’en n’ai strictement rien à battre d’afficher ma tronche, au contraire, c’est une contrainte dont je me passe volontiers, en tout cas dans le contexte Google Search. Il y a d’autres façon de soigner son ego, plus efficaces et plus valorisantes 🙂

  6. Moi je trouve ça nuche … Ça changeait du google d’avant 2010 , ça rendait le moteur plus moderne et c’était sympa d’avoir les têtes ça prouvait d’une manière les blogs sérieux qui essayais de bien faire .

  7. Moi qui avait enfin trouvé une coupe de cheveux qui m’allait bien ! Plus sérieusement cela posait tout de même pas mal de problème pour les droits à l’image en France avec les salariés.

  8. Personnellement je trouve ça vraiment pénible… Je m’occupe d’un site et Google change ses règles très souvent. DU coup j’ai du mal à savoir ce qu’il faut vraiment faire pour être bon et surtout quelle démarche est pérenne ! Vous faites quelque chose mais finalement ça peut sauter le lendemain !

  9. Encore des règles qui changent, je pense que c’est surtout pour noyer le poisson comme d’habitude et que la communauté du SEO se désintéresse de cette technique. A voir mais en même temps, il reste beaucoup de solution pour ce placer sur des termes recherchés. Un rapport peut être avec le page rank qui devrait disparaître également ?

Send this to friend

Lire les articles précédents :
JOlla
Jolla Launcher : pour tester l’expérience Sailfish OS sur un smartphone Android

Vous pourrez bientôt tester l’interface de Sailfish OS grâce à un Launcher pour Android.

Fermer