Vous allez être contents ! Les radars de stop débarquent…

240 procès-verbaux dressés en moins d’une semaine, depuis l’installation du premier radar de stop à Yerres. Cette nouvelle génération de radar ne va pas faire beaucoup d’heureux sur les routes de France, lorsqu’il se démocratisera.

Les radars de stop débarquent en France

C’est dans le cadre de la prévention routière que le gouvernement a fait le choix d’installer un tout nouveau style de radar, que les automobilistes vont maudire presque autant que les radars de vitesse ou les radars de feux tricolores.

C’est dans l’Essonne que le premier radar de stop a commencé à sévir, dans un endroit jugé dangereux par la Mairie. Les riverains vont rapidement devoir changer leurs habitudes, car rien que le premier jour, plus de 500 infractions avaient été dénombrées !

Pour fonctionner, ce radar de stop a recours à une caméra et à un système de reconnaissance de plaque qui est encore en expérimentation, mais qui sera de plus en plus précis. Après une première semaine, le bilan est déjà de 240 PV envoyés à des automobilistes imprudents. La préfecture de police a toutefois fait savoir qu’elle ne verbaliserait pas les stop franchis avec un net ralentissement. Franchir un stop sans marquer d’arrêt est une infraction punit de 135 euros d’amende et d’un retrait de quatre points sur le permis de conduire.

Pour ne prendre aucun risque, vous en conviendrez, mieux vaut marquer un court arrêt, d’autant que l’objectif est d’éviter des accidents. Pour rappel, d’après les statistiques, l’année 2015 a fait 3.464 morts et 70.442 blessés. Le nombre de décès a augmenté de +2,4% en 2015, une courbe qui remonte depuis 2013 et que les autorités souhaitent à nouveau infléchir.

Manuel Valls avait indiqué vouloir mettre tous les moyens possibles en place, pour faire chuter ces chiffres. Ce nouveau type de radar le confirme, d’autant que des dispositifs à base de drones sont également à l’étude concernant les franchissements de lignes continues ou les dépassements dangereux par exemple. Le gouvernement va également déployer davantage de radars, installer des radars « leurres », développer les radars mobiles, etc.

Source


13 commentaires

  1. N’ayant pas pour habitude de griller des stops, moi, ça me dérange pas 🙂

    • En l’occurrence, c’est aussi pour éviter les stop glissés.
      Si un stop a été choisi, et pas un cédez le passage, il y a une raison: Il faut s’arreter.
      Et pas ralentir un peu et passer un peu à l’arrache.
      d’ou le « La préfecture de police a toutefois fait savoir qu’elle ne verbaliserait pas les stop franchis avec un net ralentissement. »

      • C’est cool qu’ils fassent preuve d’un peu de tolérance, mais, je suis d’accord 😉

  2. Je dis bravo, enfin une idée intelligente pour faire réfléchir ceux qui grillent les stop ! et contrairement aux radars de vitesse que l’on ne vienne pas dire qu’on a grillé un stop « par inattention » un stop ça se respecte c’est tout.

    • Après, y’en a qui se plaignent « Oui, mais à un feu avec un radar de feu, les gens pilent dès qu’il passe à l’orange, c’est dangereux ! » Si les gens respectaient le code de la route, on en serait pas là…

      • Pour les radars de feux il y a toujours l’excuse du c’était « orange foncé » même si en effet on est au contraire supposé ralentir 😉

        Mais un stop est un stop il n’y a aucune possibilité de discuter le bout de gras, on doit marquer l’arrêt qu’il y ait ou pas un véhicule qui se présente à droite ou à gauche ou en face, c’est pas comme un céder le passage ou il y a une évaluation de la situation pouvant entraîner un comportement différent de lasser passer l’autre ou pas, mais le stop n’est pas sujet à interprétation on doit marquer le stop à chaque fois.

        • Je suis d’accord avec tous, mais le STOP est bien sujet à interprétation, de la part des forces de l’ordre en tout cas. Au moins, avec ce dispositif, les règles seront les mêmes pour tous.
          (les radars feu rouge ne sont actifs que quand le feu est au rouge, pas d’orange foncé, pas d’interprétation 😉 )

  3. Autant les radars de vitesses sont souvent discutables , autant les radars de feux et de stop sont une bonne chose. Ne pas s’arrêter c’est quand même autrement plus dangereux que de rouler à 137 au lieux de 130.

  4. Eric

    Entièrement d’accord avec tous les commentaires précédents : aucun problème pour que ces radars de Stop se généralisent, car griller un stop est criminel et tout simplement impardonnable. On devrait même aller plus loin et faire comme aux US : sur les intersections le stop est sur les 2 voies, il y en a donc 4 à tout croisement, et tout le monde doit s’arrêter.

    • Le radar de stop est une très bonne idée, les gens grillent les stops en permanence par simple flemme de s’arrêter. Mais bon au vu du peu de radar de feu installés sur des feux dangereux, il ne faut pas s’attendre à en voir partout !
      Bon par contre pour les radars de distance c’est discutable, un mec qui te double sur l’autoroute et qui se rabat pile devant toi parcequ’il voit un radar et bim c’est toi qui paye et qui perd des points sur ton permis… Cela pourrait devenir un vrai sport national pour les gens qui ne respectent rien de la route 😀

  5. je cite : « La préfecture de police a toutefois fait savoir qu’elle ne verbaliserait pas les stop franchis avec un net ralentissement. » n’importe quoi ! une décision qui incite à passer à l’acte. Comme d’hab une règle à l’emporte-pièce

  6. Encore un moyen pour se faire tirer de l’argent. Quand je vois comment les STOP sont implantés autour de chez moi. Une intersection. Un STOP de chaque coté de la rue principal mais pas sur le chemin de terre qui viens de je ne sais ou. Ces STOP la n’étaient pas la avant et sont la uniquement pour faire ralentir. Mais avec tout ca on parle pas d’écologie avec les voitures qui freines et accélèrent juste pour s’arrêter devant un chemin de terre. Si on en arrive a avoir des radars de feux a ces STOP, conduire va devenir très énervant.
    Je reste OK pour les STOP dangereux mais encore une fois cela ne se limitera pas aux STOP dangereux et finira par devenir un boite a pognon.

Send this to friend