Vous voulez tester Graph Search ? Utilisez Facebook version US !

Quelques mois après la première annonce de son nouveau moteur de recherche Graph Search, Facebook le rend disponible aux utilisateurs de Facebook version US (English).

 Si vous voulez utiliser le nouveau moteur de recherche Facebook et que vous ne pouvez plus attendre la version française, il vous suffira de procéder à un petit chargement de langage.

Graph Search a été rendu disponible à un public restreint depuis le mois de janvier. Désormais, cette nouvelle fonctionnalité sera présente par défaut pour les utilisateurs de la langue US English pour Facebook.

La nouvelle fonctionnalité de Facebook est censée rendre vos résultats de recherches plus pertinentes. Par exemple, vous pouvez taper « my friends who like Presse-citron » pour savoir lesquels de vos amis aiment notre page Facebook. Vous pouvez aussi rechercher des photos en tapant, par exemple, « picture taken in Lyon ». Vous obtiendrez un résultat de photos tagués avec la localisation Lyon, France. Un autre exemple de requête : « People who works at Facebook » pour avoir une liste de personnes ayant renseigné Facebook comme employeur. Bref, ce nouveau moteur vous permet d’obtenir des résultats difficilement accessibles via l’ancien moteur de recherche. Le principe est toujours le même si vous recherchez des pages ou des endroits. Ensuite, un outil vous permet d’affiner vos recherches. Pour en savoir plus sur les utilités du Graph Search, je vous invite à consulter cet article.

Il semble que l’activation de cette fonctionnalité uniquement destinée à rechercher des contenus Facebook soit une réponse aux nouvelles fonctionnalités de Google.

Attention : vie privée !

Un fait qui m’a inquiété : quand j’ai tapé « picture taken in Lyon », seulement  2 % des images du résultat appartenaient à mes amis. Le reste ? Des gens qui veulent montrer leurs photos au monde ou alors des malheureux qui ne savent même pas que l’accès à leurs photos (Photo de mariage, photo prise devant un monument, photo en maillot devant une piscine etc.) n’est pas en mode « Amis seulement ». Donc, je préfère avertir nos chers lecteurs au sujet des paramètres de confidentialité de leurs contenus sur Facebook. Auparavant, vous vous en foutiez car il fallait peut-être être un véritable fouineur pour les trouver. Désormais, il suffira de taper « picture taken in … » pour avoir accès à ces contenus publics.

(Source)


7 commentaires

  1. L’utilisation de ce moteur de recherche est peut-être intéressante pour certains, mais reste toujours le problème de confidentialité. A ce que je vois, la protection de la vie privée des utilisateurs de Facebook n’est toujours qu’un leurre même si les concepteurs affirment que nombreux sont les moyens pour y remédier.

  2. Bah a partir du moment que tu sais que ce que tu fait/poste sur facebook, est sur facebook de quelque manière qui soit ( amis, quelques amis, public ) tu sais déjà ce que tu fait normalement.
    Si tu ne veux pas qu’on sache que tu aime t’habiller en tutu tout les soirs a minuit, tu ne like pas « j’aime m’habiller en tutu tout les soirs a minuit ».
    Je suppose que tu comprend que ça vaut pour n’importe quel idée qui soit…

    Après je ne vois pas de « leurre » comme tu dis si tu met tout tes paramètres de confidentialité de amis à amis, les recherche de l’extérieur sont déjà très restreinte.

    Mais peut être que tu parle d’autre chose.

  3. hello,
    je ne suis pas sur de bien comprendre, peut-on tester graph search en selectionnant l’anglais ou faut-il etre identifié comme étant aux us?

    • Setra

      vous changez la langue et c’est tout. En tout cas pour moi ça marche et je ne suis certainnement pas aux States 😉

  4. Je suis tout à fait d’accord avec Vilsusan: il va falloir que l’ancienne génération comprenne une bonne fois pour toute que Facebook est un service gratuit, permettant d’afficher des statuts et des photos à la terre entière, et que ce que l’on y dépose n’est déposé que par nous même.
    C’est un support narcissique offert gratuitement, du « micro blogguing » ; qu’on arrête ne nous casser les oreilles avec les « paramètres de confidentialité » et tout le blablabeurk habituel. C’est un dispositif FAIT pour être indiscret, que l’on aille pas couiner à cause de ça.
    Il faut savoir être responsable des choses que l’on injecte sur le net. point barre. Ce n’est pas compliqué à comprendre.

  5. C’est tout sauf une question d’ancienne ou de nouvelle génération.

    Que des gens « Ã©clairés » sachent se servir de Facebook et ne fassent pas de bourde soit, mais leurs amis ? Facebook est très bien dans un monde parfait ou chacun contrôle ses gestes et passe sa vie à lire les CGU / CLUF / ELUA / ….

    De toutes facons, le problème que pose Graph Search est bien plus profond, deux choses en particulier m’interpellent.

    La première et la plus évidente c’est l’intimité des photos comme l’auteur l’a si bien rappelé. GraphSearch ne s’arrête pas à « Photos taken in Lyon » : on peut s’essayer à « Photos of Single Women who live near Vénissieux and like Movie Theatres ». Dans « Single Women », on va retrouver des photos de toutes les nenettes de 12 ans qui se sont inscrites sur Facebook.

    Parce que oui, le statut marital, le nom et les gouts sont des données publiques dans Facebook, impossible de les cacher, à moins de ne pas les renseigner (sauf pour le nom bien sur).

    Le second problème, c’est la conjonction de l’outil GraphSearch et d’emplois rémunérés à coup de lance pierre comme on peut trouver sur des sites de type Freelancer ou oDesk :

    Pour 5 $ de l’heure (dans le meilleur des cas), des gens du monde entier parlant un francais approximatifs sont embauchés pour des taches de type « trouver 10 000 personnes dans un rayon de 20km autour de Lyon » qui aiment Game of Thrones et mettre en relation les noms avec leur adresse physique via les pages jaunes…

    Et 5 jours plus tard, les amateurs de Game of Thrones de Lyon se retrouvent avec la belle pub dans leur boite aux lettres pour acheter la figurine ou le dvd collector qui va bien…

    Les possibilités de Graph Search sont énormes et terrifiantes en termes de marketing ciblé … On peut être cynique vis à vis de ceux qui ne maitrisent pas l’informatique, mais pour eux – qui ne sont pas nécessairement sur Facebook – ils sont certainement plus tranquilles que ceux qui s’y sont mis, en connaissance de cause ou pas 🙂

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Les fondateurs de Youtube annoncent Mixbit, plateforme vidéo mobile d’un genre nouveau

Vaguement annoncée il y a quelques mois, MixBit arrive enfin sur mobile et l'application se dévoile un peu plus. Elle...

Fermer