Waze intègre Facebook… mais l’acquisition est définitivement tombée à l’eau

Facebook aurait abandonné son projet d’acquisition de Waze. Le service de cartographie israélien devrait rester indépendant.

C’est un peu le roman-fleuve de ces dernières semaines : après l’information fracassante d’un rachat imminent par Facebook pour un montant de 1 milliard de dollars, nous avons appris que la volonté de Waze de rester en Israël bloquait la transaction.

L’acquisition serait bel et bien compromise aujourd’hui et la start-up Waze semble bien partie pour rester indépendante. Ils vont d’ailleurs communiquer pour la première fois aujourd’hui depuis la vague de rumeurs, pour annoncer une nouvelle version plus sociale et notamment… je vous le donne dans le mille : une intégration de Facebook. 

Waze : sujet de toutes les convoitises ?

Les rumeurs d’acquisitions se sont multipliées autour de Waze. C’est d’abord Apple qui s’y serait intéressé pour tenter de corriger la catastrophe de son application Maps (même si Tim Cook a nié avoir fait une offre hier). Et après Facebook, ce serait Google qui serait également monté au créneau. Cet intérêt semble pourtant avoir comme unique objectif de bloquer le processus d’acquisition par le réseau social de Menlo Park.

Et si Apple, Facebook et Google semblent avoir tous trois renoncé à Waze, cela ne laisse que peu d’acteurs capables de sortir 1 milliard de dollars de leur poche (si ce n’est peut-être Yahoo, mais cela semble peu plausible).

 

Waze : la meilleure des campagnes presse

Est-ce que Waze a sincèrement envisagé de se faire racheter par l’un des 3 géants ? Sans doute.

Mais est-ce qu’elle n’en aurait pas légèrement profité pour faire grossir l’intérêt autour de son produit ? Sans doute également.

En effet, le service de cartographie israélien n’a jamais bénéficié d’autant de presse que pendant les quelques semaines qui viennent de s’écouler. Tour à tour présenté comme la start-up insolente qui refuse une offre d’un milliard, comme l’objet d’une concurrence entre Google et Facebook, mais surtout comme une immense fierté israélienne… Waze  en sort grandi.

La start-up a donc gagné en popularité, en utilisateurs, et devrait bénéficier de toute les aides gouvernementales disponibles pour rester le joyau israélien qui a résisté aux plus grands du web mondial.

Le plus drôle dans l’histoire, c’est qu’ils vont annoncer dans quelques heures une toute nouvelle version de Waze plus sociale (dont voici un petite image en avant-première) , qui proposera une belle intégration de Facebook. Je suis sûr que Mark Zuckerberg apprécie toute l’ironie de la situation.

(source)

 


Nos dernières vidéos

4 commentaires

  1. « pour tenter de corriger la catastrophe de son application Maps »
    Juste à un moment faut arrêter de troller à tout va. L’application est corrigée et fonctionne très bien.

    Sinon, tant mieux pour Waze s’ils peuvent garder leur indépendance, y en a marre de tous ces monopoles. La diversité, c’est bon comme le jambon !

  2. @Ramlec : tu parles de jambon alors que l’on parle d’une appli israelienne ? toi tu va avoir de gros ennuis 😉

    En tout cas j’utilise beaucoup Waze et je contribue un peu aussi à mettre à jour les cartes dans mon coin de campagne et c’est d’ailleurs cet aspect très communautaire qui est le point fort de Waze.

  3. Moi aussi j’utilise bcp Waze, j’apprécie énormément les aspects trafic temps-réel et notifications d’incidents sur la route.
    Par contre quelques gros points noirs sont à relever: ca bouffe la batterie, l’interface sur Android est moche et lente avec ses animations inutiles, pas assez proche d’ICS et la navigation n’est pas terrible (combien de fois Waze m’a envoyé dans des impasses ou des routes moisies). Sur la navigation Google Nav est largement au dessus.

  4. Ca ressemble de plus en plus a un beau coup de buzz de chez Waze tout cela, car a l’origine, c’était un webzine israelien qui avait lancé la rumeur… Je sens qu’en ce moment qu’Israel veut buzzer lol. Entre Better Place qui se croute et Waze qui simule une acquisition lol on veut bouster l’économie israelienne la.
    En tout cas, pour Waze, c’est une des meilleures application qui existe, et heureusement qu’elle reste indépendante, car à part peut-etre Google, ca ne pourrait lui faire que du mal de rentrer chez Facebook.

Send this to a friend