WhatsApp compterait plus d’utilisateurs que Twitter !

A l’occasion de l’évĂšnement Nokia World, Ă  Abu Dhabi, la start-up WhatsApp a rĂ©vĂ©lĂ© quelques chiffres concernant l’utilisation de l’application. WhatsApp aurait plus d’utilisateurs que Twitter !

Jan Koum, le CEO de WhatsApp a profitĂ© de son intervention lors de Nokia World pour annoncer que l’application de messagerie instantanĂ©e compte actuellement 350 millions d’utilisateurs actifs par mois. Ce chiffre est plus Ă©levĂ© que celui du mois d’aoĂ»t. La diffĂ©rence est de quelques 50 millions d’utilisateurs actifs.

Si Koum Ă©tait lĂ , c’était pour parler d’un partenariat avec Nokia. En effet, WhatsApp compte de nombreux utilisateurs sur des terminaux du constructeur finlandais. Les trois prochains « ASHA » seront livrĂ©s d’origine avec l’application. Il en a visiblement profitĂ© pour faire un peu de pub. Ce qui a permis d’apprendre que  le nombre d’utilisateurs actifs par mois annoncĂ© par WhatsApp, est plus Ă©levĂ© que celui de Twitter (selon la derniĂšre info en date).

En effet, selon un article datant du 3 octobre d’Engadget, Twitter compterait prùs de 218 millions d’utilisateurs actifs mensuels, dont 49 millions aux Etats-Unis et 169 millions dans le reste du monde.

Il semblerait que mĂȘme si Twitter soit plus connu et reprĂ©sente une valeur plus importante que WhatsApp, l’application de messagerie instantanĂ©e ait plus d’utilisateurs actifs par mois. Ce qui rend cette comparaison intĂ©ressante : en plus de son imminente entrĂ©e en bourse, Twitter compterait aussi lancer un service de messagerie instantanĂ©e de type Viber, WhatsApp ou BBM (Ă  confirmer).

Ce genre d’annonce peut-il avoir un impact sur la valeur de l’action de Twitter, une fois que la sociĂ©tĂ© sera entrĂ©e en bourse ? Je laisse la rĂ©ponse aux spĂ©cialistes de question, s’il y en a dans la salle :-)

(Source : TNW/Engadget)

2 commentaires

Lire les articles précédents :
Une carte de la pollution sonore en temps réel grùce aux smartphones

Des chercheurs australiens ont inventé un nouveau moyen de mesurer la pollution sonore. Mettant le crowdsourcing à contribution, il consiste...

Fermer